+ Toutes les playlists

Un week-end utopique dans les tentes Huttopia et les White Mountains

Le week-end dernier, j'ai eu l'immense plaisir de passer la frontière américaine pour un petit roadtrip de trois jours dans le Maine, le Vermont et le New Hampshire afin de profiter des nouvelles installations des tentes Huttopia dans les White Montaines. 



Ce périple n'aurait jamais eu lieu si Ford ne m'avait pas prêté un Explorer 2017 afin d'escalader les montagnes et de paqueter tout notre stock à ma douce et moi dans le coffre arrière. Car on va se le dire, on aurait pu dormir là-dedans tellement il y avait de la place.



4h30 de route plus tard et 350 kilomètres derrière le compteur, on arrivait dans la petite ville bucolique et touristique de North Conway aux États-Unis. Le premier américain que l'on croise dans la rue nous aborde en nous parlant de Dieu, Jésus et de miracles. Wow. On mange un burger américain dans le restaurant-bar du coin et on se dirige vers notre emplacement de camping.



C'est le coup de foudre immédiat.

Pour ceux qui ne connaissent pas le concept de tente Huttopia, il s'agit d'une forme de «camping de luxe» ou de «Glamping» qui existe notamment à Sutton. On le différencie du camping traditionnel puisque la tente est «prête-à-camper». C'est comme allez au chalet, mais en tissus et pas en bois rond.

Plusieurs modèles sont offerts avec différents équipements selon vos besoins. L'avantage, c'est qu'on n’est pas obligé d'apporter de matelas, de pompe, de sacs de couchage, car à peu près tout est fourni. Il y a aussi des emplacements pour votre propre tente qui vous donnent tout de même accès à tous les services du centre.



À l'intérieur, on retrouve à droite une table et un lit (pour les parents ou couples seuls). À gauche, un lit superposé (pas très visible sur la photo) ainsi qu'un comptoir de cuisine avec tous les ustensiles nécessaires, un lavabo et un mini frigo.



Le meilleur dans tout ça ?

La tante donne directement sur le lac.
(Voyez ma face de vacancier satisfait)



Il y a même une petite toilette à l'intérieur, ainsi qu'une douche avec eau chaude. Pas besoin de dépenser ses dollars pour l'utiliser.



Le site est également très agréable.



En plus d'une terrasse (qui sera couverte d'ici l'an prochain), une piscine, des modules de jeux pour les enfants et un terrain de volleyball, on retrouve un foodtruck qui, le soir venu, fait des AWESOME pizzas sur place dans leur énorme four - et qui offre au déjeuner du café et des croissants. 



On a donc profité d'une excellente pizza en jouant au backgammon tout en écoutant un band venu jouer le soir même.



Au matin, petit déjeuner sur le bord de l'eau.



On a chillé, profitez du site et lu pendant tout le week-end.



On est même allé faire un tour à Old Orchard, sous la pluie. On en a profité pour manger les meilleures patates frites de la place.



Et comme toute bonne chose à une fin, après deux nuits, il a fallu quitter le lac et notre campement.



On est donc repassé par un autre chemin pour le retour, en longeant la rivière qui parcourt les White Mountains.



Le paysage était magnifique et à couper le souffle. Là-bas les routes sont belles.



Sérieux, une chance que je conduisais un Explorer, je me sentais en confiance dans les innombrables courbes stressantes de la route. Ma propre voiture aurait pris le champ et mes freins seraient morts. À la place, je pouvais non seulement êtres averti lorsqu'une voiture s'approchait de trop proche, mais en plus le volant vibre lorsqu'on sort des lignes de la route. 



Pour finir le week-end en beauté, on s'est arrêté sur une terrasse à Burlington.



J'ai commandé une dernière bière américaine blanche à la mangue (un pur délice) et un burger avec rondelles d'oignons et sauce BBQ, une spécialité pas mal grasse du restaurant.



Crédit Photo : Alexandre Turcotte & Claudine Rouillier