+ Toutes les playlists

Molson confirme le développement d'une bière infusée au Cannabis

Crédit photo : Montage Ton Barbier
Molson confirme le développement d'une bière infusée au Cannabis
Cela fait quelques mois que cette idée plane, non seulement chez les consommateurs de bière, mais aussi chez les producteurs : une bière infusée au cannabis.

Ce produit pourrait voir le jour plus rapidement qu'on le croit au Canada de façon industrielle suite à une nouvelle entente officialisée entre Molson Coors Canada et le producteur de cannabis québécois HEXO Corp.

Baptisée Truss, la nouvelle société a été créée dans le but de «poursuivre les opportunités de mise au point de boissons non alcoolisées infusées au cannabis pour le marché canadien après la légalisation».

En d’autres termes, Molson lance déjà son processus afin de fabriquer et vendre de la bière de cannabis - une fois que les produits alimentaires au THC seront légaux au Canada, c’est-à-dire quand le gouvernement fédéral l'officialisera l’année prochaine.

«Nous serons dans une position prête à l'emploi et l'un des premiers à l'ouverture du marché, a déclaré Mark R. Hunter, chef de la direction de Molson Coors Brewing Co. En tant qu'entreprise, nous avons décidé que nous ne voulions pas être spectateurs lorsque ce nouveau marché s'ouvrait et que nous voulions clairement être un participant.»
Tout ça semble très alléchant, mais à quoi ressembleront ces boissons - et plus important encore, leur goût?

Il semblerait que Molson - Truss - soit encore au stade de la recherche pour le moment et que des détails concrets devaient être annoncés au début de 2019. Peut-être que le déménagement de Molson à Saint-Hubert coïncide également avec l'opportunité de travailler plus près de serres où se cultive le cannabis ? Qui sait!

Le PDG espère que les boissons sans alcool infusées au cannabis représenteront à terme 20 à 30% du marché légal du cannabis au Canada. Avec une estimation de la valeur de ce marché entre 7 et 10 milliards de dollars, cette bière aux pot pourrait se traduire par des revenus importants et pourrait également nous offrir des oncles pas mal slow-party lors de nos prochains BBQ l'été prochain.

On sait déjà qu'aux États-Unis plusieurs compagnies ont commencé le développement de ce type de boisson. Reste à voir si Molson va développer le marché adéquatement ou se faire manger l'haleine sur le dos par un producteur américain.

À suivre de près !