+ Toutes les playlists

10 bières automnales à découvrir

Crédit photo : Brown Truck Brewery
10 bières automnales à découvrir
Saison de traditions annonçant le retour des grands froids où l’on racle les feuilles rougies et décore nos maisons d'épouvante, l’automne est indéniablement auréolé d’une magie certaine. Il est vrai que les journées rétrécissent, l'air s'assèche, mais l'hostilité du climat s'accueille toujours mieux avec une bonne bière. Plusieurs microbrasseries de la province emboîtent le pas au folklore automnal en dévoilant chaque année leurs cuvées saisonnières. Oscillants entre la fraîcheur estivale et la robustesse hivernale, ces dix bouteilles aux identités multiples et disponibles en ce moment vous feront oublier l’été.


La Coquette / L’Esprit de clocher
5.5 % alc./vol.
Crédit: Facebook @espritdeclocher
 
Inspiré des Harvest Ale, ces bières automnales célébrant la récolte de l’orge et du houblon. La micro neuvilloise, brasse avec La Coquette, une bière de style Pale Ale au corps rond, habillée d’une belle robe dorée un brin trouble et au goût d’agrume et de poivre. Une bière accessible et franchement savoureuse


Alfred / Trou du Diable
4.5 % alc./vol.
Crédit: TrouduDiable
 
La réputée entreprise shawiniganaise nous offre une blonde d’inspiration saisonnière américaine nommée en référence à John Edward Aldred, un visionnaire de la cité de l'énergie. Ce type de bière, traditionnellement brassée en Belgique durant l’hiver pour abreuver en été les travailleurs saisonniers des fermes, est dorénavant préparé avec du houblon américain. Épicée et fruitée, cette préparation dégage des effluves agrumées et d’herbes fraîches en raison de l’utilisation de levure des saisons et d’houblon nouvellement cueilli. Une bière forte en caractère malgré un faible degré d'alcool.


Grande bière à la citrouille / Brasserie McAuslan
5 % alc./vol.
Crédit: McAuslan
 
La fin des soirées ensoleillées annonce l’arrivée de la fameuse bière à la citrouille St-Ambroise de la brasserie montréalaise McAuslan. Elle contient des épices typiquement automnales avec des saveurs de cannelle, de gingembre, de clou de girofle et de citrouille. Il faut savoir que la majorité des bières à la citrouille contiennent rarement de la cucurbitacée vedette, mais plutôt les épices propres à la préparation de sa tarte. Le malt qui s’en dégage ajoute une note caramélisée caractéristique de cette bière légère qui se boit facilement.


RIP / Saint-Bock
14,5 % alc./vol.
Crédit: Facebook @SaintBock
 
La microbrasserie artisanale ayant pignon sur rue dans le quartier latin a profité du dernier vendredi 13 pour lancer une bière halloweenesque de type Russian Imperial Porter.  Sa couleur marron s’explique au vieillissement de près d'une demi-année en fût de bourbon. Ces derniers se caractérisent par des fûts de chêne neufs noircis à la fumée. En bouche, cette bière très alcoolisée dégage une grande chaleur et des saveurs de whisky et de chocolat noir. La RIP est une bière pour une clientèle avertie, si vous vous reconnaissez, faites vite, car elle n'est disponible qu'en 989 exemplaires numérotées.

Anecdote houblonnée: Pierre Ier le Grand, fondateur de Saint-Pétersbourg et responsable de la montée en puissance de la Russie européenne du XVIIIe siècle, était aussi un fin amateur de bières. Lors d’un voyage en Angleterre, il est tombé sous le charme des bières foncées de type porter que les ouvriers anglais s’enfilaient après le travail. Enthousiaste, il s'est fait livrer ces bières jusqu’à la cour impériale russe, mais le taux d’alcool trop faible jumelé à la longueur du périple a eu tôt fait la bière imbuvable. Un brasseur britannique a donc dû élever le ratio d’houblon et d’alcool pour voir naître la Russian Imperial Porter, une option devenue fort populaire à travers le pays slave.


Ale-Ô-Ween / Trèfle noir
7,8 % alc./vol.
Crédit: Facebook@letreflenoir

Aussi savoureuse que le jeu de mots dans son nom, cette bière abitibienne aborde une robe foncée, ambrée, assez limpide, sans posséder une grande gazéification. Bière onctueuse et étonnamment douce pour son taux d'alcool, l'Ale-Ô-Ween est typique des bières automnales avec un bouquet de caramel et des soupçons d'épices de tarte à la citrouille.

 
Tribale IPA / MaBrasserie
6 % alc./vol.
Crédit: MABRASSERIE
 
On s’écarte des bières caramel avec cette puissante IPA américaine à l’apparence assez trouble. La coopérative de brassage montréalaise derrière les fûts du Brouhaha et de l'Isle de Garde, offre une bière fort convenue pour la saison avec une texture veloutée dévoilant un houblon très présent. On devine des notes d’agrumes acidulés mêlées à un côté plus terreux, voire même boréal. Elle est toujours équilibrée et sans agressivité, malgré une amertume très présente.


Pale Ale Citrouille / Brasseur du monde
5,5 % alc./vol.
Crédit: BrasseursduMonde
 
Depuis son ouverture en 2011, Brasseurs du Monde a récolté plusieurs prix sur la scène internationale. Dans cette dernière concoction montérégienne, les épices automnales se conjuguent aux saveurs du houblon. Comme son nom l’indique, la Pale Ale Citrouille est un alliage entre la Pale Ale et la bière à la tarte de citrouille. On rencontre donc les saveurs communes au grand bal automnal, herbes, caramel et épices (cannelle, clou de girofle, muscade, gingembre).


Été indien / Dieu du ciel
5,9 % alc./vol.
Crédit: DieuduCiel
 
La très populaire adresse de la rue Laurier brasse des recettes artisanales toujours surprenantes. Celle-ci ne fait pas figure d'exception, car durant le processus de fermentation de cette bière de type Berliner Weisse (quoiqu’un peu plus alcoolisé), une grande quantité de mangues fraîches est ajoutée pour produire un résultat très rafraichissant et acidulé. Elle affiche une couleur opaque près du jus et dotée d'une effervescence peu présente. Un produit doux à l'image de la presque-saison qui porte son nom.


Oktoberfest / Trois Mousquetaires
6 % alc./vol.
Cette bière brossardoise rend hommage à la fameuse célébration organisée annuellement à Munich. On découvre une lager cuivrée et limpide qui témoigne de saveurs florales de grains frais, de caramel et de petits fruits. Bière très effervescente aux saveurs complexes malgré un taux d’alcool modéré.


La Messe des Morts / Microbrasserie Goudale
7,9 % alc./vol.

Crédit: Facebook@MicrobrasserieGoudale
 
Pour terminer, on s'offre un petit dessert, une double belge bien aromatisée. La Messe des Morts est une bière sombre, onctueuse, complexe et très sucrée. La brasserie de Boisbriand propose une bouteille au contenu riche avec des notes de sirop d’érable et d’écorce d'orange avec une légère chaleur d’alcool proche du porto. Une expérience en soit bien balancée entre le sucre et l’amerturme.