+ Toutes les playlists

Ghetto Erudit, 10 ans déjà.

Crédit photo : Ghetto Érudit
Ghetto Erudit, 10 ans déjà.
Pour les amateurs de musique Hip-Hop et de la culture urbaine, la radio par excellence est bel et bien Ghetto Érudit. Active depuis maintenant 10 ans, les boys de l’émission sont de véritables passionnés, et ne manquent pas de le diffuser sur les ondes de CISM 89,3 le samedi soir ! Voici donc un petit retour sur le parcours de ces trois mousquetaires du Hip-Hop.
 
Crédit : Ghetto Érudit
 
Au départ, c'est deux frères : Louis-David (Da) et Marc-André (Anzoo). Amoureux de la culture urbaine, ils se voient offrir l’opportunité d’utiliser le studio CHOQ.FM de l’université de l’UQAM en 2006, afin de partager leur passion musicale. Un véritable apprentissage, qui les a menés jusqu’à l’enseigne de CISM 89,3 en 2008. Rejoint par Benoit (BBrain), qui est depuis animateur et chroniqueur de l’émission, l’équipe rayonne de plus belle ! Avec « Da » à la régie, « Anzoo » à la gestion du projet et « BBrain » au micro, Ghetto Érudit se veut être une radio Street et pertinente. Pari réussi, puisqu’au cours de ces 10 années, la crédibilité des gars et de leur projet est véritablement devenue un pilier Montréalais en termes de culture urbaine et underground. Au point qu’ils sont également juges pour l’ADISQ, Juno awards, Socan, les Francouvertes et Gamiq. (C’pas rien là là !).
 
Crédits : Ghetto Érudit

Humbles et passionnés, ils se considèrent comme des entremetteurs, qui partagent leur amour de la musique et la découverte de talents locaux. Concernant leur visibilité, le principe est simple dans l’underground : le support mutuel. Entre les artistes, la radio, les médias, et les plateformes Hiphop (telles que HHQC, les Wordup, etc…)

Avec beaucoup d’artistes invités faisant des prestations live, les boys ont tant contribué à l’émergence de MC’s locaux, que réalisé des entrevues avec des artistes français de carrière comme IAM, ou encore Orelsan. Et les gars le soulignent, la force de l’émission c’est la diversité des artistes, des styles, ainsi que la pertinence des interviews. Leur but étant de mettre à l’aise leurs convives, pour diffuser l’esprit naturel et familial de l’underground. Au fil des ondes et des années, ils ont vu le Hip-Hop évoluer et la scène Montréalaise Street grandir pour se faire une place respectée dans l’industrie. Selon eux, - et je suis en total accord -, la musique Rap se démocratise et touche aujourd’hui un public plus large. Bonne chose pour le succès de l’émission, et pour nous, auditeurs que nous sommes !

Crédits : Ghetto Érudit

Ghetto Érudit souffle donc ses 10 bougies ! Et pour faire les choses en grand, quoi de mieux qu’un bel évènement ?! Les gars vous donnent donc rendez-vous ce samedi 3 décembre au Club Lambi sur Saint-Laurent, pour célébrer la décennie de l’émission : THE SURVIVAL OF THE MONGNESS. Au programme, 10 artistes et amis de l’émission, de différents styles, différentes générations, différentes notoriétés, le tout sous la bénédiction du multiculturalisme. De quoi refléter l’esprit même de Ghetto Érudit et son évolution dans l’industrie. Un party aux saveurs Montréalaises ! Si tu n’as pas ton T-shirt aux couleurs de l’émission, no stress il y en aura en vente sur place ! Une belle soirée en perspective qui débutera à 21h30.

Pour l’avenir, la mission de l’émission ne change pas : toujours à l’affut des nouveaux talents locaux, partager leur amour de la culture Hip-Hop, et diffuser du contenu pertinent dans un univers underground.
De tout cœur avec ces passionnés, on souhaite une longue vie aux ondes de Ghetto Érudit

Écoutez-les sur les ondes de CISM 89,3 le Samedi soir, ou directement sur le site web

Pour plus d'infos sur l'émission et l'évènement à venir, suivez leur page Facebook !