+ Toutes les playlists

Espagne: Comment commander une bière (et autres spécialités) comme un local

Crédit photo : tupungato
Espagne: Comment commander une bière (et autres spécialités) comme un local
Ça fait plusieurs mois que je voyage dans des pays où la première langue est l'espagnol. J'ai voyagé au Mexique, au Chili, en Argentine et je termine mon immersion avec l'Espagne, pays d'où cette langue est originaire. L'Espagnol s'est transformé pour faire son chemin vers tous les autres pays conquis à travers les prises de territoires historiques. Il y a donc plusieurs distinctions entre ces langues, notamment l'accent, mais également, plusieurs mots du langage courant qui sont propres à chaque pays.
 
Quand je suis arrivée en Espagne, la première direction que nous avons prise a été le bar à tapas. Mais j'ai vite réalisé que, mis à part une sangria, il n'y avait rien sur la carte de boisson que je reconnaissais. Pour rendre votre séjour des plus agréables, j'ai décrypté ce que vous retrouverez généralement dans un bar.

Crédit : Marie-Michelle Do
 
Sangria
OK, on l'a déjà nommé, et vous la connaissez également, mais voici quelques règles de base sur lesquelles les Espagnols jurent. On la boit en été, souvent dans de grands rassemblements familiaux. Cette sangria n'est pas composée de 7up, de jus d'orange minute maid et de vin de dépanneur. D'ordinaire, pour les occasions spéciales, on y fait macérer des fruits et on l'aromatise avec des épices, ce qui peut prendre plusieurs jours. C'est donc un travail de patience. Mais s'il y a une chose à retenir, c'est que la Sangria, c'est commandé au resto par les touristes. Après ça, on fait ce qu'on veut avec cette info... On en a commandé, tsé, pour la science de la chose.

Crédit : Marie-Michelle Do
 
Tinto de Verano
Ce que vous verrez les locaux commander au lieu de la sangria. C'est en fait du vin rouge avec du soda, et parfois, quelques agrumes. C'est une version plus légère que sa cousine, mais toute aussi rafraichissante. Et pssst: c'est la moitié du prix d'une sangria.
 
Agua de Valencia
Un peu comme un mimosa, c'est un cocktail composé de cava ou champagne, jus d'orange, vodka et gin, originaire de Valence.
 
Caña
Une petite bière bien froide. En Espagne, on commande la bière en petit format, afin qu'elle reste la plus fraiche possible, spécialement en été avec la chaleur écrasante. Un autre plus: dans les bars fréquentés par les locaux, on vous apporte habituellement un tapas par consommation. Une bonne façon de pouvoir manger sur le bras de la maison si vous êtes sur un petit budget.
 
Doble
Si vous avez une grosse soif, c'est une bière deux fois plus grosse que le format de la caña (bien qu'elle reste pas mal de la même taille qu'une bière régulière nord-américaine).
 
Clara
Une bière froide coupée avec de la limonade.
 
Finalement, quand vient le temps de trinquer, n'oubliez surtout pas taper votre verre sur la table avant de la porter à vos lèvres. Sinon, gare au mauvais karma...
 
 
Crédit : Marie-Michelle Do

BONUS: UN PETIT LEXIQUE DE TAPAS
 
Pour de bons tapas locaux dans une petite à moyenne ville comme Valence ou Séville, vous ne devez compter que 3-5 euros par plat. Pour les plus grosses villes, on parle de quelques euros de plus.
 
Patatas bravas
Probablement le plus populaire de tous les tapas. Il s'agit de pommes de terre frites en cube servies avec de l'aïoli (mayonnaise à l'ail) et une sauce à base de tomate, pimentons et vinaigre de xérès.

 
Crédit : Marie-Michelle Do

Salmorejo
Vous connaissez la gaspacho? Eh bien je n'ai jamais réussi à en trouver, mais ceci en est une version un peu plus épaisse provenant du sud de l'Espagne. On la déguste parsemée d'un émincé de jambon ibérico, d'oeuf dur râpé et d'un filet d'huile d'olive.
 
Tortillas
Omelette espagnole traditionnellement composée d'oignons caramélisés et de fines tranches de pommes de terre.

 
Crédit : Marie-Michelle Do

Bocadillo
C'est tout simplement un sandwich. Certaines combinaisons sont plus traditionnelles que d'autres. Vous avez le classique jambon ibérico, huile d'olive et purée de tomate fraîche. À Madrid, vous trouverez également le bocadillo de calamares, c'est-à-dire calmars frits et aïoli en sandwich.

Crédit : Marie-Michelle Do
 
Pan con tomate
Une spécialité catalane. Simple comme bonjour, mais lorsque fait avec des ingrédients de qualité, peut faire danser vos papilles gustatives. Il s'agit d'une humble tranche de pain grillée, grattée avec une gousse d'ail, un filet d'huile d'olive, de la pulpe de tomate fraiche pour humidifier le tout avec une touche de fleur de sel. On la sert parfois en formule DYI avec les tomates coupées en quartier, quelques gousses d'ail entières, de l'huile d'olive et du sel.

Le rituel du verre en fin d'après-midi est bien répandu en Espagne. N'ayez pas peur de vous aventurer dans un bar de quartier afin d'observer la faune, une caña à la main et une bouchée de tapas dans l'autre. Vous voilà maintenant bien outillés pour commander comme un pro. Salud!

Crédits :AndreaMPhoto