+ Toutes les playlists

Montréal possède un tailleur-speakeasy unique pour hommes d'affaires branchés

Ton Barbier avait déjà parlé de Tailor2go, un concept de boutique mobile et de son créateur, Nathon Kong, en 2016. Aujourd’hui, Nathon est de retour avec un "speakeasy" mode destiné aux hommes d'affaires.

C'est ainsi que Nathon Kong a créé sa propre marque éponyme de costumes haut de gamme pour hommes. La clientèle qui opte pour Nathon Kong est composée essentiellement de chefs d'entreprise. Nous avons posé quelques questions au jeune créateur de mode.



Qui êtes vous et quel est votre parcours ? 

Je suis originaire de Thaïlande, mais j'ai grandi en Inde. Je suis au Canada depuis 2003. Je suis allé à McGill, où j'ai étudié la microbiologie et j’ai ensuite fait ma maîtrise en administration des affaires à l'Université d'Ottawa. J'ai travaillé dans le secteur hospitalier et pharmaceutique. 

Il y avait certaines choses dans la confection sur mesure que j’ai toujours aimées. Une opportunité s’est présentée et je me suis lancé dans ce milieu. J’ai construit un plan d'entreprise où j’ai essayé de réduire les dépenses, d’où l’idée du camion NK. C’était un moyen pour moi d’offrir la meilleure qualité possible à un prix raisonnable. Maintenant, les choses ont évoluées et nous avons décidé d'offrir une meilleure expérience encore à nos clients en créant un showroom exclusif pour eux.
 
Êtant microbiologiste de formation, qu’est-ce qui vous a amené vers la mode et la création d’entreprise ?

Commencer ma propre compagnie était important pour moi, car j’étais impatient. J’ai remarqué mon désir d’en faire plus lorsque je travaillais pour une autre entreprise, et je savais que j’en étais capable. Mon but en faisant cela était de faire une différence dans la communauté. 




Vous travaillez en collaboration avec l’organisme Les Impatients, un organisme venant en aide aux personnes atteintes de maladie mentale via la création artistique. Est-ce important pour vous de soutenir cette cause ?

Aider la communauté et les artistes locaux est important pour moi, tout comme il l’est pour les Impatients. Ces derniers ont été gentils d’accepter d’être les premiers à collaborer avec nous. Ils comprennent le lien entre l’art et la philanthropie, et ont un énorme impact sur la santé mentale.

 
Vous avez rencontré un grand succès avec votre concept Tailor2go, et remporté de nombreuses bourses et prix pour cette start-up. Quel est votre nouveau projet ?

Notre prochain projet se sépare en 3 parties. D’abord nous voulons aider les gens d’affaires à trouver leur histoire, un message qui leur appartient et qu’ils veulent transmettre. Nous voulons aussi être le designer officiel de tous les chefs d’entreprise et membres de conseils exécutifs de la communauté d’affaires de Montréal. Finalement, nous voudrions avoir la chance d’aider plus de communautés dans différentes villes. 



Pouvez-vous nous parler un petit peu de l’expérience de magasinage réinventée ?

Le magasinage doit être simple, plaisant et efficace. Les gens doivent être capables de trouver ce qu’ils cherchent. Au lieu de discuter des prix, je préfère discuter de la valeur qu’ils peuvent retirer de leur achat. L’expérience doit être innovatrice et unique en son genre. 


Comment peut-on prendre rendez-vous dans votre speakeasy ?

Accéder au showroom se fait faire par invitation seulement. Les gens qui sont intéressés à nous visiter doivent prendre rendez-vous en envoyant d’abord leur demande via notre site web. Par la suite, notre équipe contacte les intéressés pour voir comment nous pouvons les aider et s’occupe de réserver leur session privée.  



Pouvez-vous nous décrire comment se déroule une rencontre avec un client ?

Je ne peux révéler ce qui se passe derrière les portes du showroom, il faut garder un élément de surprise. Il faut venir le découvrir par vous même. 

Quels sont vos objectifs pour la marque ?

L’objectif principal de la marque est de créer des habits qui ont un but et qui font un différence. Que ce soit par leur fabrication our par le message qu’ils projettent, les habits que nous créons nous permettent d’aider la communauté.  

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Nous sommes fiers de notre cheminement, et ce n’est que le début. Pour la suite des choses, nous voulons avoir la chance de rencontrer et d’avoir un conversation avec les chefs d’affaires de Montréal. 

Merci à Nathon Kong pour avoir pris le temps de répondre à Ton Barbier.