+ Toutes les playlists

Se lancer en affaire: les conseils de pro de l'entrepreneuse Sylvie Bougie

Avec les plaisirs de collaborer pour un blogue vient celui de rencontrer des personnes qui marquent notre quotidien en y apportant l'étincelle nécessaire pour lancer la roue. C'est l'effet qu'ont eu toutes mes rencontres desquelles ont découlées des articles vous racontant le parcours d'êtres humains qui en font un peu plus pour communiquer leur passion.

Si vous avez déjà eu envie de vous lancer en affaire, cet article est pour vous. Parce que des conseils d'une routière en droit des affaires, réunis en un livre, c'est précieux!

De rien, ça fait plaisir, on est là pour ça.

Credit photo François Robitaille

Sylvie Bougie, ça mange quoi en hiver?
Sylvie Bougie, avocate en droit des affaires, fondatrice du cabinet Vigi services juridiques, auteure du livre Éviter les pièges en affaires, associée des Barbershop KRWN et de Xebec Cigares. On peut donc comprendre rapidement que je suis une personne très active et qui adore s’impliquer dans différents projets! Qu’est-ce que je mange en hiver? Des projets! Je n’aime pas la routine et j’ai toujours besoin de nouveaux défis pour me motiver! Dans tout ce que je fais, j’aime sentir que je peux faire la différence.
 
Credit photo François Robitaille
 
Entrepreneur, un talent qui s'apprend?
Dans le fait d’être entrepreneur, je crois qu’il y a une partie innée, qui est dans notre personnalité, mais aussi une partie que l’on doit acquérir, qu’on peut sans cesse améliorer. Ce qui rejoint tous les entrepreneurs, je crois, c’est la volonté de faire les choses à leur façon, un besoin d’autonomie et de liberté. Toutefois, on peut apprendre chaque jour à être un meilleur entrepreneur, un meilleur gestionnaire, un meilleur leader, un meilleur boss, un meilleur partenaire d’affaires, etc. L’amélioration continue est essentielle et doit suivre la croissance de l’entreprise.
 
Les artisans de Chez Lajoie

Un sujet plus difficile que tu abordes dans ton livre?
Une des erreurs fréquentes des entrepreneurs est leur incompréhension des mécanismes décisionnels dans le cadre de leur entreprise. J’ai donc consacré un chapitre dans mon livre sur les différents rôles et pouvoirs des actionnaires, des administrateurs et des dirigeants de l’entreprise. C’est un sujet très important, mais qui était particulièrement difficile à vulgariser et surtout à rendre intéressant pour l’entrepreneur pressé qui consulte mon livre! Je suis assez convaincue d’avoir réussi à rendre le tout clair et surtout à faire comprendre qu’en droit des affaires tout est possible et que chaque cas est unique!
 
Les artisans de chez Abitico & Co

Le Québec, un bon endroit pour se lancer en affaire?
Oui tout à fait! Il est certain qu’au Québec l’entreprise est très encadrée sur le plan légal et sur le plan fiscal, mais on peut créer son entreprise sans trop de souci, surtout lorsqu’on est bien entouré! L’entrepreneuriat est valorisé au Québec et on peut trouver de plus en plus de soutien pour se lancer, donc pourquoi pas?
 
Credit photo KRWN Barbershop

Des conseils pour une petite entreprise en pleine croissance?
Pour bien faire face à la croissance, il faut s’assurer que la fondation de l’entreprise est solide. La fondation de l’entreprise est constituée de quoi?  D’abord, de ses gens, les associés, les employés, les partenaires d’affaires. Mon premier conseil est donc de s’assurer que les bonnes personnes sont à la bonne place au sein de l’entreprise et que les attentes sont claires pour chacune. La fondation de l’entreprise, c’est aussi s’assurer qu’elle est bien structurée et bien protégée sur le plan juridique.

Avant de commencer la croissance, il est très judicieux de s’assurer d’avoir une bonne convention entre actionnaires avec nos associés, des bons contrats d’emploi avec nos employés, des ententes qui nous protègent avec les partenaires d’affaires, les distributeurs, les fournisseurs, le bailleur, etc. Il ne faut pas avoir peur de s’entourer de bons conseillers et de demander des conseils.

Enfin, une fois que la fondation est solide et lorsqu’on parle de croissance, on fait référence à un but à atteindre. Il faut s’assurer que l’entreprise, et tous ses membres, sachent exactement vers où l’entreprise s’en va, les raisons qui nous poussent à prendre de la croissance et les étapes pour y arriver. Pour bien réussir sa croissance, il faut bien la planifier.


La vitesse, un élément négatif en affaire?
Oui et non. La vitesse peut être la cause d’erreurs. En affaires, lorsqu’on veut saisir des opportunités on croit parfois qu’il est obligatoire d’aller rapidement. Il faut trouver la bonne vitesse. Suivre son intuition, mais ne pas avoir peur de faire des vérifications avant de prendre des décisions. Un des pièges en affaires c’est de saisir toutes les opportunités qui se présentent, en oubliant les objectifs qu’on s’était fixés à la base. Il ne faut pas avoir peur de prendre un temps d’arrêt, analyser la stratégie derrière nos actions et s’assurer que nos décisions sont cohérentes avec le plan d’action qu’on s’est fixé. Quand la vision de l’entrepreneur est claire, il peut alors plus rapidement décider d’accepter ou non telle ou telle opportunité qui se présente à lui.


CONCOURS
Gagnez une copie du livre Éviter les pièges en affaires de Sylvie Bougie.

Le concours se termine le mardi 7 novembre 2017 à 16 h (HE). Ouvert aux résidents du Québec ayant atteint l'âge de la majorité. Un prix (1) : une copie du livre Éviter les pièges en affaires de Sylvie Bougie. Il faut remplir le Formulaire de participation avec ses informations. Une (1) participation par personne.  Les chances de gagner dans le cadre du tirage au sort dépendent du nombre de formulaires de participation admissibles.