+ Toutes les playlists

Le nouveau rasoir OneBlade de Philips, testé et approuvé par Ton Barbier

Crédit photo : Alexandre Turcotte
Le nouveau rasoir OneBlade de Philips, testé et approuvé par Ton Barbier
J’adore me raser. C’est un petit rituel que je fais deux fois par semaine : le samedi matin et en général le mercredi ou le jeudi matin avant de partir au travail. Le samedi matin, je prends mon temps, mais parfois, en semaine, je suis pressé.
 
Vous savez ce que c’est : on est rentré tard la veille, on se lève après 4 snooze, on avale nos toasts rapidement et on court après l’autobus.
 
La semaine, mon petit rituel de rasage se fait donc le plus rapidement possible.

C’est pourquoi le nouveau rasoir électrique de Philips est aussi génial. Le OneBlade ouvre la voie vers une nouvelle catégorie de produits qui va arriver sur le marché à sa suite. Il permet une coupe rapide, avec beaucoup d’efficacité et sans douleur ou irritation déplaisante (que me font trop souvent les rasoirs électriques).
 
Le test
 
Normalement, je me rase en sortant de la douche,  car l’eau chaude prépare les pores de la peau au rasage. Puisque le OneBlade a la réputation de pouvoir raser à sec ou sur une peau humide, avec de la mousse, de la crème et même sous la douche, j’ai décidé d’y aller au plus simple et difficile : à sec.
 
C’est cool aussi qu’il soit possible de l’utiliser sous la douche, mais je n’ai jamais été friand de cette pratique. Sérieusement, qui a un miroir dans sa douche? À moins que vous soyez du genre à l’utiliser pour raser autre chose…?

Le OneBlade est très petit et maniable comme un rasoir à cartouche. Il vient avec une charge et un sabot pour la tonte de la barbe. La particularité du OneBlade, comme son nom l’indique, c’est qu’il possède une seule lame. Pas trois, quatre ou même cinq, non. Une seule. Mais cette lame est particulière… En fait, elle est ciselée et quadrillée en plusieurs minuscules lames qui bougent rapidement, soit 200 fois par seconde, permettant un rasage de qualité sans aucune coupure sur la peau en taillant même les poils les plus longs.
 
Crédit : Alexandre Turcotte
 
Je commence par tailler ma barbe un peu (beaucoup) hirsute.

​Crédit : Alexandre Turcotte

Après avoir raccourci la barbe et éliminé les poils contrevenants, je taille les côtés ainsi que la moustache.

​Crédit : Alexandre Turcotte

Les deux côtés de la lame permettent de couper et travailler les contours pour une finition plus précise. Perso, j’y vais très simple, mais vous pourriez facilement vous faire une moustache de motard avec la précision de cette lame.
 
 ​Crédit : Alexandre Turcotte

Après m’être taillé la barbe et la moustache, je m’occupe de la gorge. J’ajoute même un peu de crème à rasage pour voir s’il y a une différence. C’est plus smooth et j’ai la peau plus douce, mais dans les deux cas, je n’ai aucune rougeur.
 
Bref, le résultat, après une séance rapide du mercredi matin, est tellement plus satisfaisant qu’avec mon autre rasoir électrique! Aucune rougeur, aucune coupure et on peut tout faire avec la lame.
 
 Crédit : Alexandre Turcotte
 
La durée de la batterie est de 45 minutes après 8 heures d’autonomie et la lame peut être changée tous les 4 à 6 mois selon votre utilisation. C’est à la fois le rasoir parfait pour la maison, mais aussi pour un trip en camping où lors d’un voyage.

Le #OneBlade, c’est approuvé!