+ Toutes les playlists

L’abécédaire de "comment tout quitter et partir voyager"

Je pars faire le tour du monde pendant 10 mois.
 
Rien de moins.
 
J’ai donné 4 semaines de préavis au bureau, j’suis allée à La MEC me ramasser le sac qui me fera office de maison pour les 10 prochains mois, j’ai tout vendu sur Kijiji et je compte maintenant les jours qui me séparent du départ, le 5 septembre.
 
15 jours.
 
Quand je parle de mon voyage à mon entourage, la première question qu’ils me posent, c’est : « comment réussis-tu à partir 10 mois? » Honnêtement, ce n’est pas si sorcier. Le voyage se démocratise et le mode de vie nomade est beaucoup plus facile à mener qu’on ne le croit. N’importe qui peut le faire, y compris vous. La preuve : ce sera mon deuxième voyage put your life on pause avec mon barbu. 
 
Il y a 20 ans, faire le tour du monde était un big deal.
Aujourd'hui, tout le monde connait quelqu'un qui l'a fait.
 
Voici quelques astuces qui permettent de tout quitter et voyager.

Nos grosses faces à l’aéroport de Hong Kong, au milieu de notre périple de 7 mois en 2015.
Crédit photo : Yannick Comeau

Être locataire en 2017, ça paie

Sauve tes sous pour t'acheter une maison ou un condo, c’est le meilleur des investissements! 

Qui n’a jamais entendu ça de ses parents? Aujourd’hui, les prix astronomiques combinés à l’essor fulgurant des tours à condo font en sorte qu’être locataire n’est pas chose rare. Profiter d’une fin de bail pour quitter est une bonne astuce. La sous-location aussi, si vous êtes confortables avec le principe.


Planifier un budget

Il est bon de se fixer un montant journalier pour chaque catégorie de dépense. Combien êtes-vous prêts à payer pour vous loger, nourrir, déplacer ainsi que vos activités? Si pour vous, un tour du monde rime avec dortoirs all the way, le budget sera différent que si vous planifiez rester au Shangri-La.

Comme notre voyage sera très varié, nous pouvons nous permettre de faire soit des dortoirs, des Airbnb ou même des hôtels (vive l'Asie!) dépendant d'où nous serons sur la planète.

Nous avons aussi alloué un montant pour chaque repas (déjeuner, lunch, souper) et dépendant des pays, nous soupons comme des princes ou comme des pauvres.

Il est bon de noter TOUTES vos dépenses journalières afin d'avoir une bonne vue d'ensemble d'où vous en êtes dans votre budget. Un peu dépassé aujourd'hui? On pourra alors facilement faire le choix de se serrer un peu plus la ceinture le lendemain.


Économiser comme une fourmi

La cigale ayant chanté tout l’été, se trouva fort dépourvue, quand la bise fut venue.

Mettons qu’on n’a pas trop chanté cet été… Ce n’est pas un secret, pour partir si longtemps, il faut beaucoup d’argent. Il vous faudra donc être très discipliné et faire des sacrifices dans votre vie sociale.

Au lieu de sortir avec vos amis, pourquoi ne pas les inviter à la maison? De toute façon, il vous faudra vider votre frigo et garde-manger à un certain point.

Faire des virements automatiques vers un compte épargne est un bon moyen pour que l’argent ne vous brûle pas les doigts.

Finalement, hustle hard. Se trouver un 2e boulot et mettre les bouchées doubles vous rapprochera du but plus rapidement.


Ma vie, c’est d’la marde

OK. Il est vrai qu’une crise existentielle peut pousser à tout crisser là et décamper à l’autre bout du monde. Mais parfois, la raison est juste plus beige, par exemple, une stagnation dans votre carrière. L’entreprise dans laquelle vous travaillez n’offre pas d’autres possibilités d’avancements pour vous? C’est aussi un moyen de tirer sa révérence avec grâce.


Votre sac à dos, c'est aussi votre maison

Les seuls biens matériels dont vous disposerez durant ce long voyage se trouveront dans votre sac à dos. Inutile de vous dire qu'il faudra faire des choix déchirants, mais vous réaliserez bien assez vite que vous aurez besoin de très peu pour être heureux. Dans cette perspective, profitez-en donc pour vous débarrasser de cossins qui vous sont déjà inutiles et qui le seront toujours à votre retour. Je parie que la moitié de vos biens ne sont pas indispensables. Donnez, jetez, triez, ça fait un bien fou! Et de plus, ça fait beaucoup moins à entreposer...


Pas d’attache? Vous n’avez pas d’excuses
C’est maintenant ou jamais. GO! Avec un chien, un kid, une hypothèque, une voiture, ça donne des excuses sans fin pour ne pas partir.

Pour suivre nos aventures, suivez le mot-clic #LesComodoEnSacADos sur Instagram.
 
Légende: nos grosses faces à l’aéroport de Venise, Italie à la dernière journée du périple de 7 mois en 2015.
Crédit photo : Yannick Comeau