+ Toutes les playlists

Entamer une detox de ses cheveux et de sa barbe, c'est possible avec Mistik

Crédit photo : Jérémy Leith
Entamer une detox de ses cheveux et de sa barbe, c'est possible avec Mistik
Un beau vendredi matin au café Pista, mon ami et rédac en chef de Ton Barbier, Alexandre Turcotte, m’a offert des produits pour les cheveux et la barbe. Ça tombait bien, je devais en acheter. Merci merci.

Mes cheveux allongent et touchent désormais mes épaules. C’était sur ma to do list de me laisser pousser les cheveux. Je ne suis pas au stade Jay Du Temple, mais ma crinière est sur le point de devenir aussi fabulous. Qui dit cheveux longs, dit entretien et surtout, apprentissages. J’ai découvert que mes cheveux plus courts à l’arrière frisaient comme mon limonadier, le rêve. Routine oblige, je dois maintenant les sécher, les lisser et appliquer une pâte pour cheveux. J’ai donc appris à me lisser les cheveux sans me bruler et à me faire des tresses quand je n’ai rien à faire.

Mon coiffeur Yannick du salon PRIVÉ par David D’Amours, n’est jamais très fier de moi. J’y vais lorsque mes cheveux sont critiques. Je vais être plus assidu Yannick. Avec deux balayages et mon shampoing bas de gamme, mes cheveux sont devenus secs et difficiles à démêler. J'ai besoin d’une detox capillaire, même si je ne savais pas que ça existait avant cette semaine, et surtout, moins cher qu'un Bitcoin. 

De retour au café Pista avec Alex, il me présente les produits Mistik. Je les connaissais, mon amie Valérie les avait testés. Je me souvenais de l’odeur très agréable de bleuets et d’érable. Je viens de tester moi-même les produits et c’est tout un changement, je dois avouer.

J’entame donc une detox capillaire...
Crédit : Jérémy Leith

Premièrement, il faut savoir que les produits Mistik sont 100% naturels, 0% toxiques et faits pour tout type de cheveux. Tous les mots qu’on ne comprend pas ne s’y retrouvent pas (ex. sulfoacetates, methylisothiazolinone, cocamidopropyl betaine, cocamide DEA), on les remplace par des mots plus cutes et rassurants comme le Yucca, une plante qui nettoie en profondeur.

Deuxièmement, il faut savoir que les produits sont écologiques. Tout est fait à Montréal et les ingrédients sont cueillis dans les régions avoisinantes de Montréal. L’absence de produits chimiques non biodégradables rend les produits encore plus verts. Le site est clair sur le sujet, on est loin du greenwashing. En plus, c’est vegan, le comble de la bonne conscience.
Crédit : Jérémy Leith

L’heure du test. Première utilisation, effet étrange, ce n’est pas un shampoing ordinaire. Il mousse moins. Selon le chimiste et fondateur, Jean-Éric Marie, c’est normal « Pour ceux ou celles qui vont utiliser un shampoing naturel pour la première fois, il faut juste être un peu patient au début et laisser l’étape de détoxification avoir lieu pour voir les résultats. Une fois cette étape passée, on remarquera que le shampoing mousse plus et que le revitalisant démêle de mieux en mieux les cheveux », peut-on lire sur le blogue du site web.

Crédit : Jérémy Leith
 
De plus, j’ai essayé l’Hydro Sérum végétal que j’ai appliqué sur mes cheveux secs. J’ai adoré le résultat. On m’a même conseillé de l’utiliser sur ma barbe, ce que je vais faire. 

2018 n’a qu’à bien se tenir, la detox aura fait son effet et j’entamerai l’année avec ma crinière scintillante et propre dans tous les sens du terme.

Et vous savez quoi ? On a même un CONCOURS pour vous !

En partenariat avec Mistik, on vous offre la gamme antioxydante complète de Mistik.
- Le revitalisant cheveux normaux fins à 19$ le 250 ml.
- L'Hydro-sérum capillaire pour tous types de cheveux - 17$ le 250 ml.
- Le shampoing pour cheveux normaux à 19$ le 355 ml.

Le concours a pris fin le vendredi 22 décembre 2017 à 16 h (HE).