+ Toutes les playlists

Banc d'essai du nouveau Fusion ProShield de Gillette : le confort au rendez-vous

Crédit photo : Gabriel Houle
Banc d'essai du nouveau Fusion ProShield de Gillette : le confort au rendez-vous
L’homme nord-Américain moyen se rase en 170 coups. De ce nombre, seulement 50 sont protégés par le gel de rasage. C’est qu’en général, les hommes ne réappliquent pas de gel après l’application initiale. Les 120 prochains coups de rasage sont donc réalisés sur une peau susceptible aux irritations. Pour améliorer l’expérience de rasage sans demander aux hommes de changer leurs habitudes, Gillette offre un tout nouveau rasoir, le Fusion ProShield. Celui-ci possède une bande de lubrification située à la tête du rasoir. Cette bande permet plus de confort sur la peau au rasage et tout autant de précision. Ainsi, la peau est protégée, que l’on réapplique du gel à raser en cours de rasage ou pas. Le rasoir possède également cinq lames ainsi qu'une lame d'appoint, sur le dessus de la tête de rasoir. Très utile pour la petite finition.
 
Crédit : Gabriel Houle
 
Comme j’étais grandement dû pour un «relookage», j’ai décidé de faire une pierre/deux coups en profitant de l’occasion pour tester le nouveau rasoir Gillette Fusion ProShield. Pour débuter, j’ai pris le temps de donner un bon coup de ciseaux dans ma grosse barbe d’une pilosité digne des premiers colons. Après un ébarbage et un élagage rapide de la barbe fait à peu près, il est maintenant temps de faire le gros du travail et d’ajuster les lignes de barbe à mon visage.

Comme nous pouvons voir sur la photo ci-dessus, un travail de nettoyage majeur est nécessaire sur le dessus de la joue, au niveau du cou entre la pomme d’Adam et le bas du cou, puis finalement, sous la moustache aux coins de la bouche.
  Crédit : Gabriel Houle 
 
Je commence donc par appliquer le gel sur les zones ou le travail est nécessaire. D’ailleurs, Gillette profite du lancement de leur nouveau rasoir pour revamper le contenant et le contenu de leur bouteille de gel. J’ai pu remarquer que la bouteille Gilette Fusion ProGlide Sensitive est dotée d’un emballage de plastique solide afin d’éviter d’éventuels cernes de rouille laissée par des bouteilles de moins bonne qualité. Ensuite, un nouveau design permet une meilleure étanchéité grâce à une tête rotative permettant le verrouillage à la pompe automatiseur. Coté sensation, en plus d’offrir une idée claire de la zone à travailler, ce gel fourni un apaisement préventif à la peau grâce à une lotion intégrée de soin pour la peau.
 
Crédit : Gabriel Houle

J’attaque le dessus de la moustache en plus de toute la zone au-dessus des joues. Moi qui me rase toujours du haut vers le bas durant cette étape, je constate que je peux désormais aller chercher une meilleure finition en allant dans le sens inverse dans les zones plus restreintes. Ceci est maintenant possible grâce à deux nouveaux éléments. La première innovation est la boule-pivot de la technologie FlexBall, logée dans le manche qui permet à la tête du rasoir de se mouvoir dans 4 directions permettant de mieux rester en contact sur les courbes du visage et du cou.
 
Le deuxième, c’est les lames elles-mêmes, les plus minces de Gillette, qui sont désormais surmontées de deux couches lubrifiantes de chaque côté du rasoir, permettant ainsi d’aller dans toutes les directions possibles sans faire de dégâts.
 
Crédit : Gabriel Houle
 
Le plus gros est fait, il ne me reste que les zones très sensibles à travailler, dont ce fameux espace entre le dessous de la moustache, le coin de la bouche, et le coin de la barbichette sous la lèvre du bas. Comme le meilleur des couteaux Suisse, il est possible de pivoter le rasoir sur lui-même à 180 degrés afin de présenter une lame unique et simple qui permet de couper les poils, là où ça semble impossible.
 

Crédit : Gabriel Houle
 
Après quelques minutes à peine devant le miroir, j’ai l’impression d’avoir rajeuni de 5 ans et d’avoir un look un peu moins barbare. Normalement, j’applique toujours une crème et/ou un liquide qui me permet d’avoir un apaisement après un rasage de près, mais dans ce cas-ci, le gel et la lubrification de la lame a été tellement efficace que je n’en ai pas ressenti le besoin.
 
En résumé, moi qui ai pris l’habitude de me raser avec des rasoirs à une lame, à l’ancienne, j’ai été grandement satisfait et même étonné du résultat procuré par le rasoir à cartouche Fusion ProShield. Ce n’est pas pour rien que Gillette est la référence en matière de rasage depuis plus de 100 ans.
 
Cette technologie est au service des gens pressés et qui désirent un résultat optimal !
 
Crédit : Gabriel Houle