+ Toutes les playlists

10 conseils pour choisir le bon costume

Avec les beaux jours qui arrivent, les occasions de porter un costume pour certaines cérémonies vont se multiplier. Oui, qui dit été dit forcément mariages ou encore baptêmes, en bref ce genre de réceptions où porter une tenue correcte est exigé. Mais là, c’est le casse-tête : comment avoir l’air chic sans trop en faire ? Comment choisir un beau costume sans surpasser son budget ? Quels sont les points essentiels à prendre en considération lors du choix fatidique du costume ? Vous ne savez pas, pas vrai ? Pas de panique, pour vous aider Ton Barbier a décortiqué les points essentiels à prendre en considération lorsque le moment d’essayer plusieurs complets sera arrivé. Suivez le guide et Suit Up !

1. Déterminer le style adapté à votre morphologie

Source : Unsplash

En ce qui concerne les costumes, il existe une multitude de coupes. De manière générale, il y a trois types de style de costume : le costume américain, italien ou anglais. Si le costume italien a une coupe cintrée, son homologue américain affiche une coupe droite; tandis que le costume anglais vous habille d’une élégance classique vraiment maîtrisée. Le choix se fera en fonction de vos goûts, mais aussi, et presque surtout, en fonction de votre silhouette. Il est certain que si vous avez une silhouette très fine, le costume américain est à proscrire au profit du costume italien. Aussi, en matière de costume, certaines règles de sens commun s’imposent. D'abord, on évite les vestes trop longues qui auront tendance à tasser la silhouette. Ensuite, les pans de votre costume doivent impérativement s’arrêter à la paume de vos mains, une fois que vos mains sont tendues dans votre pause la plus naturelle. À partir du moment où vous respecterez ces quelques règles, vous verrez que le costume deviendra votre nouveau BFF.
 

2. Choisir LA bonne couleur

Source : Unsplash
 
Vous êtes certain que la rigueur du costume anglais vous donnera une allure qui matchera merveilleusement bien avec ce que vous dégagez ? Très bien, vous pouvez dorénavant vous pencher sur la prochaine étape : trouver la couleur idéale qui, bien souvent, dépend de l'occasion. Avant de vous lancer, sachez que les trois couleurs phares sont le gris, le bleu et le noir. Si vous avez un mariage, optez plutôt pour le costume classique noir. Attention cependant à bien l’accompagner pour éviter l’effet « garçon de café ». Les costumes bleus et gris se porteront plutôt à l’occasion de dîners d’affaire ou de journées de travail au bureau. Libre à vous de tenter l’expérience des autres couleurs, mais prenez garde aux fautes de goût qui pourront vous coûter très cher en société ! Aussi, on prend la liberté de vous rappeler que le complet blanc est, depuis la fin des années '80, une idée quétaine que l’on vous implore d’éviter.
 

3. Miser sur une étoffe de qualité

Source : Unsplash
Dans tous vêtements, le tissu est une des clés de l’élégance. Plus il est de qualité, et plus le pli de la pièce s’ajustera à merveille avec n’importe quelle silhouette. Ou en tout cas, en théorie. Pour les costumes, rien de mieux que la laine qui se déclinera sous différentes formes. Qu’il s’agisse du tweed de papy, ou du trois-pièces en laine nattée de votre professeur d’anglais, ce genre de pièces classiques est indémodable et se portera encore pendant des générations. Choisissez plutôt du coton et du lin lors des saisons plus chaudes, la légèreté du tissu vous accompagnera vous procurant une fraîcheur en toute situation. Côté matière noble, ajoutez quelques touches de soie et de cachemire, tant que la pièce est un mélange et contient de la laine. En revanche, on oubliera tous les tissus synthétiques, qui malgré un prix attrayant, restent esthétiquement vraiment cheap.
 

4. Prenez la bonne taille

Source : Unsplash
Cela peut paraître évident, mais c’est encore plus vrai pour les costumes : s’il n’est pas bien taillé, la catastrophe du style vous guette. L’aspect solennel de cette pièce, portée au fil des âges comme un signe apparent de bon goût et de sophistication, a été tout bonnement inventé pour donner fière allure. Le costume redessine la silhouette de son porteur et sublime ce qu’il dégage. Ne pas choisir la taille adéquate ruinerait l’effet escompté. Quelques conseils à suivre pour éviter une déconvenue : vos épaules doivent se mouvoir dans l’espace naturellement. On évite de nager dans le vêtement ou, si à l’inverse vous vous sentez serré et que votre silhouette est au bord de l’asphyxie, il faut la libérer d’urgence. Aussi, contrôlez bien que les manches se terminent bien au niveau du haut de votre pouce lorsque vous avez les bras le long de corps.
 

5. Choisir une bonne coupe

Source : Unsplash

Le style n’est pas le seul élément à prendre en considération. Il y a aussi la coupe qui compte. Vous avez du mal à différencier les deux ? La coupe est tout simplement l’allure de votre complet. En général, on va le déterminer par le nombre de boutons de la veste. Il en existe avec un, deux, trois boutons mais aussi les vestes croisées qui comptent quatre ou six boutons. Les revers de votre veste vont également conditionner la silhouette générale de votre costume. Quand les revers sont sans crans (ou revers dits châles), on se rapprochera au plus près du smoking. Évidemment, selon votre morphologie, il vous faudra vous adapter et choisir la coupe qui vous ira le mieux !
 

6. Les points qualité à connaître

Source : Unsplash

Plus le costume sera cher ou acheté chez un tailleur spécialisé, et plus on pourra observer des détails de finition qui font la réputation de ce type de pièces. Alors, si vous disposez d’une petite bourse, nous avons quelques conseils à vous donner pour éviter de magasiner un costume peu adapté et surtout contenant des vices cachés qui ruineraient votre moment. Pour ce qui est des complets faits sur mesure, l’intérieur des poches est souvent réalisé en demi-lune – comble de l’élégance – et la doublure sera souvent en soie. Attention aux costumes thermocollés, inventés par les industries du prêt-à-porter de masse pour produire rapidement, qui a tendance à donner un rendu cartonné. Aussi, ce genre de technique ne permet pas à l’étoffe d’épouser notre silhouette. Également, on regardera avec attention les épaules et la doublure utilisée. En bref, n’hésitez pas à observer minutieusement tous les détails de votre veste de costume avant l’achat.
 

7. Penser aux retouches

Source : Unsplash

Quand vous achetez un complet, il faudra forcément penser aux retouches. Logiquement, vous allez avoir une retouche presque obligatoire à faire, à moins que vous n'ayez une taille universelle, celle de la longueur du pantalon. Il existe bien d’autres retouches, qui seront nécessaires pour faire en sorte que le complet épouse parfaitement la forme de votre silhouette, comme la largeur de la ceinture, le ceintrage de la veste, la longueur des manches à ajuster… Conclusion : n’ayez pas peur de passer par cette étape indispensable et, surtout, faites confiance à votre tailleur et à ses ciseaux.
 

8. Ne pas négliger l'entretien

Source : Unsplash

Comme toute pièce chère et délicate, il est impératif de prendre soin du vêtement pour prolonger sa durée de vie. Une si belle pièce qu’un complet ne se lave certainement pas à la machine : au contraire, pour ce genre de vêtement, il faut obligatoirement l’amener au pressing. Le premier réflexe à avoir après avoir récupéré votre costume au pressing est de le libérer des cintres en métal qui, à terme, pourraient abimer la toile et trouer le tissu. Si vous n’êtes pas un habitué du costume, entreposez votre belle pièce dans une housse que l’on ne fermera pas complètement pour laisser respirer les fibres afin d'éviter qu'il ne se déforme.
 

9. Choisir la bonne paire de chaussures

Source : Unsplash

Les chaussures sont logiquement l’extension de votre complet et, plusieurs cas de figure peuvent s’offrir à vous. Encore une fois, cela va dépendre du style choisi pour votre costume. Ainsi, si vous avez un costume formel, on se trouvera de belles chaussures en cuir qui renvoient également une image classique. Nous pensons notamment à des Richelieu ou des Brogues. Un complet plus relax sans cravate se portera avec des mocassins par exemple. Oubliez ce type de souliers avec un smoking, vous risqueriez de choquer la police de la mode.
 

10. À chaque occasion son costume

Source : Unsplash

On vous récapitule les occasions où il ne faut pas oublier de sortir son complet, mais attention à ne pas choisir un costume qui ne se prête pas au contexte... Ça devient compliqué et on marche sur des œufs c’est vrai, mais le costume porté pour le mariage de votre sœur n’ira pas pour une journée de bureau. La tenue d’apparat que représente le costume de mariage devra dans la plupart des cas être assorti à la tenue de votre bien-aimée. Sachez que c’est seulement dans ce cas là, qu’assortir une tenue ne sera pas de mauvais goût. Pour un entretien, nous vous conseillons de partir sur un costume gris avec une chemise bleu ciel et une cravate à pois. Dans une soirée branchée, vous pouvez sortir votre costume muni d’un chandail blanc détendu avec une paire de sneakers blanche aussi. Less is more, on ne le répètera jamais assez !