+ Toutes les playlists

Les 10 pires décisions prises par les Oscars

Crédit photo : The Shining / Warner Bros. Entertainment
Les 10 pires décisions prises par les Oscars
Ce dimanche 28 février, la 88e cérémonie des Oscars aura lieu. Ce n’est pas un secret, l’Académie fait souvent des drôles de choix. Chaque année, on crie à l’injustice dès l’annonce des nominations (Straight Outta Comptonpeut-être?) et ça continue après l’annonce des gagnants.

On aurait probablement du stock pour en faire un roman (*note à moi-même: écrire un roman à ce sujet), mais voici mes choix pour les 10 PIRES décisions prises par les Oscars!


10. Gosford Park qui bat Memento pour l'Oscar du meilleur scénario original en 2002.
 

Memento (écrit par Christopher Nolan) raconte l’histoire du protagoniste par fragments, en croisant le passé, le présent et le futur. C’est un scénario compliqué, mais tellement habile et impossible à oublier.

Gosford Park, c’est un film réussi, mais un meurtre et mystère à la «who did it», on en a vu 1000 et je pense que j'ai plus apprécié celui de Family Guy. C’était probablement le scénario le moins original d'une année qui comprend aussi The Royal Tenenbaum de Wes Anderson, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulin et Monster’s Ball.


9. Art Carney est couronné meilleur acteur pour Harry and Tonto en 1975.
 

Contre Jack Nicholson pour Chinatown, et Al Pacino pour The Godfather: Part II. Mr. Carney, pas de doute que vous étiez très bon, mais contre deux performances aussi légendaires... Je ne sais pas trop.


8. Le mystère des Oscars de 1941.
 

On va faire une petite expérience. Je vous nomme 3 films, vous tentez de deviner lequel a gagné l’Oscar du meilleur film en 1941.

a) The Maltese Falcon. Le classique film noir avec Humphrey Bogart, classé au 173e rang dans le fameux Top 250 du site IMDB, avec une note parfaite de 100% sur Rotten Tomatoes.

b) Citizen Kane. Le meilleur film jamais réalisé selon plusieurs spécialistes du cinéma, et qui a révolutionné à tout jamais la façon avec laquelle on raconte des histoires au cinéma en étant le premier film à débuter par la fin. (En plus d'un paquet d'autres techniques et plans de vue presque jamais faits auparavant.)

c) How Green Was my Valley. C’est un film. Il y a des acteurs dedans.

La réponse est c), et c'est un peu gênant pour l'Académie.


7. Shakespeare in Love qui bat Saving Private Ryan en 1999.
 

Ne vous méprenez pas, Shakespeare in Love est une comédie romantique efficace avec des costumes et des décors magnifiques. Pourtant, est-ce meilleur que Saving Private Ryan qui est possiblement le meilleur film sur la Deuxième Guerre mondiale jamais réalisé? J'allais écrire «seul le temps nous le dira», mais le temps nous l'a déjà dit et la réponse, c'est non!


6. 2001: A Space Odyssey n’a aucune nomination en 1969.


Ça vous semble impossible? Normal, ce n'est pas pour rien que ce film de Stanley Kubrick se trouve au 93e rang dans le Top 250 de IMDB et possède une note de 96% sur Rotten Tomatoes. C'est une oeuvre avant-gardiste qui sert encore aujourd'hui d'inspiration aux créateurs.

Le grand gagnant cette année-là? Oliver! C’est quoi ce film exactement? Un film musical basé sur l'oeuvre de Charles Dickens, Oliver Twist...


5. The Dark Knight n’est pas en nomination comme meilleur film en 2009.
 

Blasphème! En plus, Christopher Nolan n’a pas eu de nomination pour la réalisation! C'est Slumdog Millionnaire qui a battu notre Batman préféré. Un film très divertissant bien sûr, mais entre être flabbergasté par le Joker de Heath Ledger et avoir Jai Ho dans la tête, le choix est facile. 


4. The Shining ne remporte AUCUNE nomination en 1981.


Zéro nomination! Pas aux Oscars, ni même aux Golden Globes.

Ah j’oubliais, le film a eu 2 nominations... aux RAZZIES! La cérémonie qui décerne des trophées en forme de framboise aux pires films de l’année. #facepalm


3. Crash gagne le meilleur film en 2006.


Contre Munich de Spielberg, Brokeback Mountain ET Capote! On parle encore de ces 3 oeuvres, soit pour les images choquantes, le message fort percutant ou les performances inoubliables. Pour ce qui est de Crash, on s'en rappelle comme un film décousu qui se fie énormément sur les clichés pour faire réagir les gens. 


2. Gigi décroche le titre de meilleur film en 1959.

Le pire, ce n’est pas qu’un film que Rotten Tomatoes qualifie de «not Minnelli’s best» (Vincente Minnelli, le réalisateur) ait remporté le grand prix contre 4 autres bons films, dont The Defiant Ones avec Sidney Poitier.

Le pire, c’est que ni Touch of Evil, le classique d’Orson Wells, ni Vertigo, l’un des meilleurs films d’Alfred Hitchcock, n’étaient en nomination cette année-là!


1. Forrest Gump qui remporte meilleur film de 1995.

Oui oui, Forrest Gump c’est un bon film. C’est cute et touchant et Tom Hanks est bon, mais ce n’est certainement pas meilleur que ces deux autres films en nomination en 1995:

The Shawshank Redemption, le meilleur film du monde selon le Top 250 de IMDB.

Ou Pulp Fiction, le chef d’oeuvre de Quentin Tarantino, le 4ème meilleur film selon IMDB avec une note de 94% sur Rotten Tomatoes… Tsé.


Êtes-vous d’accord? Quels gagnants ou oublis vous ont laissés perplexes?