+ Toutes les playlists

Cinq pièces de théâtre à voir impérativement ce printemps!

Crédit photo : Cath Langlois
Cinq pièces de théâtre à voir impérativement ce printemps!
Un soir de printemps, vous vous présenterez avenue des pins, rue St-Denis, avenue Papineau, ou rue Sainte-Catherine Ouest, en quête de divertissement. Vous irez zyeuter les acteurs et les personnages qui s’approprieront les lieux pour vous donner une performance mémorable. Vous déambulerez peut-être, ferez la connaissance d’un misogyne, voyagerez dans un futur proche, flirterez avec des poètes québécois de la génération Y. Tout ça installé confortablement (ou pas*) devant l’une de ces pièces que je vous présenterai à l'instant, à l’affiche jusqu’à la mi-mai.

Parfois la nuit je ris tout seul
Théâtre de Quat'Sous
Jusqu’au 4 mai

Crédit photo: Cath Langlois

Par où commencer ? Vous serez debout dans l’attente, perdu ou intrigué lorsque deux hommes curieusement accoutrés feront leur entrée dans le hall du théâtre. Il s’agit d’une pièce déambulatoire* où le spectateur, en quête de repères, pourra se perdre (littéralement et au figuré) et devra suivre le guide à travers tout le Théâtre Quat'Sous.

Présentant une tragicomédie musicothéâtrale, Marcel Pomerlo et Michel-Maxime Legault deviennent de curieux clochards, des clowns préoccupés, des pères, des amants, des amis, portant perruques et vêtements féminins. Ils vous invitent à errer dans leurs rêves, leurs chansons, leurs poèmes, leurs déhanchements. Absurdes et fous, ils réussiront à mettre de la légèreté et du rire au-dessus et à travers les textes incroyablement touchants de Jean-Paul Dubois. Ils s'empareront des lieux pour vous faire vire une étrange expérience; il n’y a pas d’histoire, il y en a mille.

D'après les textes de Jean-Paul Dubois
Dramaturgie, mise en scène et interprétation Michel-Maxime Legault et Marcel Pomerlo
 

Baby-sitter
Théâtre La Licorne
Jusqu’au 10 mai
Source : TheatreLicorne
 
Misogyne, machiste, sexiste.

Un homme perd son emploi à cause d’un commentaire sexiste envers une célèbre reporter qui devient viral sur internet. Il tentera, pour se faire pardonner et pour vaincre son machisme, d’écrire un livre introspectif. Sa copine, agacée par son comportement, se laissera entrainer par la mystérieuse baby-sitter et ses drôles de jeux.

La suprématie de l’homme sur la femme. Le faux féminisme. Les jeux de rôles. Quelle est la place des hommes dans ce mouvement et dans les débats qu’il incite ?

Cette comédie incisive pose un regard différent avec des textes crus, sans pudeur sur la misogynie, la rectitude politique et le féminisme, des thèmes d'actualité quoi!
 
Texte Catherine Léger
Mise en scène Philippe Lambert
Avec David Boutin, Isabelle Brouillette, Victoria Diamond et Steve Laplante
 

Nuits frauduleuses
Théâtre d'Aujourd'hui 
Jusqu’au 13 mai 2017


Crédit photo: theatredaujourdhui.qc.c

Nuits frauduleuses est un spectacle hors normes autour des écrits des poètes québécois de la Génération Y. Les rois et reines de leurs claviers souvent enfermés dans le sous-sol de leurs émotions; on croit qu’ils connaissent presque tout de manière virtuelle plus que réelle. La poésie, la justesse des mots, la beauté de l’alliance d’élément linguistique unique ont-elles encore une place dans cette nouvelle réalité ? Amèneront-ils une combinaison de sonorités qui vous évoqueront des images, des sensations, des réflexions, afin de produire une expérience originale, plus tangible ?

Mise en scène Alix Dufresne

Textes Mathieu Arsenault, Daphné B., Marjolaine Beauchamp, Laurie Bédard, Alexandre Dostie, Benoit Jutras, Marc-Antoine K. Phaneuf, Daniel Leblanc-Poirier, Samuel Mercier, Steve Savage, Stéphane Surprenant, Maude Veilleux interprétation Philippe Boutin, Maxim Paré-Fortin, Marilyn Perreault interprétation, textes, collaboration à la mise en scène et musique Jérémie Francoeur et plusieurs autres.


Le Jeu de l’amour et du hasard
Théâtre du Nouveau Monde
Jusqu'au 20 mai

Crédit photo: tnm.qc.ca

On retourne parfois à ces classiques pour se frotter à des images heureuses, pour effleurer ces anciennes dimensions romanesques, au temps où nous étions prêts à aimer et à être misérables. De toute l’histoire du théâtre, l’auteur qui, semble-t-il, ait le mieux exprimé ces folles ballades et ces formidables dégringolades du sentiment amoureux, c’est Marivaux.

Alain Zouvi met en scène et redonne ainsi vie à une époque où l’amour pouvait affronter l’ordre social. Pour récréer cette pièce de tradition théâtrale classique, Bénédicte Décary et David Savard, Catherine Trudeau et Marc Beaupré interprèteront ce célèbre ménage d'amoureux sous l'oeillade d’Henri Chassé.

Texte Marivaux
Mise en scène Alain Zouvi
Distribution Marc Beaupré, Henri Chassé, Bénédicte Décary, David Savard, Philippe Thibault-Denis, Catherine Trudeau


La singularité est proche
Théâtre Espace Libre
Du 5 au 20 mai 2017
 Crédit photo :espacelibre.qc.ca
 
Aviez-vous déjà pensé qu’un jour nous défierions la mort ? Que dans un avenir où la technologie serait si avancée, les gens qui meurent transféreront leur copie de sauvegarde pour cartographier leurs souvenirs, afin de s’assurer de renaître sous une nouvelle forme identique en presque tous points ? Et si quelque chose ne tournait pas rond? Et si le transfert de mémoire et d'expériences ne se déroulait pas comme prévu? Peut-on faire confiance en la technologie ? Peut-on jouer avec la vie… et la mort ? Tout ça est inquiétant et intrigant...

À voir!

Texte et mise en scène Jean-Philippe Baril Guérard
Interprétation Isabeau Blanche, Olivier Gervais-Courchesne, Mathieu Handfield, Maude Hébert, David Strasbourg, Anne Trudel.