+ Toutes les playlists

Les 10 meilleurs clips québécois d'octobre

Crédit photo : Brown
Les 10 meilleurs clips québécois d'octobre
L’automne est une saison très inspirante pour les artistes que nous avons recensés ce mois-ci, et beaucoup des clips sélectionnés se déroulent en forêt ou ont des éléments naturels prononcés. Et c’est aussi le grand retour de la danse, un élément qu’on apprécie toujours lorsqu’il est bien exécuté. Et on ne retient pas que les visuels, comme d’habitude – on effectue toujours beaucoup de très belles découvertes musicales dans le cadre de cet exercice mensuel, et on espère que c’est aussi votre cas!
 
 
Fjord – I get it now

Réalisation : Nicolas B. Asselin
Une jolie jeune femme avec une belle énergie entre et sort de la vie d’un homme comme une comète, laissant derrière elle l’impact de son passage. Les images contemplatives ont un effet hypnotisant, et Fjord est une excellente découverte.
 

Helena Deland – I baby

Réalisation : Vincent RC
Un garçon définitivement très hipster passe une journée à écouter de la musique, se balader en ville et observer son quartier. Magnifiquement photographié et très langoureux.
 

Rose Bouche – En attente de toi

Réalisation : Patrick Antoniewicz & Rose Bouche
Qui n’aime pas regarder des métaphores amoureuses dansées? On retrouve dans ce clip de tendres chorégraphies, de bien jolies couleurs, du pole dancing, et l’attente résolue d’une femme au cœur enflammé.
 

High Klassified – Gold

Réalisation : Rachid Allaoua
Le sérieux avec lequel est présentée cette histoire loufoque fait plaisir à voir. Kevin Vincent, aka High Klassified, vit une belle histoire d’amour très sincère avec une poupée gonflable. #lavallol
 

Antoine Corriveau – Rendez-Vous

Réalisation : Akim Gagnon
Une hôtesse de l’air tout droit sortie des swingin’ sixties, blessée par une tragédie à propos de laquelle il nous faut spéculer, qu’Antoine transporte dans ses bras dans d’éblouissants paysages forestiers automnaux.
 

KNLO – Tabac Indien

Réalisation : Phil Chagnon
L’univers de KNLO est à la fois familier et étrange. Diction unique, flow atypique, références aussi vastes que ses moves. On le suit ici à travers une micro aventure pendant laquelle il se procure son « tabac indien » à Kahnawake après être parti de très loin.
 

Emilie & Ogden – White lies

Réalisation : Victor Saliba
Une jeune femme à la tenue un peu inappropriée pour une balade en forêt tente de se bâtir ce qu’on croit tout d’abord être un abri. Un bûcher purificateur en noir & blanc, c’est si beau.
 

Green Hypnotic – Bish Wah

Réalisation : Xavier MC
Il s’agit en fait d’un clip pour deux productions de High Klassified, avec une formule plus classique en première partie qui nous présente Green et son entourage, et une rêverie aquatique très urbaine en conclusion. LVL!
 

Brown – Parapluie

Réalisation : Romain F. Dubois
La musique « bon vivant » de Brown est très bien illustrée ici alors que nos trois compères arpentent de somptueux paysages, et prennent ça relax. Ça donne envie de prendre des vacances.
 

GrandBuda – Yeah Yeah Yeah

Réalisation : Xavier Cantin-Lemieux
Une jeune femme, dans une grande maison, effectue des préparatifs de départ pendant que son conjoint… dort? L’esthétique – autant visuelle que musicale – nous rappelle la meilleure période de Kanye West et oui, c’est un compliment.
 
Mentions honorables :
 
Rouge Pompier avec Mercredi, une lettre ouverte à une petite fille sur un spectaculaire fond d’échafaudages, de neige artificielle et de feux d’artifices.
 
Betty Bonifassi avec No more my lawrd, une réflexion sur les effets de la surconsommation.
 
Maritza avec Le Diable à mes trousses, un poème visuel qui joue avec la lumière.
 
Duchess Says avec I repeat myself, un étonnant hommage aux clips new wave un peu ghetto du début des années ’80.
 
Et finalement Dance Laury Dance avec Unicorn Blood, un clip très ludique qui parodie avec une immense bonne humeur les films fantastiques cheaps, avec de magnifiques prises de vue de la ville de Shawinigan, qui célèbre une collaboration avec la micro-brasserie Le Trou du Diable.


Note de l'éditeur
Il se fait de bons vidéoclips au Québec et le récent travail de Safia Nolin le souligne. Elle a justement gagné le Félix du clip de l'année pour «Noël partout» fait par DAVAI avec Gabriel Brault-Tardif à la direction photo. Cette équipe a également réalisé le dernier vidéoclip de Safia, «Technicolor», dont nous avions justement fait mention en août. Ce clip est par ailleurs devenu Staff Pick sur Vimeo avec plus de 100 000 visionnements.

Bravo à tous ces excellents artistes!