+ Toutes les playlists

5 artistes électroniques incontournables à voir en novembre

Crédit photo : Luciano / Facebook
5 artistes électroniques incontournables à voir en novembre
On ne va pas se mentir, il se passe énormément de choses sur notre scène électronique, dont la santé a atteint son paroxysme depuis quelques années. Il est parfois difficile de naviguer à travers toutes les invitations Facebook qu’on reçoit sans cesse, et de choisir LE producteur ou DJ à ne pas rater. Afin d’éviter toute amère déception, ou soirée WTF, ou de passer pour le restant de vos jours comme un amateur auprès d’une sexy date que vous voulez impressionner, voici les événements que vous devriez courir en novembre.


1. Fritz Kalkbrenner



Il s’agit bien du frère de l’autre, un certain Paul, dont vous avez probablement entendu parler, si vous n’êtes pas carrément déjà fan de sa musique ou de son film Berlin Calling. Fritz se fait aller les cordes vocales sur son indiscutable succès Sky & Sand, et il s’avère aussi être un DJ qui offre une exceptionnelle sélection, aussi mélancolique que dansante. La nouvelle vague des artistes allemands autrefois froids et stoïques, qui dévoilent et acceptent désormais de vivre leurs émotions à travers leur musique, n’est vraiment pas une mode désagréable.

Le jeudi 12 novembre à la SAT.

 
2. Âme & Marcus Worgull

Photo : Esra Rotthoff

Le duo Âme et le producteur Marcus Worgull ont beaucoup d’affinités en commun, des influences jazz à l’utilisation d’instruments analogues qui donnent une texture organique à leurs sons respectifs. De plus, leur musique est audacieuse et transporte fréquemment les auditeurs dans un territoire ou tout est familier, mais tout de même inusité. Ils endisquent tous les deux pour la mythique étiquette Innervisions, et leurs visites dans nos terres arides ne sont guère fréquentes. Avec le prodige local Paolo Rocco en ouverture, c’est décidément une nuit qu’il serait presque indécent de manquer.

Le samedi 14 novembre au Stereo.


3. Justin Jay
 
 
L’étiquette Dirty Bird de Claude Vonstroke a l’oreille vraiment aiguisée pour repérer les nouveaux talents qui frappent fort. Elle fut durant un temps le refuge presque exclusif des frères Martin et du fondateur. Au fil des ans, ils se sont mis à révéler des talents tels que Eats Everything, Kill Frenzy ou Shiba San. Leur plus récente découverte, Justin Jay, est un jeune prodige dont chaque production est soigneusement fignolée, et son premier passage en ville est attendu de pied ferme.

Le 19 novembre à l’École Privée.

 
4. Luciano
 
Photo : Luciano

On pourrait écrire énormément de choses sur Lucien Nicolet, A.K.A. Luciano, l’énigmatique producteur et DJ franco-chilien. En plus de vingt ans de carrière, il a lancé une étiquette de disques devenue aujourd’hui incontournable (Cadenza) et un groupuscule d’illuminés animant les soirées les plus excentriques d’Ibiza (Vagabundos), et ses prestations-fleuves sont une valeur sûre, rythmées par des percussions latines, plusieurs pistes qu’il superpose comme un puzzle et ses danses de toréador derrière les platines. Un grand classique.

Le 21 novembre au Stereo.


5. Angelo Ferreri


Le style communément appelé “jacking house” propose habituellement un niveau d’énergie assez élevé, et beaucoup de soul, dépendamment du producteur que vous écoutez. Le Torontois d’origine sicilienne Angelo Ferreri est sans contredit une valeur sûre dans le domaine, et la gang de Jack’s Kartel le recevra en grande pompe pour son baptême montréalais. Attention de ne pas glisser sur la sueur qui ornera sans doute la piste de danse!

Le 28 novembre au Salon Daomé.