+ Toutes les playlists

Les 10 plus beaux clips québécois de février

Crédit photo : Klô Pelgag - Ferrofluides-fleurs
Les 10 plus beaux clips québécois de février
Le mois le plus court de l’année ne fut pas nécessairement celui de la sécheresse culturelle, et encore une fois, l’exclusion de certains clips afin d’arriver à dix fait presque mal au cœur. L’hiver a assombri les humeurs et refroidit les ardeurs, mais à travers toute cette noirceur, on retrouve tout de même des œuvres à la bonne humeur contagieuse, et aux agencements de couleurs surprenants. Du bonbon pour les yeux, le cœur à l’ouvrage, et la preuve flagrante que nos artisans pétaradent de talent.
 

Antoine Corriveau – Constellations
Réalisation : Akim Gagnon

Aussi sombre que la chanson qu’il illustre, ce clip nous raconte une soirée sinistre où le destin de quelques personnages s’entrecroise dans un hôtel. Ils ne survivront pas tous, et les accidents poétiques typiques de l’univers de Corriveau auront rarement été aussi beaux.


Klö Pelgag – Ferrofluides-fleur
Réalisation : Laurence « Baz » Morais

Une excentrique dans un trailer park, qui collectionne les objets inusités et qui danse sur du fast food. Rarement aura-t-on vu un aussi bon fit que cette union artistique entre la musicalité effervescente de Pelgag et l’œil impeccable de Baz.
 

Valaire – Golden rule (Do the Oobopopop)
Réalisation: Olivier Labonté-Lemoyne

On n’est toujours pas certains de bien comprendre tout ce qui se passe ici, mais une chose est sûre : le visionnement de ce clip vous rendra votre bonne humeur. Inclassable et coloré, un peu comme la musique du band.
 

KNLO – Ville-Marie
Réalisation : Villa Maria Productions

Des animations funky et colorées de Mr. Crocks superposées sur des images saccadées de KNLO dans plusieurs sweet spots de la ville = Montréal comme vous l’avez rarement vue. Avec une chorégraphie rudimentaire qui fait sourire pour clore le tout.
 

Simon Kingsbury – Comme douze
Réalisation : Cassandre Émanuel

Une jeune femme se réveille et danse dans son appartement. Un beau petit clip en noir & blanc, qui se termine par une pyramide humaine aussi cute que confuse.
 

Ghostly Kisses – Empty note
Réalisation : Matt Charland

Les angles de caméra en diagonale ont la cote ces derniers mois, et sous l’objectif langoureux de Matt Charland, cette magnifique chanson trouve des images aussi douces que ses notes pour l’illustrer. Une bonne dose de pornographie architecturale.
 

Maritza – Avant
Réalisation : Jean Vital Joliat

Maritza est dans une tenue flamboyante, et inspecte des danseurs de différents âges. Il y a un peu de science-fiction, comme si une escouade d’humanoïdes se pratiquait dans l’ombre pour travailler le mouvement parfait.
 

La Carabine – Billy the kid
Réalisation : Dominick Dom Polski

Méditation sur la peur de se normaliser en vieillissant, le clip de Billy the kid nous montre de sympathiques modèles miniatures, et des couleurs aussi mélancoliques que le propos.
 

Karim Ouellet – La mer à boire
Réalisation : Vincent RC

Tourné au Nicaragua et présentant des panoramas et des couchers de soleil à couper le souffle, en plus de nous présenter de sympathiques images de la vie rurale de tous les jours, ce clip de voyage » illustre parfaitement la poésie existentielle du chanteur.
 

Rouge Pompier – Oudepelaille
Réalisation : Jessy Fuchs

On en aurait pris davantage, de ce délicieux plan-séquence à saveur cannibale. Pour la très courte – et très sympathique – Oudepelaille, le duo se paie un festin dans un somptueux espace, qui nous ouvre l’appétit – ou pas, selon vos inclinaisons culinaires.
 

Mentions honorables