+ Toutes les playlists

L'Acerum, une eau-de-vie québécoise faite à partir de réduit d'érable

Crédit photo : Ton Barbier
L'Acerum, une eau-de-vie québécoise faite à partir de réduit d'érable
Bien que le nom évoque tout de suite le rhum, Acérum vient en fait du nom latin Érable. En effet, l'érable est l'ingrédient principal derrière ce procédé de fermentation et de distillation du terroir qu'on ne peut retrouver qu'au Québec, une création de la Distillerie Shefford.

Pour expliquer simplement le procédé aux consommateurs qui ne connaissent pas toutes les subtilités de la distillation de liqueur (c'est-à-dire moi), disons que l'Acérum se positionne dans une toute nouvelle classe de spiritueux à la sève d’érable, ce que le whisky est aux céréales et le rhum à la canne à sucre.

À la SAQ depuis décembre dernier, cette liqueur à 40% d'alcool est disponible en deux déclinaisons.

D'abord, l'Acérum blanc est pur et non vieilli. Un peu comme une vodka, il n’a donc conservé que les délicats arômes naturels d’érable ayant traversé l’alambic. «Vif et poivré, il laisse un léger goût d’érable en arrière-bouche.» Pour notre part, on l'a bu avec tonic et lime, parfait pour célébrer le printemps. On peut aussi le boire avec un filet de sirop d'érable ou de lavande.

​Crédit : Ton Barbier

L'acérum brun, quant à lui, est plus riche au niveau des saveurs puisqu'il est vieilli en fût de chêne, ce qui lui confère des arômes sucrés de caramel, de cannelle et de fruits (orange amère et poire confite). Vif en bouche, il peut aussi bien être bu en mojito, en cocktail ou sur glace. 

Toutefois, soyez bien avertis, il ne s'agit pas d'un produit d'érable, mais d'un produit fait à partir de sève d'érable. On est très loin d'un produit sucré à l'érable comme l'est le whisky Coureur des Bois, par exemple.

Ce sont de tout nouveaux produits délicieux qui méritent qu'on s'y intéresse assurément.

Bonnes dégustations !

Acerum blanc | Code SAQ :  13489440
51,25 $ (500 ml) | 40 % d'alcool

Acerum brun | Code SAQ :  13489503
53,25 $ (500 ml) | 40 % d'alcool


Crédit : Ton Barbier