+ Toutes les playlists

Créer une vie qui a du sens

J’en suis à ma troisième participation à la retraite créative Braincamp. Je vous avais déjà partagé mon expérience l’an passé. En me relisant, la chose qui me frappe le plus est que j’ai tellement changé et évolué depuis. Ça m’a beaucoup aidé à travailler ma confiance en moi et ma motivation.

En y retournant il y a quelques semaines, je me suis mis deux attentes : déconnecter du quotidien et connecter avec ce qui a du sens pour moi. J’avoue que j’ai presque annulé ma présence parce que j’étais épuisé et j’avais juste le goût d’adopter une position horizontale (aka dormir) toute la fin de semaine. Mais un petit quelque chose (le gros bon sens) m’a dit que je devais y aller. Que cette retraite me fera o-que du bien. Puis une chance que je me suis écouté! Le Braincamp m’a complètement revitalisé et j’ai pu faire une introspection sur mes émotions du moment.

Rien n’est conventionnel au Braincamp - retraite dans un ancien couvent, pas le droit de dévoiler sa profession, conférence-atelier où on laisse aller notre créativité. Jamais deux sans trois comme on dit, c’est mon 3e Braincamp et probablement celui qui a fait le plus de sens pour moi. 



Deux histoires inspirantes m’ont marqué cette fin de semaine. L’histoire derrière le magazine Beside, fondé par l’entrepreneur Jean-Daniel Petit. Il nous a beaucoup parlé de la raison d’être de l’entreprise, soir de faire sortir les gens dehors pour profiter de la nature. Il a bien réussi sa mission quant à moi, qui a su rejoindre les citoyens (du monde) et les sensibiliser à la nature et le plein air. Son histoire était captivante et a tellement bien lancé la 5e édition du Braincamp : c’était dans le confort du salon, autour d’un feu de foyer. Jean-Daniel était assis dans une chaise berçante et nous livrait avec passion son histoire. Fallait être là.

/sidenote: le lendemain, on est allé sur le bord du lac pour faire un grand ménage des déchets retrouvés sur le bord, et ce, en plein durant le Jour de la Terre. Talk about good timing.


Puis, l’histoire des 4 gars de chez Koze.tv était vraiment captivante. Premièrement, ces gars ont du charisme et ont réussi à faire rire tout le monde dès la première journée de la retraite. Mais l’histoire derrière ces entrepreneurs et créateurs est plus que noble. Leur objectif, c’est de faire vivre une histoire au public de façon humoristique. Ils le font très bien, si on prend par exemple les publicités (qui ont été virales) de François Bellefeuille ou la campagne de pub de Poche & fils

Mais c’est aussi à travers les nombreux échanges que j’ai eu durant la fin de semaine qui m’a permis de réaliser mon propre Why. Et, synchronicité, je lisais en même temps le livre The Power of Meaning, Crafting a Life That Matters d’Emily Esfahani Smith, qui vient exactement appuyer tous les sujets qu’on a couverts ce week-end. Je vous recommande ce livre qui vous êtes un peu à la recherche d’une signification à ce que vous faites dans votre vie. Des fois, on vit tellement dans notre routine qu’on oublie un peu quel sens on donne à notre vie. Prendre du recul et voir the big picture ça aide et nous permet de nous mettre des objectifs qui donnent un sens à ce qu’on fait.



J’ai décidé de publier cet article plus tard que prévu. Parce qu’après ce Braincamp, ma vie a changé. J’ai pris des décisions qui étaient pour moi et ma raison d’être. J’ai pris des risques et j’ai bien hâte de voir où ce nouveau chapitre va me mener. À tantôt les gens