+ Toutes les playlists

Delyla, l'écoresponsabilité comme fil conducteur d'une production locale

Aujourd'hui, notre société se dirige de plus en plus vers un mode d'achat local et écoresponsable. Une prise de conscience qui fait beaucoup parler en ce moment, mais qui existe depuis plusieurs dizaines d'années.

Passionné de mode et étant moi-même designer, j'ai voulu en savoir plus sur ce que l'industrie locale du textile avait à nous offrir. Je suis donc allé à la rencontre de Lila, manager de production de l'entreprise DELYLA, une manufacture de textile montréalaise, qui oeuvre et excelle dans le domaine.

Crédit : delyla.com

L'histoire de Delyla 

Joséphine De Bono, la fondatrice de Delyla, a puisé son savoir-faire dans les bobines de fil de son père, un pionnier dans le domaine des technologies de la production de textile (QuébecTex). Elle fonde en 2002 le mouvement Delyla, pour perpétuer cette tradition familiale, et s'adapter au marché de notre époque qui se veut de plus en plus consciente, écologique, et local. 


Comment se passe la production écoresponsable ?

Petite information : Le coton régulier utilise énormément d'eau et est traité avec des pesticides pour pousser plus rapidement. Ce qui, par conséquent, est nocif à la fois pour la planète, puisque les sols sont pollués et deviennent infertiles, mais aussi mauvais pour l'être humain, et en particulier les agriculteurs qui travaillent dans les champs. Si vous voulez en savoir plus, il y a un fabuleux reportage sur Netfilx qui mentionne ceci : True Cost.

L'équipe de Delyla utilise donc, uniquement des fibres naturelles, biologiques et recyclées. Oubliez les pesticides et les tonnes d'eau pour faire pousser du coton, NON MERCI ! Ce qui donne aux fils utilisés une qualité et certification GOTS (Global Organic Textile Standard). Je m'explique... Cet aspect offre au consommateur du crédit en ce qui concerne le terme biologique des textiles. Depuis la récolte des matières premières en passant par une production écologiquement et socialement responsable, et ce, jusqu'à l'étiquetage.

Crédit : delyla.com

De fils en aiguilles, le tricotage est réalisé directement à Montréal dans leurs ateliers. La maison de teinture avec qui travaille Delyla, a également un mandat de recyclage des eaux usées, ce qui réduit l'impact environnemental. 

Finalement, et pour faire plus court, le tissu que vend Delyla est en total respect avec le mode écoresponsable. Quoi de plus confortable ?!

Qui plus est, et dans une optique d'aider les petits designers ou marques de vêtements, il est possible de commander des tissus sur le site internet de Delyla. Avec des minimums obligatoires plus bas que dans le reste de l'industrie, on y voit ici une superbe occasion de s'en procurer à moindre cout pour une utilisation restreinte !

Le savoir-faire et savoir s'entourer !

Delyla propose aussi aux jeunes designers, marques, et couturières de réaliser la production de leurs créations. L'entreprise travaille donc main dans la main avec des personnes qualifiées, que ce soit pour la réalisation des patrons, les échantillons, la coupe, la production, etc. Un service qui permet de diversifier ses activités, encore une fois, de manière locale et responsable.

​Crédit : delyla.com

Delyla s'investit dans le Monde

L'entreprise soutient également les bonnes causes. Par exemple, elle offre des chandails à l'événement Living Symposium, qui rassemble scientifiques, agriculteurs, délégués gouvernementaux, étudiants, pour discuter de l'importance de la santé des sols face aux défis environnementaux.

Fort de son empreinte écoresponsable, l'entreprise touche non seulement le marché local, mais aussi le continent nord-américain, voire européen. Elle a dernièrement participé à un show en Espagne, le Momad Métropolis, afin de présenter ses produits.

Aujourd'hui, l'équipe est fière d'atteindre les standards de qualité mondiaux les plus élevés qui lui confèrent le rang de premier fournisseur au Canada en ce qui concerne les tricots responsables de qualité exceptionnelle. (Et ça, ce n'est pas rien !)


Et pour l'avenir ?

L'équipe aimerait développer son travail avec du chanvre. Car c'est une des rares fibres qui pousse au Canada et qui est biologique, donc qui ne nécessite pas de pesticide pour se développer.

Delyla souhaite également travailler avec de plus en plus de designers et marques locales, pour enseigner et propager ce mode de travail, qui est bénéfique pour l'environnement ainsi que pour les consommateurs. Pourquoi ne pas participer au show de Première Vision ?! 

​Crédit : delyla.com

Finalement, acheter local c'est bien. Et si en plus on sait que tout le processus est écoresponsable, c'est mieux ! Montréal peut s'estimer chanceuse d'avoir ce type d'entrepreneurs, qui procurent cette fierté locale et responsable.

Si vous souhaitez rencontrer l'équipe de Delyla, pour vos projets tissus et\ou production, et répondre à vos questions n'hésitez pas à les contacter et prendre rendez-vous.

Site Web
Facebook


​Crédit : delyla.com