+ Toutes les playlists

Les impôts pour pigistes et travailleur autonome: comment réduire les coûts

Crédit photo : Jovanmandic
Les impôts pour pigistes et travailleur autonome: comment réduire les coûts
Il y a de cela quelques années, en plus de mon travail normal, j’ai accepté des contrats en rédaction pour un organisme basé en Ontario. Je pouvais donc arrondir mes fins de mois avec un revenu supplémentaire en faisant un mandat que j’aimais. Toutefois, quand est venu le temps de faire mes impôts, ce n’est pas un remboursement d’impôt que j’ai eu, mais une claque dans face : 2 500$ d’impôt à payer au provincial et 700 $ au fédéral.
 
Comme il s’agissait de contrats, l’employeur n’effectuait pas de retenues d’impôt sur mon salaire : je devais donc le faire moi-même. Ces revenus supplémentaires auraient dû être comptabilisés dans mon budget comme travailleur autonome. Mais je ne le savais pas.
 
Afin de vous aider à réduire les coûts on vous propose de faire vos impôts gratuitement avec le logiciel gratuit de TurboImpot qui convient à toute personne qui a une job, des RÉER, des dépenses, des frais médicaux, etc.
 
Pour les travailleurs autonomes, voici quelques conseils qui vous sauveront beaucoup de problèmes lors de vos impôts.
 

1. Mettez de l’argent de côté pour les impôts

C’est la première règle que j’ai apprise à mes dépens. En tant que travailleur autonome, l’impôt sur le revenu n’est pas déduit par un employeur et les cotisations au Régime des rentes du Québec et au Régime québécois d’assurance parentale ne sont pas perçues sur votre revenu de pigiste. Si vous en êtes à votre première année en tant que pigiste, il est difficile de savoir à l’avance à quoi ressemblera votre facture d’impôt. Il serait bon de mettre de côté 25 % de votre revenu pendant toute l’année. Je sais, ça peut être difficile, mais il suffit de prélever ce montant à chaque chèque encaissé.

Si vous ne payez pas rapidement votre facture d’impôt, des intérêts vont s’accumuler.


2. Conservez toutes vos factures et dépenses.
 
Chaque dépense que vous faites peut être comptabilisée comme étant une dépense de votre « entreprise / vous-même ». Par exemple si vous prenez votre voiture pour rencontrer des clients, gardez vos factures d’essence, billets de stationnement et même la facture de votre café-un-lait-deux-sucres.


3. Créez un système de classement simple et efficace pour vos factures
 
Ce n’est pas tout le monde qui a suivi une formation en administration. Pour vous simplifier la vie tout au long de l’année, créez-vous un système pas compliqué pour classer vos factures. Le plus simple serait d’avoir deux boites à chaussures, l’une pour vos dépenses et l’autre qui comptabilise vos revenus (talon de chèque). Lorsqu’il sera le temps de faire vos impôts, cela vous simplifiera la vie considérablement et vous ne perdrez aucun montant dans vos déclarations. Vous pouvez également utiliser un tableau Excel ou utilisez des logiciels comme QuickBooks pour assurer le suivi de vos revenus et de vos dépenses. Allez-y vraiment avec votre degré d’organisation.
 
 
4. Le numérique, c’est tellement plus facile !

Je me rappelle encore l’époque où on devait scanner une facture d’un produit pour s’assurer de garder la garantie. Maintenant, tous les magasins (ou presque) peuvent vous envoyer une facture électronique. N’hésitez pas à utiliser les outils et applications qui peuvent vous simplifier la vie, notamment pour recevoir automatiquement des factures par courrier électronique. La liste des outils en ligne offerts aux pigistes est sans fin et souvent gratuite.
 
 
5. N’attendez pas pour faire vos impôts !
 
La date limite pour faire vos impôts est le 30 avril. Toutefois, les travailleurs autonomes bénéficient de six semaines de plus, soit jusqu’au 15 juin. Mais il faut payer les soldes dus à temps (30 avril).
 
Si vous avez absolument besoin d’aide pour préparer vos impôts, une solution simple, GRATUITE et efficace s’offre à vous : le logiciel TurboImpôt gratuit. Fiable et facile à utiliser, il est accessible à n’importe quel individu qui cherche à planifier sa déclaration de revenus et propose différents types de logiciels dont une excellente version gratuite. Le logiciel vérifie même chacune de vos entrées afin de ne laisser passer aucune erreur. Comme ça, vous êtes certains de ne rien oublier !
 
Procurez-vous dès maintenant ce logiciel pour faire vos impôts gratuitement !

Site Web / Twitter / Facebook

Ceci est une conversation sponsorisée écrite par Ton Barbier au nom de TurboImpôt. Les opinions et le texte sont les nôtres.