+ Toutes les playlists

7 mannequins québécoises à surveiller dès maintenant

Crédit photo : Ton Barbier
7 mannequins québécoises à surveiller dès maintenant


Chez Ton Barbier, on est toujours à l'affût de nouvelles mannequins québécoises. Voici un petit palmarès de nos découvertes préférées fait cette année.


7. Arianne Pelosse - @Brunelle___

«Depuis que je suis en sixième année, c'était mon rêve d'être mannequin, mais je savais que j'étais trop petite (5 pieds 3). Dans ce temps-là, Folio avait lancé un concours sur instagram. Je m'y suis inscrit et... j'ai gagné !» Lisez le reste de notre entrevue juste ici.
 
6. Mélizanne Bergeron - @melizannebergeron

«Elle a une vibe à elle qui donne envie de donner un second regard. Sa beauté et son côté sexy féline sont justement mieux mis en valeur dans des shoots pour lesquels le charnel n'est pas le but premier de la photo.» Article complet juste ici.


5. Kenya Saint-Lot - @kenyasaintlot

«Je suis mannequin depuis un an et demi, même 2 ans. Je ne connaissais rien en mannequinat ni a la mode, c'est seulement vers l'âge de 17 ans que l'idée a commencé à me plaire. J'ai débuté avec des petits shoots simples et une agence (Folio Montréal) m'a finalement remarqué via mon compte Instagram » - Entrevue complet juste ici.

 

4. Amélie Tremblay - @maliebooh

«J'ai commencé à 16-17 ans, j'ai toujours aimé la photo. Marilyn Bouchard, photographe de ma région, m'a souvent prise devant sa caméra pour des shoots créatifs depuis que j'ai 15 ans. Ensuite, j'ai participé au concours Garage et une photographe de Montréal m'a remarquée (la très talentueuse Dariane Sanchez) et m'a invitée à faire des photos à son studio.» - Entrevue complète sur Ton Barbier.

 

3. Isabella Forget - @isabellaforget

«Oui je suis maquilleuse/coiffeuse, mais peu de gens savent que j’ai aussi un bachelor en Marketing et une maitrise en communication… Et dire que je voulais devenir biochimiste… Au grand désespoir de mon père, j’ai pris un chemin différent et je suis une “artiste” dans l’âme.» - Voyez notre entrevue complète.

 
2. Amélie McGarrell - @ame.pm

«J’ai grandi à Montréal-Nord et j’ai fait mon secondaire dans un programme Omnisport, j’étais plutôt sportive et j’avais à ce moment peu d’intérêt pour le domaine de la mode. En 2010, j’ai trouvé que le département de mode était plutôt chouette à Marie-Victorin, j’ai donc fait un DEC en Commercialisation de la mode. J’y ai développé un fort intérêt au fil des années.» - Lisez notre entrevue complète avec Amélie.


1. Ariane Fournier - @arilou_

«J'aimerais continuer ma carrière une étape à la fois pour bâtir quelque chose à long terme. J’aimerais beaucoup aller en Australie et à New York. J'aimerais aussi un jour me lancer dans le acting. Qui sait ce que l'avenir réserve!» - Lisez notre entrevue complète avec Ariane.

Nous avons suivis Ariane Fournier lors d'un week-end onirique à Osheaga [Photos]

Crédit : Bruno Guérin