+ Toutes les playlists

5 activités à faire à Paris pour un touriste non conventionnel

Crédit photo : Facebook KBCafeshop
5 activités à faire à Paris pour un touriste non conventionnel
Après plusieurs visites déjà dans la capitale française, j’ai décidé cette fois de visiter Paris autrement. J'ai décidé de m’en imprégner comme un vrai local. Du coup, j’ai regroupé des endroits plutôt inédits et intéressants, mais qui ne sont pas encore submergés par d’innombrables touristes. Voici ma liste d'adresses et de lieux qui me font « kiffer ».  


1. S'AVOIR S'ENTOURER DE NATURE... À PARIS!

La promenade plantée : 69 Rue de Lyon, 75012

Source : Wikipédia 

Aussi appelée la coulée verte, cette balade aménagée et parsemée de jardins (Hector Malot, de Reuilly, Charles Péguy) est parfaite pour s’isoler du bruit citadin. Elle relie Bastille (12e arrondissement) jusqu’au Bois de Vincennes pour un total de 4,5 kilomètres. La première moitié surplombe la ville rappelant inévitablement le fameux High Line de New York. La deuxième partie du parcours propose une piste cyclable qui vient ainsi s’ajouter à l’excursion piétonnière.

Source : Flickr 
 
Parc des Buttes-Chaumont : 1 Rue Botzaris, 75019 (d’autres entrées accessibles)
 
Crédit : David Girard 

On se dirige maintenant dans le 19e arrondissement (au nord-est de Paris) où un superbe jardin public d'environ 25 hectares vous attend. Il est l’un des plus grands espaces verts de Paris et est idéal pour des jeux de plein air, une promenade, un pique-nique, une première « date » ou tout ça à la fois.  

Hôtel Particulier : 23 Avenue Junot, Pavillon D, 75018 (Montmartre) 

Petit endroit champêtre pour déconnecter, et ce, sans même quitter la ville. On s’y sent comme à la campagne avec une panoplie de choix alcoolisés (ou pas). Un mélange de nature et de drinks, pourquoi pas?
 
2. POUR VIVRE LE NIGHTLIFE DIFFÉREMMENT 

                             
                                                                                              Source : Candelaria 

Candelaria : 52 Rue de Saintonge, 75003

Un peu à la manière d’un film de James Bond, la Ville Lumière nous offre quelques bars clandestins éparpillés un peu partout. Bistrot intime ouvert en 2011, le Candelaria, situé dans le Haut Marais, est ainsi devenu la première taqueria mexicaine de Paris. Le soir, la cave aux pierres saillantes se transforme en bar à cocktails se spécialisant dans les spiritueux d’agave.

Source : Candelaria 

Moonshiner : 5 Rue Sedaine, 75011

Certains le décrivent comme « un bar de New York à l’époque de la prohibition ». Cette pizzeria cache entre autres une porte métallique donnant sur une chambre froide qui, lorsqu’on la traverse, s’ouvre sur un bar servant de bons cocktails sur fond de musique jazz. Glamour à souhait!  
 

3. LA RESTAURATION À MEILLEUR PRIX


Désolé si je vous déçois, mais je ne parlerais pas de la pléthore de restaurants qui baignent au coeur de Paris. Il y en a tout simplement trop. Je mentionnerai seulement La Fourchette, une application offrant de bonnes options pour essayer de nouveaux restaurants à moindre prix. Alors, découvrez, réservez et bénéficiez d’offres exclusives pouvant aller jusqu’à 50% de rabais. J'y ai moi-même fait d'innombrables découvertes. 


4. DES PAUSES-CAFÉS RAFFINÉES


Moi et les cafés, on est pas mal best friends. On est aussi fancy et on ne se contente pas d’un simple espresso rapide à la tabagie du coin. On veut du goût, du style, de la diversité, de l’ambiance. Tout comme les restaurants, il y en a une multitude, mais voici deux de mes coups de coeur. 


Coutume Café : 47 rue Babylone, 75007

         
Source : Pinterest 

Le Coutume Café est une belle maison de torréfaction créée en 2010. Chaque étape est pensée; de la plantation à la tasse. Située dans le 7e arrondissement, on sent d'emblée que les baristas s’y connaissent. Le gâteau aux carottes y gagne d’ailleurs la palme d'or. Depuis tout récemment, ordinateurs et tablettes (excepté le téléphone portable) y sont interdits. On veut surtout privilégier les échanges et les rapprochements. Concept très honorable, mais pas le meilleur choix si c'est pour aller y faire son taf.
 

KBCafeshop : 53 Avenue Trudaine, 75009
 
Ici, c’est tout simplement mon QG. Des produits frais, un latte hors pair, un bel emplacement qui s’ouvre sur la place Trudaine où étudiants, enfants et travailleurs s’y croisent. Vraiment sympa! 
 
Source : Facebook KBCafeshop

Anticafé Beaubourg : 79 rue Quincampoix, 75003
 

Je vous avais déjà parlé de l’Anticafé à Montréal alors c’était inévitable pour moi d’aller en essayer un à Paris. J’ai opté pour celui situé dans Beaubourg où les styles d’ambiance se mélangent. Plus cher qu’à Montréal, mais offrant une diversité et une qualité alimentaires plus intéressantes avec ses madeleines, ses crudités, ses tartines Nutella et ses eaux sirupeuses. Le prix du loyer étant beaucoup plus cher à Paris (spécialement dans ce quartier) on comprend davantage les 5 euros de l’heure. 
 


5. LA RECYCLERIE : 83 Boulevard Ornano, 75018
 
Source : La REcyclerie

Un amalgame hyper intéressant de tout ce que je viens d’énumérer plus haut. Située à la Porte de Clignancourt, elle fut jadis la gare ferroviaire Ornano. Son ouverture plutôt récente la préserve encore d’un afflux touristique important (pour ne pas dire irritant). On est plus dans une optique manuelle où l’on revisite les valeurs et les concepts anciens bien utiles. Un établissement collectif, une participation collaborative et où les 3 «R» y sont bien présents : Réduire, Réutiliser, Recycler. 

Crédit : David Girard 

Concrètement, La REcyclerie est à la fois :  
  • Café-cantine : un service de restauration, cafés, bar. 
  • ​Ferme urbaine : on y élève des poules, fait pousser des végétaux, etc.
  • Atelier de réparations : un vrai laboratoire de recyclage et de réparations ouvert à tous.
     
Crédit : David Girard

CHEZ RENÉ 

Juste à droite en entrant, l’établi de René y est installé pour accueillir toutes sortes de réparations. On y décèle de nouvelles façons de créer, réparer et recycler. On veut privilégier l'usage à la possession en renforçant l'idée du « do it yourself ». Il est alors possible d'emprunter des outils mis à notre disposition, de demander conseil ou même de faire appel au savoir-faire de REné (à prix modique). Et si jamais la réparation est importante et nécessite des pièces de rechange, il s'en chargera avec plaisir.

Toutes ces adresses m'ont énormément plu durant mon périple parisien. C'était comme redécouvrir une ville que je croyais déjà connaître. En espérant qu'elles sauront à leur tour vous faire voyager autrement.

     
Source : La REcyclerie