+ Toutes les playlists

Devenez un collectionneur d'art en 5 conseils utiles selon Claude Laffite

Crédit photo : David Afriat
Devenez un collectionneur d'art en 5 conseils utiles selon Claude Laffite
Depuis son ouverture en 1975, la Galerie Lafitte a proposé de nombreuses expositions de peintres québécois tels que Borduas, Pellan, RiopelleJean-Philippe Dallaire, Suzor-Coté et même plusieurs internationaux dont Picasso, Miro, Renoir et encore plus.

Pour son 40e anniversaire, les toiles du renommé peintre Marc-Aurèle Fortin sont exposées à la galerie. Consacrées aux paysages de notre belle province, elles présentent une nature somptueuse. Nous pouvons voir ici un paysage au début du 20e siècle. Ses toiles viennent à tous coups émouvoir la fibre montréalaise!
Marc-Aurèle Fortin, Mont-Royal
Photo : 
Galerie Lafitye
 
L'expertise de Claude Lafitte (40 ans dans le métier!) est indéniable. Il nous a gracieusement offert cinq conseils afin de devenir un bon collectionneur d'art. Personnellement, je trouve que l'art est vital, rien de moins! Alors, un grand merci à la Claude Lafitte pour ses précieux conseils d'expert.
 
1. Il faut aimer ce qu’on achète

Soyez inexplicablement attiré par une œuvre. Pendant que celle-ci gagnera tranquillement en valeur dans votre demeure, vous pourrez la contempler, être touché, ému voir ébahi tous les jours.
 
2. On doit commencer par le début
Commencez par l’acquisition de pièces moins dispendieuses. Cela vous permettra d’apprendre à connaître vos goûts en matière d’art et la valeur réelle des peintres aimés. Votre collection grandira avec une constance et sera moins disparate.
 
3. Se lier d’amitié avec les galeristes
Apprenez à connaître les galeries où vos peintres préférés exposent. Liez-vous d’amitié avec leur galeriste. Ce dernier saura vous guider vers les bonnes pièces à acquérir et vous refilera de bonnes aubaines ou des opportunités d’achat lorsqu’il en verra passer!
 
4. Encourager son patrimoine
« Nul n’est prophète en son pays » ? Ne repoussez pas du revers de la main des artistes de chez nous. Marc-Aurèle Fortin et Armand Vaillancourt ne seraient pas des icônes aujourd'hui si des gens d’ici n’avaient pas cru en leur travail. Il faut encourager les artistes locaux.

5. Protéger sa collection
Le temps et la gravité font toujours effet… alors avant de l’accrocher au mur, prenez soin de l’encadrer de manière durable. Informez-vous auprès de votre galeriste. Puis, tant qu’à y être, lâchez donc un petit coup de fil à votre assureur.
 
Si vous avez des questions plus précises, nous vous suggérons de les visiter! À quand votre prochaine acquisition?

Exposition de Marc-Aurèle Fortin
Galerie Claude Lafitte - 2160 rue Crescent, Montréal
7 au 28 mai (mardi au samedi 11h00 - 17h00)

 
Photo : David Afriat