+ Toutes les playlists

2 minutes en toute simplicité avec Gabrielle Shonk

Crédit photo : Schaël Marcéus
2 minutes en toute simplicité avec Gabrielle Shonk
Gabrielle Shonk s’est fait connaître du grand public lors de son passage à l’émission La Voix, mais c’est au printemps dernier avec son single Habit qu’elle a accompli l’exceptionnel – la chanson a maintenant plus de 800 000 écoutes sur Spotify. La plateforme Noisey va jusqu’à la comparer à Alicia Keys, disant que le soul de sa voix est trop grand pour rester dans une petite ville.
 
Lors de son plus récent passage à Montréal - entre autres pour le gala de la SOCAN - je me suis entretenu au café OUI MAIS NON avec l’artiste pour en savoir plus sur ses projets, notamment sur son album à venir.

Source: davidsuzuki_
 
À quoi ressemble ton quotidien? Fais-tu de la musique à temps plein?
Jusqu’à tout récemment, mon quotidien ressemblait à jouer plusieurs soirs par semaine dans les restos et les bars de la ville de Québec. Je fais de la musique à temps plein depuis 2009, entre autres grâce aux gigs de covers et à l’enseignement du chant. Par contre, depuis l’arrivée de 2017 et ma signature avec Universal Music Canada, je vais maintenant pouvoir consacrer tout mon temps à mon projet de création et d’album. C’est un rêve que j’avais depuis longtemps, j’en suis totalement ravie !
 
Musicalement parlant, quelles sont tes inspirations?
J’en ai pas mal, haha, c’est difficile de toutes les nommer… Dans les trucs plus vintage, je tripe beaucoup sur tout ce qui est Folk, Soul et Jazz. Des artistes comme Tracy Chapman, Joni Mitchell, Bob Dylan, The Beatles, Al Green, Marvin Gaye, Aretha Franklin, Otis Redding, Billie Holiday, Chet Baker, etc. etc. J’écoute aussi pas mal de franco et d’artistes/bands plus contemporains : Louis-Jean Cormier, Marie-Pierre Arthur, Safia Nolin, Philippe Brach, Feist, Mac DeMarco, Tame Impala, Kurt Vile, Sufjan Stevens, Andy Shauf… la liste est beaucoup plus longue, mais en gros j’ai beaucoup d’amour pour la musique pop, le folk, le jazz, la soul et le R&B dans tous leurs mélanges et leurs dérivés. J’adore écouter de la musique, découvrir des artistes d’ici et d’ailleurs, y’a rien comme écouter et découvrir un album qui te fait tellement triper que ça te donne envie de composer des nouvelles chansons.
 
Pour ton album, on peut s’attendre à du son similaire qu'à celui de ton single Habit?
Je dirais que c’est un album assez éclectique. Le tout se tient bien ensemble et il y a évidemment un fil conducteur entre les chansons, mais on peut bien entendre mes différentes influences à travers chacune des pièces. Chaque chanson a son caractère et sa saveur, c’était vraiment ça le but dans la création de l’album. Il n’y a donc pas vraiment deux tunes comme Habit sur le disque.
 
Bien que tu sois québécoise, tu chantes en anglais. On peut s’attendre à un album bilingue?
Oui, mon album est bilingue. 3 chansons en français ainsi que 7 chansons en anglais. En fait, l’anglais est ma langue maternelle, je suis née aux États-Unis, mais j’ai grandi au Québec. Mon père est américain et ma mère est québécoise, donc les deux langues ont toujours fait partie de mon quotidien. Vu que c’est un album très personnel et introspectif, c’était vraiment important pour moi que le côté bilingue de ma vie y soit reflété.
 
Complètement!

L’anglais à son style et c’est universel, tandis que le français garde son charme. Comment te décrirais-tu en tant qu’artiste?

Oh bonne question ! Je dirais que je suis assez simple, près des gens, c’est important pour moi de faire une musique organique qui vient des tripes. J’aime mélanger le vieux et le neuf… si ça a du sens ? Haha !
 

 

Tu vis présentement à Québec, penses-tu faire le move pour Montréal?
J’adore Montréal, mais Québec c’est ma maison pour le moment. Je suis bien chez nous avec mes amis et ma famille, ça m’aide à rester groundée. On verra bien pour la suite, je ne sais pas du tout où ça va m’amener tout ça !
 
Avec ton album en vue, quelles sont tes ambitions pour ce qui s’en vient?
Partir en tournée avec mon band et jouer ces chansons-là pour le plus de gens possible, dans le plus d’endroits possible. Composer des nouvelles chansons et travailler sur un deuxième album. J’ai envie de continuer à faire de la musique, jouer live et créer et que ce soit l’fun. Le meilleur, peu importe ce qui s’en vient !

Merci à Schaël Marcéus @davidsuzuki_ pour les photos.
 
Source: davidsuzuki_