+ Toutes les playlists

Retour sur 2015, selon le Barbier Jean-Pierre Desnoyers

Crédit photo : Neil Mota
Retour sur 2015, selon le Barbier Jean-Pierre Desnoyers
Ah ce moment de l'année où tu dois faire un récapitulatif, celui qui te fait fouiller dans ta mémoire et celui qui te fait rendre compte que ton Facebook en sait plus que toi. Parce que, avouons-le, nos vies vont de plus en plus vite, nos journées sont de plus en plus occupées et mon envie de découverte se fait de plus en plus grande.

1. Moment culturel fort

A. Étonnamment, il y en aura deux. La première est une pièce de théâtre qui a joué au TNM et qui m'a jetée par terre: La Divine Illusion. Un texte de Michel Marc Bouchard, une mise en scène de Serge Denoncourt et appuyée d'une distribution presque parfaite qui met en vedette: Anne-Marie Cadieux, Simon Beaulé-Bulman et Mikhaïl Ahooja. Il s'agit d'une superbe histoire ayant comme trame de fond un milieu ouvrier où se mélange l'église, le crime et la politique. Tout cela, en nous faisant passer du rire aux larmes. Une des meilleures pièces de théâtre qu'il m'a été permis de voir. La critique de Samuel Larochelle lui rend le plus beau des hommages.
 
B. Parlons un peu du Festival Mode & Design de Montréal qui a été selon moi l'évènement phare de l'été 2015. On y a retrouvé un tas d'activités ayant un rayonnement international et qui était accessible à tous les fans de mode. Je parle ici du volet avec les conférences. J'ai assisté à 80% des présentations et j'en suis sorti comblé et rassasié. La nouvelle ligne directrice entreprise par le festival a su lui redonner une place de choix parmi les événements estivaux. Le festival a offert un contenu dont d'autres événements de la sorte pourraient être envieux! 

J'ai pu rencontrer des gens absolument inspirants et certaines de mes idoles. J'ai réalisé le fantasme d'être pris en photo par le photographe du blogue 21ième. J'aimerais également faire une mention spéciale à Stéphane Leduc qui a été un ambassadeur et un interviewer admirable. On devrait l'entendre beaucoup plus!

Credit Photo: Adam Katz Sinding


2. Découverte gastronomique

Le Soubois, j'en avais entendu parler. J'avais vu à plusieurs reprises l'entrée mystique de ce restaurant ayant pignon sur la rue Maisonneuve. Finalement, on m'a proposé d'y aller et j'y suis entré. Difficile d'exprimer mon sentiment  à cet instant : les odeurs du bois entremêlé avec les doux effluves d'un parfum dont je ne saurais le nom, jusqu'à la charmante hôtesse qui nous a accueillis.

Ce genre d'expérience qui se transpose dans le service et qui prend toute sa dimension dans l'assiette. Je ne suis pas un critique culinaire certes, mais je suis un fin gourmet et pour moi, c'était parfait. Depuis, je recommande cette adresse à ceux qui veulent vivre un moment fort et s'en rappeler. Ce n'est pas donné, mais on travaille si fort... pourquoi ne pas se faire plaisir une fois de temps en temps!?

3. Musique de l'année

J'attendais avec beaucoup d'impatience l'album Caracal de Disclosure. Quand il est arrivé, je me suis rué dessus! Heureusement, je n'ai pas été déçu. On dit toujours que le second album qui fait suite à un album à succès déçoit. Pour moi, dans ce cas-là, c'est le cas contraire. On retrouve sur le disque de superbes collaborations (The Weeknd, Gregory Porter, Lorde et Sam Smith) et des pièces qui font lever à souhait.

Je ne comprends pas que nos dancefloors ne soient pas ensevelis par leurs chansons. J'aime surtout cette pièce (une petite reprise de Drake) qui n'est pas sur l'album et qu'ils ont faite avec Sam Smith. Une mention spéciale a leur show sur Itunes.
 

4. Mon HYPE de l'année

J'ai eu 40 ans... Ouin c'est ça... J'avais tellement appréhendé. J'avais tellement douté. Au contraire de ce que je pensais : c'est le bonheur. La vie est belle. La vie est bonne et sérieux... comme disait la magnifique Diane Dufresnes : «Tiens toé ben, j'arrive!!!». Donc l'idée est de garder le cap, de rester en forme, de profiter, de rester curieux, de vouloir réaliser des voyages et de se faire des amis. Il faut continuer à avoir de l'ambition, de travailler son bonheur, son couple et de faire du bien autour de soi.

Si on est heureux, les autres autour de nous le seront également. Oui, je sais que ça fait Psycho POP, mais reste que c'est l'essentiel. C'est la base!

Je vous souhaite une superbe année 2016. Je vous souhaite le meilleur de ce que vous désirez et beaucoup de santé!