+ Toutes les playlists

Les 4 films pornos élégants à voir dans votre vie

Crédit photo : Love
Les 4 films pornos élégants à voir dans votre vie
Avant toute chose, clarification : porno élégant n’est pas un nouveau terme pour désigner des sketchs improbables de livreurs de pizza en tuxedo sur un divan en cuir blanc avec des bougies en arrière. Il s’agit plutôt de films érotiques. Des longs-métrages dont l’histoire évolue surtout autour de la sexualité, sans pudeur ni censure. Donc si vous êtes tanné de vous taper 50 nuances de Grey chaque fois qu’une vibe de porno chic vous prend, voici 4 récents films qui devraient rassasier vos envies de bourgeois sexué.
 
source: eklektika.fr
Source: eklektika.fr

#1 Mademoiselle
Réalisé par Park Chan-wook, avec Kim Min-hee et Kim Tae-ri

 
L’histoire : En surface, Mademoiselle est un thriller psychologique où se mélange mensonges et manipulation. Dans les faits, c’est plutôt une histoire d’amour inattendu qui réussit à se tisser entre les mailles des escroqueries, unissant une riche héritière japonaise et sa servante coréenne.
 
Pourquoi on l’aime : Les images d’amour sont magnifiques, comme voilées d’un filtre chaud et apaisant, un havre de paix cinématographique où il fait bon y loger son cœur le temps d’un petit 145 minutes. Sous la caméra de Chan-wook, la sueur des jeunes femmes devient du sucre perlé sur leur peau-gâteau-à-la-vanille. Leurs seins, des bourgeons roses et fermes n’attendant que d’éclore sous la lumière jaune des lanternes orientales. En bref, malgré les scènes d’érotisme crues et sans pudeur, le réalisateur a sur conservé toute la grâce ainsi que la douceur du sexe lesbien. 
 


#2 Adore
Réalisé par Anne Fontaine, avec Naomi Watts, Robin Wright, Xavier Samuel et James Frecheville

 
L’histoire : Deux meilleures amies depuis l’enfance tombent amoureuses du fils respectif de l’autre, alors que plus de 20 ans séparent les deux générations. Chassé-croisé amoureux (et familial) en bord de plage australien.
 
Pourquoi on l’aime : Le terme MILF prend tout un autre sens dans Adore. On est loin de la catégorie Pornhub avec des madames aux seins beaucoup trop haut pour avoir vu passer quatre décennies sans être passées sous le bistouri. Loin de là. Dans Adore c’est plutôt l’amour interdit qui s’installe entre une femme et le fils de sa meilleure amie, mais multiplié par 2. Malgré des scènes d’amour un peu plus pudiques, l’érotisme du film vient précisément de ce sentiment d’enfreindre une règle, de balancer dangereusement entre la ligne du correct et du pas correct. La tension palpable entre les personnages au début du film nous rappelle comment un regard, une danse improvisée ou une cigarette partagée du bout des lèvres peut enflammer l’imagination tout autant (sinon mieux) que des va-et-vient étourdissants ou des échanges de salive insignifiants. 
 


Source: vulture.com

#3 Love
Réalisé par Gaspar Noé, avec Karl Glusman et Aomi Muyock
 

L’histoire : Murphy, jeune père et petit ami d’une blonde correk, se remémore ses années de jeunesse alors que la mère de son ex, Electra, l’appelle pour lui signaler la disparition de sa fille. Le film se dessine en série de retour en arrière, souvenirs d’un passé naïf et insolent.
 
Pourquoi on l’aime : Des quatre films, Love est probablement le plus cru, se rapprochant plus de l’impudique Nymphomane de Lars Von Trier que du porno chic, mettons. Néanmoins, la sensibilité et l’authenticité de la caméra signée Noé réussie à se faufiler à travers les éjacu de sexes masculins gonflés à bloc. Le coït y est expérimental, primitif, spontané, comme protégé du monde des adultes et des responsabilités par une liberté propre aux adolescents. La scène du ménage à trois (délicieusement belle dans sa maladresse) représente parfaitement l’image d’une jeunesse curieuse et intrépide. Trentenaires nostalgiques de leurs premières nuits d’amour : Love est à rajouter à votre liste Netflix. 
 

Source: parismatch.com

#4 La vie d’Adèle 
Réalisé par Abdellatif Kechiche, avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos
 

L’histoire : Adèle, jeune étudiante en pleine quête de soi-même, rencontre Emma, artiste éclectique aux cheveux bleus et au sourire fendant. Les deux femmes vont alors tenter de vivre leur amour en cachette, alors qu'Adèle n'est pas encore prête à faire sa grande sortie du placard.
 
Pourquoi on l’aime : Bon je sais, tout le monde connait La vie d'Adèle. C'est juste que je me devais de l'inclure dans notre liste des films érotiques à voir. Ce n’est pas pour rien que le film a connu un immense succès, autant dans la culture francophone qu’à l’international. En plus d’être magnifiquement tourné, il raconte une histoire dans laquelle plusieurs jeunes femmes peuvent se reconnaitre. Celle d’une fille un peu confuse qui trouve ça moyen-beau les fesses de gars et qui se retrouve « sans-faire-exprès-genre-j’ai-pas-vu-l’affiche » dans un bar gai un samedi soir. Malgré des positions parfois un peu exagérées (genre t’as besoin de 8 ans de gymnastique pour atteindre une souplesse pareille) , le sexe enthousiaste et dynamique présenté dans le film est la cerise sur le sunday déjà gourmand et généreux qu’est La vie d’Adèle. Il n’y a rien de plus beau que de voir deux femmes se découvrir le corps, les cheveux mêlés, le souffle court et les lèvres qui brillent. À voir dans ta vie.