+ Toutes les playlists

Les 10 meilleurs clips québécois de mai

Crédit photo : BAZ
Les 10 meilleurs clips québécois de mai
Purgatoire entre la fin de l'hiver et le début d'une longue canicule qui durera trois mois, mai est un mois-charnière où l'espoir renaît et les cuisses accusent un retour en force. Bien que ce fut la pluie qui fut la plus présente dans notre ciel, il en a été autrement dans nos petits écrans. Cette sélection des dix plus beaux clips québécois de mai comporte beaucoup de style, des panoramas époustouflants, et une forte concentration de mélancolie au pied carré.

 
Lydia Képinski – Andromaque

Réalisation: Laurence “Baz” Morais
Entre une forêt texane et des plaines enneigées, Lydia vit une crise identitaire à thématique de légendes médiévales, sous l’œil bienveillant d’une caméra qui capte superbement la beauté sauvage des paysages.

 
Jean-François Malo – Voyage

Réalisation : Cassandre Émanuel
Des souvenirs de voyages, autant d’hier que d’aujourd’hui, subissent une collision contemplative au ralenti et dégagent une forte impression de mélancolie. Un gars triste, seul dans l’autobus avec son poisson dans un bocal, ça frappe.
 

Mehdi Cayenne - Rivière

Réalisation: Anisia Uzeyman
Tourné en partie dans le métro de New York, ce clip plutôt court, mais très coloré oppose l'apathie des voyageurs à l'énergie flamboyante du chanteur et d'une jeune femme qui ne se reconnaît manifestement pas dans l'autre.

 
Van Hechter – Good folks

Réalisation: Rabz
Les clips avec une ambiance estivale réussie ne sont pas légion ce mois-ci, peut-être parce que le printemps s'est fait attendre. Le magnétique Van Hechter est de retour en milieu tropical avec de sympathiques images qui donnent envie d'aller à la plage, et son swag est toujours aussi assumé.
 

Pif Paf - Some of us

Réalisation: Alexandre Lefebvre
Un jeune homme se prépare pour sortir, et marche au gré du hasard dans les rues du Mile-End, où il croise de bien étranges personnages. Il reçoit un « booty text » d’un numéro inconnu et se rend à l’adresse indiquée, avec toute la témérité que lui permet sa jeunesse.
 

Flying Horses – Sorg Sea

Réalisation: Timothée Lambrecq
Aussi poétique que la musique de Jade Bergeron qu'il illustre, cette longue et superbe ode visuelle célèbre de façon fort mélancolique la beauté sauvage de la nature, et l'écrasante insignifiance de l'être humain qui y évolue.
 

Lary Kidd – Contrôle

Réalisation: Martin C. Pariseau
Impressionnant plan-séquence qui nous présente un Lary Kidd impossible à tuer, fui par un protagoniste en vue subjective. Couloirs sombres, angoisse et sang qui gicle: on ne badine pas avec le renouveau.

 
Yes McCan - F.P.T.N.

Réalisation: Étienne Lacelle
Granby comme vous ne l’avez jamais vue. Avec ses paysages urbains étranges et quelques personnages plus grands que nature, c’est une visite difficilement recommandable, qu’il est plus prudent de faire via cette vidéo.
 

Snails & Botnek – Waffle house

Réalisation: Ernest Desumbila
Un accident nucléaire. Une épidémie de zombies. Des héros. Avec un mélange d'acteurs réels et de dessins cartoonesques - à la "Son of Zorn" - et un émule de Conan, ce clip très ludique comporte son lot d'action et semble avoir été conçu avec un budget considérable. Et il y aura une suite!
 

YB – Kilos

Réalisation : Dino César
On nous confirme ici que d'exhiber son grillz avec un étrange rictus n'est pas un mouvement humainement naturel. Avec quelques panoramas aéroportuaires intéressants et des images de festivités dans le studio, ce clip nous présente une certaine sous-culture où le paraître semble être le facteur #1 à considérer.