+ Toutes les playlists

J’ai eu des mites dans mes pulls: plus jamais!

Crédit photo : enviedeplus.com
J’ai eu des mites dans mes pulls: plus jamais!
Il y a quelques semaines, j’ai été victime de mites !

Pour la première fois, cette visite, loin d’être désirée, est arrivée dans mon armoire. Des mites y avaient trouvé logis. Étant un amoureux inconditionnel des pulls de laine, j’ai eu très peur. J’en ai trouvé deux sous forme de larves, mais pas besoin de vous dire qu’elles étaient de trop dans le coin.

Elles sont responsables de six vilains trous de la taille du bout de mon petit doigt sur deux de mes pulls chéris en laine de mérinos. Même si ces insectes mangeurs de fibres naturelles n’ont aucun lien avec l’hygiène, j’ai tout enlevé mes vêtements de ma chambre, désinfecté et lavé.
 
Aujourd’hui, ça va beaucoup mieux et je veux que vous sachiez absolument que les boules à mites puantes de nos grand-mères ne sont pas les seules options pour contrer les mites.
 
Répulsifs naturels
C’est bien connu, l’odeur de la lavande est un répulsif naturel pour ces petites bêtes. C’est cool parce que pour nous, ça sent le ciel. Des boules de bois de cèdre ou de l’huile essentielle d’eucalyptus ne peuvent pas nuire non plus. J’ai même mis quelques sachets de bâtonnets de cannelle, de la cardamome et des étoiles d’anis dans mes tiroirs. Passez à la vapeur ses pièces permettraient également à éliminer les œufs de mites présents.


 
Un rangement efficace
Vaut mieux prévenir que guérir. Avant de ranger ses pulls pour la saison estivale, il faut s’assurer de bien les laver. Personnellement, je les lave avec une solution naturelle à la lanoline (Eucalan). Une solution qui s’avère efficace également est d’ensacher dans un sac hermétique ses pièces quand vous les rangez pour une période prolongée.
 
L’après-mite
Sachez que si ces indésirables ont attaqué des pièces que vous aimiez particulièrement, ne jetez pas l’éponge tout de suite, car il y a des solutions. Il y a toujours la possibilité de les faire remailler pour la fraction du prix d’un neuf. Après tout, il faut en prendre soin de nos chandails !