+ Toutes les playlists

2 minutes avec Olivier Primeau, Monsieur Beach Club

Crédit photo : Facebook Olivier Primeau
2 minutes avec Olivier Primeau, Monsieur Beach Club
Malgré son horaire chargé, j’ai réussi à rencontrer Olivier Primeau, propriétaire du Beach Club et nouvellement animateur radio à l’émission Beach Day Everyday sur les ondes Énergie Québec 98,9 à Québec. Nous nous sommes entretenus sur ces divers projets et sur la saison estivale 2017.

Bien entendu, c’est le Beach Club qui occupe le plus de ton temps et on est à moins de 30 jours de l’ouverture. Quels sont tes coups de coeur de la programmation ?
Je suis heureux d'avoir des légendes comme Armin Van Buuren, mais aussi des nouveaux djs émergents comme Marshmello. En plus des djs, cette année nous avons un volet encore plus pop avec notamment des artistes tels qu'Akon ou encore Sean Paul qui sauront faire danser le public sous le soleil (on l’espère).

Quelles sont les autres avenues et possibilités pour différents styles de musique au Beach Club?
Pour ma part, depuis l’acquisition du Beach club, j'essaie de faire comprendre à l’industrie que nous possédons une magnifique salle de spectacles à ciel ouvert et qu’il est possible de faire des spectacles de n’importe quel style. Que ce soit le country ou encore des associations avec Osheaga ou encore le Rockfest, je crois que ce serait efficace !
 

Qu'est-ce qu’il y a de nouveau pour les visiteurs du Beach Club, cette année ?
Nos bars seront tous dans des conteneurs. Il y aura aussi plusieurs zones comme BelvedereVeuve Clicquot, avec des hamacs et des balançoires. La zone de restauration et des boutiques sera aussi bonifiée. Nous voulons faire vivre le lifestyle Beach Day Everyday.

Au niveau de l'aspect marketing, pourquoi des marques établies comme Bud Light, 440 Chevrolet, McDonald et Jack & Jones ont décidé de vous faire confiance ?
Effectivement, c’est incroyable de penser qu’une marque comme Bud Light, une filiale de Labatt, réalise 100 000 caisses de bières à l’effigie du Beach Club. Ces marques veulent toutes cibler la tranche d’âge des 18 à 35 ans par de nouveaux moyens de communication. Nous avons une présence forte sur les réseaux sociaux ainsi qu’un message et un mode de vie qui reflètent et influencent positivement un large bassin de gens.
 

Revenons quelque peu en arrière... qu’est-ce que tu aurais fait si ta famille et toi n’aviez pas acquis le fameux Beach Club et que tu n’étais pas devenu par le fait même une célébrité ?
Je n’avais aucune connaissance des médias sociaux ni du marketing. Avant de commencer cette folle aventure, j’ai regardé ce qui se faisait partout autour du monde et j’ai pris des éléments de chacun de ces “success story”. J’ai bien sûr été accompagné d’une équipe formidable pour ainsi réussir les étapes de ma carrière et du Beach Club. Si ma famille et moi n’avions pas acquis le Beach Club, je me serais dirigé vers l’immobilier. À la base, l’achat du terrain à Pointe-Calumet était potentiellement dédié à la construction d’un projet domiciliaire. C’est un domaine qui m'a toujours intéressé et, qui sait, un jour, je retournerai peut-être à mes premiers amours.
 
 

Aperçu complet de la collection #Beachday #beachdayeveryday #everyday #jackandjones en partenariat avec @oli_beachclub

Une publication partagée par Ton Barbier (@tonbarbier) le



Changement de sujet ; nous avons parlé récemment du lancement de la collection Beach Day Everyday dans tous les Jack & Jones au pays, parle-moi un peu de cette collaboration ainsi que des étapes de production d’un tel projet ?
Il est clair que la plupart des gens qui débutent en mode auraient rêvé d’un tel partenariat. Nous commençons la vente prochainement avec l’implantation de la marque dans 200 points de vente au Canada avec l’équipe de Jack & Jones. Nous avons créé 45 morceaux pour cette collection et j’en suis très fier. Jack & Jones fait partie du groupe Bestseller, une très grosse compagnie de vêtement européenne comme Zara. Étant un grand rêveur ,je trouve ça quand même fou qu’une multinationale du Danemark ait fait confiance à un petit gars de Sainte-Martine.

Un lifestyle comme celui de Beach Day Everyday peut s’appliquer aux vacances partout à travers le monde. Cette confiance a été jusqu’à la sélection des matériaux, des tissus, ainsi que des design des vêtements. Mon équipe personnelle s’est d’ailleurs déplacée jusqu’au Danemark pour collaborer avec Jack & Jones à la création intégrale de cette collection. On ne sait jamais, nous serons peut-être vendus à l'international dans les 24 pays et 14 000 points de vente à travers le monde.
 
 

 #beachdayeveryday

Une publication partagée par Olivier Primeau (@oli_beachclub) le



Cet été, durant ta haute saison au Beach Club, qu’adviendra-t-il du show de radio à Québec ?
La formule radio que nous apportons est jeune et rafraîchissante. Une émission comme Beach Day Everyday permet aux auditeurs de décrocher avec de la musique et de l’animation dynamique. Je crois que l'émission s'appliquerait très bien dans une formule du retour qui pourrait se retrouver sur les ondes d’une station de radio du grand Montréal.

Présentement, nous essayons fort de faire vivre le show au-delà de la saison du printemps. Une des alternatives sur lequel nous travaillons en ce moment est la diffusion en direct du BeachClub. Le tout sera bien sûr en direct partout au Québec sur les ondes de IHeartRadio si le projet vient à se concrétiser. Bien entendu, tout ce branle-bas de combat sera une énorme pression pour moi en période de haute saison, mais ce sera une réadaptation et j’espère que le public sera satisfait du résultat final.

Qu’en est-il de l’équipe de Beach Day Everyday niveau radio ?
Je me suis entouré d’une professionnelle de la radio, mademoiselle Élo Déry. Didi Lapointe agit aussi à titre de chroniqueuse du côté des réseaux sociaux. Le fameux personnage Gaël Comtois qui apporte une touche humoristique et fait des entrevues avec nos invités est aussi présent chaque semaine. Pour finir, Tizi fait découvrir de nouveaux artistes à nos auditeurs.
 
L'équipe de l'émission BeachDay Everyday
Crédit Photo : Alexandre Frenette

 
Si on devait aller prendre un verre à Québec, tu nous conseillerais quoi ?
Je suis un grand fan de l’Atelier depuis son existence, vous pouvez d’ailleurs me retrouver là- bas presque chaque samedi après mon émission de radio. J’adore Patrice Plante et son équipe qui offre toujours un service incroyable. Sinon, j’aime aussi beaucoup le concept du restobar le Shaker. De plus, les restaurants assis tels que la Bûche, le Bello, pour ne nommer que ceux-ci. J’adore la restauration à Québec !

À Montréal, on peut te retrouver dans quels bar et restaurant ?
À Montréal, c’est simple, pour manger dans un endroit plus “lounge” voici mon top 3 : Le Mercuri, le Jatoba et le Grinder. Du côté resto-party, je sors souvent du côté des différents établissements de la chaîne Houston chaque jeudi. J’aime aussi beaucoup les brasseries anglaises telles que le Burgundy Lion pour aller déguster une bonne bière.


À noter que vous pourrez vous procurer les vêtements de la collection avec Jack & Jones dès le 8 mai 2017 dans plus de 200 points de vue au Canada. Vous pouvez aussi écouter l'émission de radio Beach Day Everyday chaque samedi dès 16h sur iHeart Radio. N'oubliez pas la saison estivale du Beach Club débute dans moins de 30 jours.

Facebook | Instagram | Snapchat
Crédit Photo : Instagram Story Olivier Primeau