+ Toutes les playlists

Le condom HEX grave le mot respect à la bonne place

Crédit photo : Hex
Le condom HEX grave le mot respect à la bonne place
On m’a déjà dit : « ouin, vous les homosexuels, pas besoin de vous protéger, vous ne pouvez pas tomber enceintes ». Sur ces paroles empreintes d’une logique accablante, je m'étais exclamé : « c’est vrai ». J’étais très jeune et innocent. 

Cette conversation a eu lieu au Québec dans les années 2000… Est-ce normal? Non. Imaginez les conversations de ce genre dans les pays en développement? Non seulement pour la communauté gaie, mais encore plus pour les jeunes femmes.

Tout ça pour dire qu’il y a un manque d’éducation sexuelle, ici et ailleurs, point. 

Et c’est là que je vois toute une campagne pour faire la promotion d’un tout nouveau condom, le HEX. Vous l’avez probablement vu dans une publicité Facebook si vous avez fait des recherches « sexus » dans Google. #retargeting 

Ce condom esthétique et minimaliste à l’intention de graver le mot respect dans quiconque aura le plaisir de le l’utiliser. C’est l’essence du condom du futur. Il porte un message de protection traditionnel, mais la compagnie Suédoise Lelo, qui fait aussi d'excellents vibrateurs pour les femmes (à ce qu'elles m'ont dit), veut donc vous éduquer sur comment avoir du meilleur sexe. Tout ça, ça commence par le respect mutuel entre deux êtres humains consentants.

Source : HEX

Non seulement le condom est réinventé dans son entièreté (structure et matériaux), mais il porte un message important, le respect. 

Source : HEX

Ce condom a même un porte-parole et ce n’est nul autre que Charlie Sheen, acteur, scénariste et producteur américain. Lui-même atteint du VIH, il évoque, dans une vidéo touchante, le malaise et le tabou que certaines personnes ont lorsqu’il est temps de parler de protection sexuelle. Trop souvent, on associe le mot condom à « inconfort » et à « moins de plaisir », selon lui.  

Le Hex est fait dans une structure hexagonale extra résistante qui permet plus de force, de sensation et d'intimité. Avez-vous déjà eu du plaisir en testant un condom? Essayez celui-ci!


Saviez-vous qu’on ne peut pas mettre de vaseline sur un condom? Moi, je l’ai appris après mes 18 ans. Ce fut un sérieux malaise lorsqu'on m'a dit que ça n’avait pas de sens de ne pas savoir ça.

À cette ère de la culture du viol, du débat sur le consentement sexuel, des ITSS qui sont en constante progression et de la dépendance à la pornographie, il est peut-être temps de revoir la façon dont nous éduquons sexuellement notre société. Qu'en dites-vous?

Pas de tabou, plus de respect et surtout, du meilleur sexe!