+ Toutes les playlists

5 trucs pour adopter le minimalisme ou vivre en toute simplicité

Crédit photo : ergonifis
5 trucs pour adopter le minimalisme ou vivre en toute simplicité
Je ne crois pas vraiment aux résolutions. Je me donne plutôt des objectifs concrets et précis à atteindre durant l’année. Faire x montant d’argent, signer x nombre de contrats de consultation ou bien perdre x kilos. En 2017, je me donne l’objectif de vivre en toute simplicité au quotidien.

Adopter le minimalisme semble de prime à bord vraiment ésotérique et paraît que ça fait peur au monde. Laissez-moi donc vous expliquer, avec ma façon de penser, ce qu’est réellement le minimalisme et comment l’adopter (et prenez votre pouls-là, ce n’est vraiment pas si pire que ça).

Il y a plusieurs actions que nous pouvons adopter au quotidien qui peut simplifier notre vie. Le minimalisme, c’est se débarrasser du superflu qui nous entoure. Biens matériels, dépenses secondaires, habitudes malsaines… On ne réalise pas comment on peut être bien en ayant moins. Voici quelques trucs que j’ai trouvés pour vivre en toute simplicité.
 
Les biens matériels
Combien d’objets avez-vous à la maison? Probablement des milliers. Maintenant, combien de ces objets utilisez-vous tous les jours? Dans les trois derniers mois? Une centaine, peut-être? Je me suis donné la mission de me débarrasser des biens matériels que je n’utilisais pas. Faire le vide des choses dont je n’ai pas besoin me permet d’avoir plus d’espace pour respirer et mieux vivre.

De plus, donner ses objets superflus à un centre de dons, c’est simplement donner au suivant (salut Chantal Lacroix) et faire une bonne action. Si vous êtes comme moi et que vous avez un passé de shopaholic (j’avais vraiment une obsession sur les sacs et les mallettes vintage), utilisez Kijiji pour revendre vos objets qui ont une plus grande valeur monétaire #sefairedelargent. 

Limiter ses dépenses
Moins consommer = moins dépenser. Un conseil si simple et commun : se faire ses propres lunchs. Je n’ai pas besoin de vous faire le calcul que s’acheter un lunch le midi ou un café au Starbucks, ça coûte vraiment cher après un an. C’est tellement facile de dépenser, qu’on oublie parfois qu’on n’a probablement pas nécessairement l’argent pour ça. Il suffit de trouver des moyens intelligents pour limiter ses dépenses. Par exemple, au lieu de dire « allons prendre un café », rencontrez votre ami chez eux. Des soirées à la maison, c’est tellement plus personnel.
 


La technologie
J’ai également décidé de diminuer ma consommation des médias sociaux et l’utilisation de mon téléphone du futur. Facebook, Instagram et Snapchat ont pris le contrôle de nos vies. À la place, je préfère voir mes amis en personne (les relations humaines vois-tu). Puis, j’utilise mon téléphone pour une vraie utilité : écouter de la musique, parler à mes amis ou prendre des notes.

J’avais la fâcheuse habitude d’ouvrir mon cell et d’aller voir mes courriels et Facebook première chose en me levant ou en fin de soirée. À la place, j’ai décidé d’ouvrir un livre, lire et apprendre. J’applaudis d’ailleurs l’initiative de Josiane Stratis, #52RomansQueb2017. Knowledge before stalking. Puis il ne va sans dire qu’on se compare constamment aux vies parfaites qu’on voit sur les médias sociaux. La simplicité, c’est aussi se déculpabiliser et ne pas se comparer aux autres.
 


La simplicité dans son état d’être
Prendre le temps de méditer et de faire du yoga, ça fait du bien pour l’esprit. Nous sommes dans une ère de performance et de constante productivité, qu’on ne voit plus ce qui se passe sous nos yeux (on le voit plutôt à travers de Facebook Live t’sais). Faites le vide dans votre âme, ça réveille les sens et ça vous permet de vous concentrer sur ce qui compte vraiment. On peut aussi appeler ça le slow toute, un concept que ma collègue Chloé m’a fait découvrir.

S’écouter, c’est aussi pratiquer le minimalisme. Tes amis sortent, mais ça ne te tente pas? Vas-y simplement pas. Pourquoi se compliquer la vie à participer à une activité que tu n’as pas le goût le faire? Si tu as envie de lire un livre dans le confort de ton salon un samedi soir, just do it comme dirait Nike. Y’a rien de plus beau qu’une personne authentique et qui s’écoute.

S'instruire
Finalement, je vous propose d’écouter le documentaire Minimalism sur Netflix, qui dresse un beau portrait d’un projet sur le minimalisme de deux entrepreneurs et leur projet The Minimalists. Je vous conseille aussi le livre En as-tu vraiment besoin? de Pierre-Yves Mcsween, qu’on a beaucoup entendu parler récemment.
 
Crédit photo : David Trang