+ Toutes les playlists

7 destinations hockey pour voir le CH et réconcilier les deux solitudes

Crédit photo : Instagram: @libscastro
7 destinations hockey pour voir le CH et réconcilier les deux solitudes
La saison des Canadiens de Montréal s'amorce ce soir et j'ai préparé un billet imprégné de politique pour souligner l'événement. Politique, la partisanerie hockey? Certainement, car se rassembler entre amis pour une partie est l'une des traditions les plus enracinées dans la culture canadienne. Et c’est précisément sur ce terrain ancestral que nous devons espérer, Québécois et Canadiens, pouvoir régler nos différents.

Parce qu'avouons-le, le seul et réel unifiant des deux solitudes nationales n'est pas la poutine ni la trudeaumanie, mais bien le hockey dans un bar, le regard hagard devant une bière froide. Voici donc un billet proposant sept destinations montréalaises pour participer à l'engouement des matchs avec ses amis canadiens en évitant tout chauvinisme mielleux.

Enfin, juste un peu ne fais jamais de mal.

La Cage - Brasserie sportive du Centre Bell
1212 Avenue des Canadiens-de-Montréal (Centre-ville)

Crédit: Instagram @akomuzikera

Habs vs Maple Leafs de Toronto
Après des années à manger son pain noir, l'ennemi juré en provenance de la ville Reine est maintenant un club dangereux. La bruyante Cage du Centre Bell est donc fort convenue pour entendre le moins possible votre ami torontois atteint d’amnésie profonde vantant sa nouvelle équipe qui n’a rien gagné depuis 1967 et n'a même pas encore l’âge de sortir dans sa province. On y mange des ailes en sachant qu'entre deux vulgarisations endiablées sur la crise d'Octobre, il va finir par ploguer Drake quelque part. Vous savez aussi qu'il va mettre son maillot bleu pour se faire huer copieusement en se réconfortant qu'il vient de la plus grosse ville du pays. Arrivez à l'avance, l'endroit se rempli vite.


La Station des Sports 
862 Rue Sainte-Catherine Est (Centre-Sud)


Habs vs. Sénateurs d'Ottawa
Je me rappelle la première fois que je suis allé à cette succursale du Village, il y avait des fûts à même la table et plusieurs joueurs de mon équipe ont disparu au cours de la partie. Aujourd'hui, les fûts se sont fait échanger contre cent écrans géants. C'est parfait pour sur-stimuler l'ami de la capitale qui s'endort toujours trop tôt. Au moment où il va murmurer l'hymne national en anglais du bout des lèvres, il est impératif d'affronter son regard en mettant fièrement un genou au sol en solidarité avec l'ensemble de la francophonie. Ou plus sérieusement, avec la condition autochtone.


VV Taverne
195 Rue de Bellechasse (Rosemont)
Crédit: Facebook @vvtaverna

Habs vs. Oilers d'Edmonton
Parce que votre ami d'Edmonton est sûrement un type cool - il est dans un band d'indie, chain-smoke, dort dans une mini-van et n'a pas pris sa douche depuis la dernière coupe des Oilers (1990) - ce bar vieille-école au jus de raisin de qualité est parfait pour héberger l'écoute d'un match. Vous pourrez jouer au billard et ensuite danser sans ironie jusqu’au bout de la nuit. Sur la piste, vous pourrez vous ennuyer ensemble de la douce époque Marc-André Bergeron.


Huit clos
7659 Rue Saint-Denis (Villeray)

Habs vs. Flames de Calgary
Important de tenter, dans le décor de cet élégant resto-bar de quartier, le dialogue sur la Grande Noirceur duplessiste avec l'ami albertain. S'il devient confus, vous pouvez vous rabattre sur la farce Don Cherry. Entre deux pintes de 50 en tap, il vous expliquera la fausse-magie du Stampede et des saloperies qu'il empiffre durant la foire gourmande. Vous serez toutefois d'accord que la CFL, c'est assez ordinaire, et peut-être même qu'il va payer la facture, question de respecter la péréquation. Par contre, prévoir un stationnement de pick-up difficile sur Saint-Denis.


Primetime
5008 Avenue du Parc (Mile End)

Crédit: Facebook @primetime.bar1

Habs vs. Canucks de Vancouver
Parce qu'une nouvelle diète s'impose avec chaque début de saison, on peut y souper au maïs soufflé et boire de la Coors light en fût. Avouons-le, aussi sophistiquées vos papilles sont-elles devenues, une triple-IPA aux gourganes n'est pas de mise pendant un match. Assurez-vous plutôt de chercher le moins de goût possible. Endroit fort approprié pour développer en détail la défaite référendaire de 1995 et s'obstiner des propriétés somnifériques d'Anne aux Pignons Verts avant qu'il pleure en parlant des Rocheuses.


Blind Pig
3882 Rue Ontario Est (Hochelaga-Maisonneuve)
Crédit : @rach_konoha96

Habs vs. Jets de Winnipeg
On y va parce que la bière n'y est pas chère et qu'il y a toujours plus que deux filles les soirs de match. La populaire adresse de la rue Ontario ouvre les soirs de matchs ses téléviseurs d'où vous pourrez admirer la jeune sensation finnoise Patrick Laine, accompagné de son teigneux, mais fort sympathique compagnon surnommé Big Buf. Idéal pour faire des parallèles entre le misérabilisme canadien-français dans les toiles de Krieghoff et la mythologie d'Hochelaga, qui n'est d'ailleurs pas si éloignée de celle de Winnipeg.


Brasserie Laurier
266 Avenue Laurier Est (Plateau Mont-Royal)
Crédit: Flikr

Habs vs. Nordiques de Québec
Parce que les indémodables sont toujours là, fidèles au poste après avoir bravés mille tempêtes. Regarder le hockey dans ce temple sans âge, c’est continuer la longue lignée de gars silencieux qui regardent plus leur bière que l’écran. On entend le bruit des vieux frigos et la casse de la table de billard. Ambiance parfaite pour se souvenir que les gens de Québec n'ont toujours pas d'équipe d'hockey.

Aucun Canadien n'a été maltraité durant l'écriture de ce billet teinté d'humour.