+ Toutes les playlists

Du nouveau pour Clark Street Mercantile

Crédit photo : CSM
Du nouveau pour Clark Street Mercantile
Scott Meleskie a débuté sa carrière en publicité il y a un peu plus de 10 ans. C’est lors de son parcours en agences, en chevauchant différents postes de stratèges que Scott a développé une expertise pour le marketing numérique principalement axé sur la production de contenu et la gestion de médias sociaux. À cette époque où le web était perçu plutôt comme une valeur ajoutée et non un vecteur clé à la réussite d’une campagne marketing, le propriétaire de Clark Street Mercantile a su se démarquer et développer son portfolio de réussites.

En parallèle avec sa carrière, Scott a participé au lancement du blogue LimitedHype, et ce environ 8 ans avant la tendance du ‘blogging’. Initialement axé sur les produits style de vie, les vêtements pour hommes et les produits en édition limitée, le blogue a changé de nom et a évolué au fil du temps pour se concentrer davantage sur des articles de fond. C’est suite au blogue et après plusieurs discussions avec ses partenaires d’affaires que l'idée de développer un espace physique a pris tout son sens… CSM serait une boutique ‘curated’ où les gens y découvriraient des marques internationales avec des histoires à raconter.

Crédit : Clark Street Mercantile

« À l'époque, la scène masculine – mode et lifestyle – à Montréal était inexistante. Il y avait quelques magasins ici et là, beaucoup de boutiques streetwear, mais rien qui se démarquait par son offre différentielle. Bref, rien qui m'attirait », mentionne Scott Meleskie, propriétaire de Clark Street Mercantile.

« J'ai toujours aimé voyager et j'ai eu la chance de visiter des villes inspirantes – Dublin, New York, Londres, Aix-en-Provence, Seattle, Hong Kong, San Sebastián – avec plusieurs magasins axés sur les besoins des hommes et offrant des produits de qualité supérieure, portant une attention particulière à la conception et aux détails. C’est donc à titre de consommateur que j’ai voulu offrir un espace  à Montréal pour les gens comme moi » ajoute Scott.

C'est en partie grâce à la boutique Indigo & Cloth à Dublin qu’il a décidé de quitter son emploi de publicitaire pour se concentrer à temps plein sur le déploiement d’un concept similaire. Depuis ce jour, il bâtit son projet en mariant le commerce de détail pour petits et grands et la production de contenu.

Crédit : Clark Street Mercantile
Crédit : Clark Street Mercantile

Scott a partagé à Ton Barbier que 2017 sera une année incroyablement chargée pour l’entreprise. Ils travaillent actuellement sur la refonte de leur plateforme web et à la création d'un nouveau site de commerce électronique. L’accent sera mis sur l'histoire de la marque (et celles dont Mercantile fait la promotion) et gardera la ‘vibe’ et le ‘look & feel’ du magasin général de quartier.

Depuis l’ouverture, la marque a offert à sa clientèle des items maison. Cette année, en plus des vêtements, ils développeront aussi une large gamme de produits style de vie axée sur la fabrication locale (fabriqué à Montréal / au Canada). Leur objectif à long terme est d'exporter la marque vers de nouveaux marchés puis établir et renforcer l’étiquette ‘Made in Montreal/Canada’. « Nous considérerons devenir des ambassadeurs sur la scène mondiale », confirme le propriétaire.
 
À souligner que de grands magazines et blogues de l’industrie du design tel que Monocle, rePorter, GQ, The Guardian et Cool Hunting se sont inspirés de l’histoire de Clark Street Mercantile afin de rédiger des articles qui ont su s’avérer viraux. Chapeau Scott & team!

Clark Street Mercantile
5200 rue Clark
Montréal Québec Canada H2T 2V2


Crédit : Clark Street Mercantile