+ Toutes les playlists

Ceci est la liste des bières limitées à ne pas manquer d’ici le mois d’octobre!

Crédit photo : Gabriel Houle
Ceci est la liste des bières limitées à ne pas manquer d’ici le mois d’octobre!
Encore une fois ce mois-ci, une grande quantité de nouvelles bouteilles de microbrasseries québécoises fait, ou fera, son entrée sur les tablettes de nos épiceries. Voici ici une liste des bières automnales qui, selon moi, seront parmi les bouteilles à ne pas manquer d’ici le mois d’octobre. Plusieurs d’entre elles sont limitées, alors n’hésitez pas à demander à votre commerçant quant à l’état des stocks de celles qui vous intéressent!

Farmhouse Cerise – Le Castor
Crédit Photo: Gabriel Houle

Cette nouveauté du Castor me fait plus que plaisir! Je considère la Farmhouse Houblon régulière comme étant une de mes bières préférées du Québec, ever! Le genre de bière qui se tient parfaitement entre simplicité et complexité. Il faut donc dire que mes attentes étaient assez élevées quant à celle aux cerises. Brassée avec de l’orge et du seigle, cette bière de type saison (où farmhouse pour les Américains) contient plusieurs souches de levures sauvages (Bretts et Saccharomyces). Cette version est refermentée avec des griottes bio pendant plusieurs mois avant une refermentation en bouteille. Bien que cette bouteille s’éloigne un peu de la version originale, elle s’inscrit de façon notable dans la gamme des excellentes bières du Castor. Attendez-vous à un profil aromatique très wild : fruits, foin, céréales, terre, pain frais… et plus encore!

Sang De Lutin – Broue Pub Brouhaha

Crédit Photo: Gabriel Houle

Encore une fois, ici, une nouvelle bière de style saison fruitée. Brassée avec des canneberges et des épices, cette bouteille versera un liquide ambré rougeâtre au léger col mousseux. Ses arômes d’épices et de canneberges sont dominants, ce qui est une très bonne chose - c’est ça qu’on veut ok! Son taux d’alcool de 7% vous jouera probablement un tour étant donné qu’on y dénote que très peu le goût d’alcool. Jusqu’à présent, c’est probablement la meilleure bière à la canneberge que j’ai bue. Donnez-moi des suggestions si vous avez de meilleurs/bons exemples!

Rambler IPA  - Goose Island
Crédit Photo: Gabriel Houle

Je sais pas si j’ai un problème, peut-être que certains beer-snobs - merci pour le terme Phillipe Wouters - me jugerons… mais je me suis GAVÉ (joke de canard) de la Rambler IPA de Goose Island! J’avais déjà essayé la IPA régulière et je l’avais apprécié, mais sans plus : une classique IPA anglaise légèrement aromatique et maltée. Par contre, celle-ci vient de me convaincre d‘essayer le reste de la gamme. Disponible en édition limitée, cette canette offre un liquide semblable à la IPA régulière, mais en version améliorée. Résineuse, presque sapinée, houblonnée et bien maltée. Son taux d’alcool plus élevé que les IPA régulières (6,7%) ne fait que mieux soutenir le corps du produit, offrant ainsi un contenu aromatique et généreux. À consommer sur un balcon ensoleillé par temps frais d’automne. J’ai juste hâte d’essayer leur Endless IPA maintenant.

IPA Blanche Ananas et Pêches – Brasseurs Illimités
Crédit Photo: Gabriel Houle

Après le retentissant succès de leur Doble Mango IPA, Brasseurs Illimités se relancent avec une IPA de blé blanche, brassée avec des ananas et des pêches, qui vient s’ajouter à la gamme de Simple Malt. Ce mix de styles et d’ingrédients est ingénieux parce que les profils de saveurs de chaque élément sont complémentaires les uns aux autres. On voit donc disparaître le goût des notes d’agrumes houblonnés dans les fruits, les notes fruitées dans les houblons et le blé dans le fruit… ce qui résulte en une bière rafraîchissante qui nous rend déjà nostalgiques du printemps.

Genèse – Dieu Du Ciel
Crédit Photo: Gabriel Houle
 
La Genèse est brassée afin de célébrer les 20 années de partenariat entre Jean-François Gravel, maître-brasseur, et Stéphane Ostiguy, président de Dieu du Ciel! Cette bière se veut une réinterprétation libre d’un grand classique brassicole. Je crois que c’est un hommage à une bière de la mythique brasserie belge Westmalle - si je me trompe, faites-moi signe dans les commentaires. Son profil sec et épicé est nivelé par une belle amertume herbacée et florale complétée par les notes fruitées de l’abricot. Les Tripel de style belge sont généralement mes bières favorites, et ce, fort probablement grâce à ce fameux kick d’abricot dans certaines bouteilles. C’est donc la raison pour laquelle ce ne pouvait qu’être une bonne décision d’y ajouter des abricots naturels. Son profil est sec, fruité et épicé - dans le genre poivré, pas pimenté. C’est une bière que je qualifie de « bière traître », parce que chaque gorgée nous donne l’envie d’y retremper nos lèvres alors que son taux d’alcool s’élève à 9%. Chapeau Dieu Du Ciel!

La Pépine - Moulin 7
Crédit Photo: Gabriel Houle

La Pépine est une Pale Ale américaine houblonnée avec du Willamette de l’houblonnière Québécoise Houblon des Jarrets Noirs. Ce brassin est aussi houblonné à cru avec une tonne de citra, ce qui viendra amplifier le profil houblons/agrumes. Je n’ai pas encore eu l’occasion de l’essayer (elle est sur ma liste), mais selon certains, cette bière dégagerait des arômes d’herbes fraîches, de melon, de miel et de papaye, le tout soutenu par une bonne amertume honnête!

IPA de Charlevoix – Microbrasserie Charlevoix

Crédit Photo: Gabriel Houle

La brasserie Charlevoix est l’une de ces rares brasseries qui se permet d’essayer une grande variété de styles de bières sans vraiment ne jamais se tromper. Ils ont sous leur bannière plusieurs séries de bières dont Vache Folle et Dominus Vobiscum ; la première s’inspirant des bières belges, tandis que la deuxième est plus concentrée sur les bières américaines. Avec cette nouvelle bouteille, on vient faire un mix de styles entre les Belges et Américaines, probablement la raison pour laquelle cette bière n’est pas incluse dans l’une ou l’autre de leurs grandes séries. On nous offre ici un liquide blond, composé de 100% de houblons du Pacifique qui sont distribués en houblonnage continu. Ce brassin est fermenté avec la souche typique « à la Belge » de Charlevoix, une souche unique qui a très bien su faire ses preuves au Québec!

Cheers!