+ Toutes les playlists

6 films pour plonger au cœur de la culture moto

Crédit photo : Tirée de la banque annonce du film 21 Days Under the Sky
6 films pour plonger au cœur de la culture moto
Pour comprendre un peu mieux l'énergie et l'histoire qui définissent la scène moto, on vous suggère une liste de quelques films que tout amateur de moto devrait voir au moins une fois dans sa vie. On a rencontré Richard et Amélie de la boutique Le 63 sur la rue Mont-Royal, Rico de Les Loups / Lay Loo Moto Compagny et Dave de Doomsday Machine pour qu'ils nous parlent de leurs coups de cœur. Pour plonger au cœur de la culture moto, voici les incontournables qu'ils nous proposent. Avec ça, il y a tout ce qu'il faut pour démystifier les bases d'une sous-culture intrigante et comprendre comment elle se transforme.

1. The Wild One (1953)
The Wild One - Ton Barbier - image du film

À la boutique Le 63, c'est le premier qui vient en tête : « Un film culte, un incontournable, car c'est ce film qui a amorcé toute la culture rock n'roll, surtout en Europe. The Wild One raconte l'incident qui avait eu lieu en 1947 à Hollister où des milliers de "bikers" avaient pris d'assaut un village. L'incident avait été exagéré par un journaliste qui n'avait pas hésité à publier une photo truquée. Bref un film qui devrait faire partie de la collection de tous les passionnés de moto ». À sa sortie, le film qui met en vedette Marlon Brando a été interdit en Grande-Bretagne. C'est aussi de là que vient le nom Black Rebel Motorcycle Club (B.R.M.C.). 


2. The World's Fastest Indian (2005)
The World Fastest Indian - Image de film Ton Barbier

Le deuxième film proposé par Richard et Amélie de la boutique Le 63 raconte l'histoire d'un homme obsédé par la vitesse, au point de vouloir en fracasser les records. Après des années à travailler sur une Indian datant de 1920, il la met finalement à l'essai en 1967. « C'est un magnifique film racontant l'histoire vraie de Burt Munro, un passionné de moto, qui, en modifiant une vielle Indian Scout, brisa le record du monde de vitesse sur le lac de sel Bonneville dans l'Utah! Un film qui raconte bien la passion d'un vieil homme, qui malgré une santé fragile, vivra son plus grand rêve ». Dans The World's Fastest Indian, le Néo-Zélandais Burt Munro est incarné par Anthony Hopkins.


3. 21 Days Under The Sky (2016)
21 days under the sky - Image de film Ton Barbier

Ce film raconte la traversée des États-Unis par Josh Kurpius, Ryan Grossman, Troy Critchlow et Gentry Dayton. Ils se donnent trois semaines pour se rendre de la Californie à New York et assister au rassemblement de motos du Brooklyn Invitational. 21 Days under the sky, c'est le Easy Rider d'une nouvelle génération. Pour Rico de Les Loups / Lay Loo Moto Compagny, c'est un essentiel à avoir dans sa collection : « Image, histoires et voyage. Le rêve de toute personne qui fait de la moto et en plus, les gars le font avec des vieux bikes... Ce film est l'exemple parfait où on laisse tomber un peu la technologie pour revenir à la base de ce qu'est le voyage à moto! ». 


4. 6OVER (2015)
6 over - Image de film Ton Barbier

L'autre film proposé par Rico de Les Loups / Lay Loo Moto Compagny permet d'entrer au cœur de la culture chopper sans trop se salir les mains. Avec 6OVER, des légendes vivantes de la moto partagent avec émotions et humilité leur amour de la moto. « C'est le film qui explique le mieux la sensation de rider, collectionner et respecter cette machine sur deux-roues, souvent mal comprise. Max Schaaf (4Q) , Jeremiah (Love Cycle), Jason Weber (ATR), etc. Ils racontent leurs façons de voir cette merveilleuse scène du chopper Harley avec de fantastiques images captées dans différents coins des États-Unis ». Le film est téléchargeable sur le site Choppertown
 


5. Easy Rider (1969)
Easy Rider - Image de film Ton Barbier

De Los Angeles à La Nouvelle-Orléans, Easy Rider, c'est la cavale psychédélique de deux bikers au cœur d'une Amérique en transformation avec comme trame de fond, l'iconique Born to be Wild de Steppenwolf. À l'écran, des géants d'Hollywood tels que Peter Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson. Pour plusieurs, c'est LE classique. C'est un des choix de Dave chez Doomsday Machine : « C'est un des films que j'ai découverts alors que j'étais encore ado et ça a mis la barre très haute pour la suite... C'est tellement plus qu'un film de moto. C'est la liberté, c'est faire à sa tête et laisser la porte ouverte à des rencontres le long de la route... L'histoire du making of est vraiment intéressante aussi : Easy Riders and Raging Bulls ».


6. On Any Sunday (1971)
On Any Sunday - Image de film Ton Barbier

Pour comprendre la moto, il faut aussi s'intéresser à tout le volet hors route et à la course. On Any Sunday, c'est un choix exceptionnel pour plonger dans l'univers de la course sur terre des années 70. Vintage à souhait, avec sa narration, ses images, sa musique et ses costumes, c'est un autre grand film proposé par Dave de chez Doomsday Machine : « Un véritable classique. Si on arrive à passer par dessus le petit côté cheesy du début, ce documentaire déborde de scène de dirt track et course vraiment old school. Le fait que Steve McQueen lui-même y fait une apparence ajoute à cette capsule qui fait voyager dans le temps ». La réalisation est signée par Bruce Brown, le même qui a réalisé le classique de surf Endless Summer
 


Bonus : Chopper chicks in Zombietown (1989)
Chopper Chicks - Image de film Ton Barbier

Les films de motos ont aussi eu le lot de production de série B, particulièrement dans les années 70 et 80. Un des essentiels de cette époque, c'est définitivement Chopper chicks in Zombietown (titre alternatif : Chrome Hearts). Inès Steinmetzer a organisé une projection de ce petit bijou en novembre dernier à la Taverne Cobra en clôture de la Dernière Ride du Sasquatch, une ride de moto en manteau de fourrure organisée par ONELAND : « Il montre des femmes badass qui sont en contrôle. C'est des filles qui rident, en crew, comme des hommes, les rôles sont inversés. Elles sont même un peu masculines dans l'expression de leur féminité. Ce sont elles les boss! Je pense que dans ce sens-là, c'est cette différence qui en fait un film culte. Les zombies, ça aide aussi. Le mix des deux en fait! ».

À propos de ONELAND
Pour plus d'informations sur la culture moto, des récits de voyage et un calendrier des évènements à Montréal et ailleurs au Québec, visitez le site www.onelandmag.com. Avec ou sans moto, rejoignez le mouvement.