+ Toutes les playlists

Simons dévoile Fabrique 1840, une plateforme web pour les artisans canadiens

La Maison Simons dévoile cette semaine une vitrine web sur laquelle l'équipe travaille depuis plusieurs mois : Fabrique1840.ca. Ce clin d’œil au siège social de l’entreprise sur la côte de la Fabrique à Québec et à son année de création rappelle également que Simons s'est ancré aux fils des décennies dans l'histoire et les valeurs québécoises. 

Cette initiative du détaillant vise donc à mettre en valeur une cinquantaine d'artistes et d'artisans québécois en leur offrant une vitrine numérique, disponible uniquement sur le web via la plateforme électronique de Simons. Ayant plus de 44 millions de visites sur son site transactionnel par année, le PDG de Simons a vu une opportunité incroyable grâce à cette force qu'a développée Simon au fil des ans dans le domaine du marketing numérique.

Cette expertise sera donc mis au service de Fabrique 1840 qui accueille des compagnies comme les luminaires artisanaux Lambert & Fils, les chapeaux de Heirloom et ceux de Fumile, les souliers de HotelMotel, les sacs Cantin, les accessoires Robinson et, etc. Plusieurs autres compagnies risquent de s'ajouter à l'offre de départ déjà impressionnante. 

«Nous avons développé certaines compétences dans l’environnement digital et nous avions l’idée de construire un écosystème qui permettrait à la Maison Simons de mettre de l’avant son savoir-faire, mais aussi offrir aux artisans un environnement où ils pourraient s’épanouir. [...] Ultimement, j’aimerais que cela soit la destination de prédilection pour l’artisanat canadien», a indiqué au Soleil le patron de la chaîne de vêtements, Peter Simons.



« La Fabrique 1840 va les aider à se tailler une place et à les faire connaître dans un monde dominé par une poignée de plateformes mondiales de vente en ligne », a fait valoir Peter Simons au Journal de Québec.

Cet écosystème sera pour l'instant uniquement numérique. Le PDG prévoit tout de même des événements de types pop-up shop à l'occasion dans certains de ces magasins, ou alors peut-être la mise sur pied de vitrines spéciales.

Après avoir fait l'achat du distributeur numérique de produits pour hommes Rituels.ca, voilà qu'avec ce projet Simon continue son déploiement et son acquisition dans le domaine numérique et artisanal. La Fabrique 1840 est une excellente plateforme, toutefois on ne peut s'empêcher de penser a un projet similaire qui existe déjà, avec des moyens beaucoup moins grands. La compagnie montréalaise C'est Beau avec son site web cestbeau.co essaie depuis maintenant plus de deux ans de faire la promotion de l'artisanat québécois. 

On verra bien si une collaboration est possible dans le future !