+ Toutes les playlists

5 trucs pour être frais et dispo en arrivant sur le marché du travail

C’est la semaine de la persévérance scolaire et au moment d’écrire ces lignes, je porte le ruban vert, symbole de la cause! Le ruban gagne en notoriété, mais n’est pas encore ancré dans l’imaginaire collectif. À quand une bouteille de vin avec un capuchon vert? Pourtant, l'éducation est une noble cause. Il faut croire qu’il y a du chemin à faire. Croyez-le. 
 
Je voulais souligner cette semaine à saveur éducative en donnant des trucs pour vous motiver un peu. Je ne vous donnerai pas des trucs pour être heureux et mieux organiser dans vos cours, non. Pour ma part, j’ai été motivé à l’école parce que j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour arriver sur le marché du travail frais et dispo!
 
Voici donc cinq trucs pour tirer votre épingle du jeu pendant vos études pour devenir un loup de Wall Street heureux! 

 
1. Expérimentez 
Il n’y a rien de mieux que d’essayer avant d’acheter n’est-ce pas? Faire des stages dans ton futur domaine est la chose à faire. Même si ce n’est pas obligatoire et même si vous n’êtes pas rémunéré (sans vouloir lancer de débat). C’est bien de savoir dès le début, si votre domaine ne vous convient pas. 

Mes trucs : likez le plus de pages Facebook, rejoignez les groupes Facebook de vos programmes, abonnez-vous aux listes de stages offerts par votre institution scolaire et surtout appelez donc votre oncle qui connaît sûrement quelqu'un. 

 
2. Faites une entrevue 
Ça peut paraître bête, mais faire une entrevue avec un professionnel peut changer votre perspective d’un métier. J’ai eu la chance de m’entretenir avec une amie et modèle de vie, Mélanie Frappa, qui occupait le poste de rédactrice en chef du Elle Québec à l’époque. Cette entrevue m’a tellement marqué que ce mon texte est teinté de ce qu'elle m'a dit! Merci encore Mélanie.

 
3. Ayez des mentors 
Avoir un ou des mentors, c’est la meilleure chose à faire avant et après tes études. Et comme dans tout, il y a une app pour ça, Academos. C’est fou comment ça peut changer ta façon de voir un métier en parlant à plusieurs professionnels. 
 

4. Réseautez 
On vous ne le dira jamais assez, les contacts, les contacts, les contacts. Je n'apporte rien de nouveau ici. Par contre, réseauter c’est un art. Mon conseil numéro un est de vous présenter dans le plus de soirées, lunch and learn, CreativeMornings que vous pouvez. Apprendre à réseauter devrait faire partie de vos cours.

Mes trucs : investissez dans le réseautage. Il existe des regroupements de jeunes professionnels qui ne cherchent qu'à rencontrer. Par exemple, je fais partie du Cercle des jeunes philanthropes du Musée des beaux-arts de Montréal et c'est l'endroit par excellence pour réseauter. Je pense aussi aux Grands Ballets, aux Canadiens de Montréal, à l'Opéra de Montréal ou au Musée Mccord qui ont se genre de regroupement philanthropique. 
  
5. 500+  
LinkedIn est devenu un incontournable maintenant. La place pour montrer vos compétences. C’est l’endroit de prédilection pour les recruteurs et un profil bien rempli vous donnera peut-être votre première chance. Même avec peu d’expérience, on peut remplir tous les champs et commencez dès maintenant. 

Mes trucs : tout est dans le résumé, travaillez-le, c'est le ton que vous donnerez à votre profil! De plus, recommandez les compétences de vos contacts et ils le feront en retour. Vous voulez une recommandation écrite, demandez-le, c'est comme une lettre de référence! 

C'est motivant de rencontrer des personnes inspirantes, on ne sait jamais à qui on parle, peut-être vous parlez avec votre futur patron ou votre futur collègue. Suivre ces cinq étapes est selon moi la base d'une entrée sur le marché de travail avec plus d'assurance et de confiance. 
 
Avez-vous d’autres idées/conseils pour les futurs jeunes pros que nous sommes?