+ Toutes les playlists

Chic soirée en amoureux au Casino de Montréal

Crédit photo : Louis Robinet
Chic soirée en amoureux au Casino de Montréal
Samedi soir, je me suis rendu avec ma blonde au Casino de Montréal. Cette soirée fut pour nous une réelle expérience, tant par l’ambiance qui règne dans les lieux, que par la beauté du bâtiment et par l’ensemble de la découverte gustative. 

Invités à découvrir les mets et la chaleureuse ambiance du restaurant Le Montréal, (l’un des 4 restaurants du Casino), nous arrivons un peu d’avance, afin d’avoir le temps de boire un apéritif. Après avoir laissé notre manteau au vestiaire (GRATUIT (!)) et la voiture au parking (GRATUIT (!)), c’est tout un univers qui nous attend dans le Casino. 

Au travers des gigantesques étages du Casino, nous découvrons la faune qui s’y trouve: des jeunes, des moins jeunes, des touristes et des Montréalais, tous réunis dans une ambiance électrique où les voix s’élèvent et l’enthousiasme monte aux tables de jeux. On décide alors de remettre notre rendez-vous avec la chance à plus tard, et on s’installe au bar du Valet de carreau, l’un des trois bars à cocktails du casino (avec le bar Dame de coeur et le bar Roi de pique, situés aux étages supérieurs). Une ambiance feutrée et la préparation d’un concert nous y attendent, tandis que nous commandons chacun un drink en guise d’apéro. Pour ma part, ce sera un délicieux martini mixé avec de la liqueur de pêche et d’abricot ! 

Crédit : Louis Robinet 
 
Une fois notre cocktail terminé, on se dirige vers le 5ème étage et l’entrée du restaurant Le Montréal, dont la file d’attente est déjà grande. Grâce à notre réservation, nous nous installons rapidement à une belle table au fond, offrant une magnifique vue sur le centre-ville de Montréal. Affamés, nous discutons quelques minutes avec le chef du service avant se laisser tenter par une sélection maison : un tour du menu et de ses plats étonnants et délicieux. 

Crédit : Louis Robinet 
 
Quelques minutes après, les plats se succèdent sur notre table. Quel spectacle! Sur trois étages, ils se composent de deux (très) grosses crevettes tempura accompagnées de leur sauce à la mangue, d’une mousse de saumon maison ainsi que de tacos à l’agneau et d’un pogo de saucisses. C’est un régal, et, sur le moment, nous avons peur de ne pas avoir assez de place pour déguster la pièce de viande qui constituait notre plat principal: un bœuf tomahawk. 

Crédit : Louis Robinet 
 
La dégustation de cette pièce de viande d’exception, cuite pendant 7h30 à 55 degrés afin de ne pas agresser la viande, s’avère le moment fort de la soirée. Le plat nous fut servi par le chef Jean Pierre Curtat, qui est venu en personne nous présenter la pièce de résistance. Pour ceux qui seraient étrangers à la carrière de ce chef, il dirige les cuisines du Casino de Montréal depuis sa création, en 1993. Outre le fait d’avoir toujours proposé des mets étonnants et ambitieux, il a reçu la distinction des Cinq Diamants pour son restaurant Nuances, qu’il dirigea de 2000 à 2010 et est l’un de ceux ayant orchestré les concepts et les organisations des 4 différents restaurants du Casino.

Crédit : Louis Robinet 
 
Résultat : c’est la meilleure pièce de bœuf jamais mangé dans notre courte vie. Accompagnée de son exce-ption-nelle sauce au poivre (et je pèse mes mots), cette viande est si tendre qu’on croirait manger un poisson. Dans l’assiette, une purée de pommes de terre fumée vient accompagner la viande ainsi que des asperges et des haricots verts encore croquants et fumants. Ce fut une réelle expérience gustative pour nous deux, mais nous avons malheureusement du mal à finir notre plat…  

Nous arrivons au dessert, et Jean Pierre Curtat nous explique alors qu’il est très compliqué d’être un bon pâtissier. En effet, arrivé à ce moment du repas, très rares sont les personnes qui ont encore faim. Eh oui, on le sait tous, les desserts ne sont que gourmandises, et celles-ci doivent être si délicieuses que l’appétit ne doit plus entrer en ligne de compte.  Notre dessert : une tarte citron meringuée revisitée, une déclinaison de crèmes brûlées meilleures les unes que les autres (vanille, érable et chocolat) ainsi qu’un gâteau au caramel et aux fruits. Pour le coup, ce sont de superbes desserts et nous oublions vite que notre ventre est plein. 
 
Crédit : Louis Robinet 

Nous  quittons alors Le Montréal, pour tenter notre chance aux jeux et profiter d’un concert au premier étage. Chanceux, nous repartons aux alentours de 23h, heureux de l’aventure que nous venons de vivre. Le Casino de Montréal propose une super expérience à vivre, que ce soit en couple, en famille ou entre amis. On peut y déguster un repas gastronomique, mais aussi profiter des joies du jeu, danser et boire de délicieux cocktails aux différents bars disponibles. Après cette soirée riche en émotions, nous repartons comblés. 

Pour le temps des Fêtes, Le Montréal propose des menus spéciaux à trois services. L’occasion de vivre une expérience hors du commun, entre jeux, fête et gastronomie. 

Le Menu expérience est à 39$ du 24 novembre au 4 décembre, le menu de Noël, lui, sera à 47$ les soirs du 24 et du 25 décembre, et le menu du Nouvel An les 31 et 1er janvier, comptez 52$ pour le menu exception du Nouvel An. 

Le Casino de Montréal

1, avenue du Casino, Montréal (Québec) Canada H3C 4W7
Téléphone : 514 392-2746 ou 1 800 665-2274
Télécopieur : 514 392-2216
Facebook et Instagram: @casinomontreal
#CasinoMontreal
casinodemontreal.ca.