+ Toutes les playlists

Montréal, un terreau fertile pour les startups?

Crédit photo : StartupStockPhotos
Montréal, un terreau fertile pour les startups?
Je mets les pieds dans La Gare, un espace de coworking situé au dans le Mile-End. Ça fait huit secondes que je suis entré et j’ai déjà une bière dans la main gauche, un bol de pretzels dans la droite et je discute avec l’une de mes amies, qui se trouve là par hasard, parce-que-le-monde-est-petit.

Trois minutes après, j’échange avec Patrick Gagné, associé avec Alexandre Taillefer chez Taxelco, qui possède Téo Taxi. Sa voiture arrive dans peu de temps (une voiture blanche et verte, évidemment). Je lui pose donc une grande question, juste avant son départ : c’est comment Montréal, pour une startup? Il me répond sans hésiter : «C’est génial. En fait, le mot à retenir, c’est ‘’effervescent’’». Et c’est effectivement sur cette effervescence que la soirée s’est poursuivie…
 
LP Maurice // Crédits : Louis-Philippe Thibault

L’événement, mis sur pied à l’origine par Louis-Philippe Maurice et ses collaborateurs, en était à sa quatrième édition. Le tout se tenait simultanément à Montréal, Toronto et Vancouver. Le déroulement de la soirée était très bien ficelé, le tout sous la coordination de Kara Sheppard-Jones, de Credo Productions.

Il est rassurant et surtout motivant de voir à quel point le monde des petites entreprises créatives est en santé à Montréal, quoi qu’on en dise.

Plusieurs noms importants de l’univers de la startup étaient impliqués, à savoir Busbud, Frank and Oak, Shopify, Crew Collective et Lightspeed, pour ne nommer que celles-là. Bien sûr, de nombreux plus petits joueurs étaient également de la partie, leur permettant de présenter leurs produits et services aux visiteurs. Au total, depuis 2013, plus de 600 startups ont participé à l’initiative Startup Open House. Une belle effervescence, en effet!
Quelques acteurs de la soirée // Source : Startup Open House

J’ai ensuite pris une petite marche avec LP Maurice, pour me rendre de La Gare à ses bureaux de Busbud, sur Casgrain… Il m’a expliqué que le Startup Open House, c’est l’occasion d’aller à la rencontre de ces entreprises très cool. Généralement, ce sont les organisations qui vont vers les candidats potentiels, lors de salons de l’emploi par exemple, ou lors d’événements dans les écoles de gestion. La logique du Startup Open House, c’est de faire l’inverse : inviter les curieux, les intéressés, les candidats potentiels, à visiter les startups qui les motivent, visiter leurs espaces, rencontrer les dirigeants.

Je vous avoue que pour un observateur du monde des affaires et des startups comme moi, je trouve rassurant et surtout motivant de voir à quel point le monde des petites entreprises créatives est en santé à Montréal, quoi qu’on en dise.

Ne manquez pas les futurs événements de Startup Open House ! Pour plus de détails sur les villes et dates des événements, rendez-vous sur le site web : startupopenhouse.com
 
Organisatrice au coeur de la soirée, Kara Sheppard-Jones, Credo Productions // Crédits : Louis-Philippe Thibault