+ Toutes les playlists

Deux entrepreneurs lancent Hoko, un moniteur de confort pour enfant très design

Crédit photo : Hime Hiko
Deux entrepreneurs lancent Hoko, un moniteur de confort pour enfant très design
Didier Lortie et Nicolas Plourde, deux entrepreneurs québécois, sont en train de travailler sur leur prototype de moniteur de confort pour bébé, appelé Hoko. Ce gadget wearable tech permettra aux nouveaux parents de partir à l'aventure et de profiter de la nature avec leur enfant. L'avantage d'Hoko, c'est qu'il mesure la température et le niveau d'humidité ressentis dans les vêtements des jeunes bambins. De plus, le produit vient dans un magnifique livre qui - comme le Hoko - est fait au Canada de matières recyclées. Le tissu du Hoko est même tissé dans le Mile-End!

Afin de déclencher l'étape de production, ils ont lancé une campagne de sociofinancement sur Kickstarter afin de financer leur projet. Pour l'occasion, j'ai décidé de m'entretenir quelque peu avec les deux jeunes hommes.

Quel est votre parcours personnel et qu'est-ce qui vous a amenés où vous êtes?
 
(Didier) En sortant de l’école, j’ai d’abord commencé ma carrière comme designer de vêtements. Blazé par la routine trimestrielle de la mode, je suis ensuite devenu directeur de création pour l’entreprise Newad média, où j’ai conçu et réalisé des expériences de marque et plusieurs brandings et plateformes - comme celle de Ton Barbier pendant plus de 5 ans. En 2014, j’ai fait plusieurs “move” de carrière et de vie. J’ai pris la décision de retourner à l’école à temps plein finir un bac en technologie et en parallèle, je fondais ma première compagnie: un studio de marketing et de design graphique du nom de Sept L’atelier. C’est avec cette expérience du produit et de la mise en marché que j’ai cofondé Hime Hiko.
 
(Nicolas) De mon côté, je suis responsable des questions technologiques et de la recherche et développement chez Hime Hiko. Je suis vraiment un autodidacte qui a toujours été passionné de technologie et de plein air. J’ai passé les dix dernières années à travailler dans le domaine du jeu vidéo, plus particulièrement en production chez Ubisoft. Et en ce moment, je complète un certificat en management aux HEC, ce qui m’a permis de découvrir l’entrepreneuriat et m'a incité à faire le saut. J’étais rendu à un point dans ma carrière où je cherchais une voie qui collait plus à mes valeurs et qui m’offrait plus de liberté et de nouveaux défis. Hime Hiko est ma façon de rediriger ma vie dans cette direction-là.

Photo : Hime Hiko 
 
D’où est venue l’idée de fabriquer cet objet?
 
(Nicolas) On a présenté l’idée d’Hoko pour la première fois en janvier 2015, dans le cadre du Startup Weekend Montréal. En fait, j’ai inscrit Didier au concours pour sa fête. Je me suis dit que ce serait un beau projet de weekend entre boys. On est arrivés le vendredi pour les pitchs sans idée de startup à présenter, on avait décidé de simplement se joindre à une équipe au hasard (lors d’un startup weekend, les entrepreneurs sont invités à pitcher leur projet pour tenter de rallier des participants à leur idée ou simplement de se joindre à un projet présenté pour y travailler).

Après avoir parlé à plusieurs autres équipes, on a réalisé que la plupart des projets tournaient autour d’applications web & mobile, ce qui ne nous intéressait pas vraiment puisque c’est ce qu’on faisait déjà comme gagne-pain à l’époque. C’est après le tour de table qu’on a décidé de brainstormer et de présenter notre propre idée. Didier venait tout juste d’apprendre qu’il allait être papa d'une petite fille (maintenant âgé de 12 semaines), la discussion a donc tourné autour des inquiétudes de nouveaux parents. Une heure plus tard, on présentait aux participants le squelette du concept de Hoko qui allait, 48 heures plus tard, gagner le premier prix du concours!
 
En quoi cet outil est-il utile?
 
Hoko est un peu magique, il mesure la température et l’humidité dans un vêtement et donne une impression du confort ressenti via un code couleur. Fini les devinettes pour les parents. On peut facilement  imaginer une situation où, en rando hivernale, un bébé est installé dans un chariot et que le seul moyen pour le parent de vérifier s’il a froid serait d’enlever ses mitaines et de valider manuellement. Avec Hoko, un seul regard suffit! Non seulement est-ce que Hoko veille en permanence sur le confort de l’enfant, mais ses capteurs sont beaucoup plus sensibles aux changements de température et d’humidité qu’une main froide et moite.

 
Pensez-vous offrir une gamme complète de produits?
 
Oui, Hoko est un premier pas vers notre objectif: offrir une gamme complète de produits intelligents qui facilitent la compréhension et l’appréciation de la nature. Des produits d’une simplicité assumée qui n’ajoutent aucune couche d’information inutile à l’expérience de l’utilisateur. Le Hoko est le premier objet réfléchi par notre compagnie Hime Hiko.
 
Pourquoi avez-vous lancé une campagne via la plateforme Kickstarter?
 
On travaille sur la conception d’Hoko déjà depuis février 2015. En peu de temps, on a créé des prototypes et on a trouvé des partenaires de production. On a déjà quelques Hokos fonctionnels issus des tests de production - alors là on veut lancer la production à grande échelle. Le crowdfunding pourrait nous permettre de rapidement lancer la production, qui est très coûteuse (et équitable !) Mais surtout, ça nous permettrait de ne pas passer par les banques ou des ventures capitalistes. On croit que le crowdfunding est une belle méthode contemporaine d’entrevoir l'entrepreneuriat.

Dans tous les cas, on leur souhaite bon succès dans leur démarche. Je vous invite également à jeter un oeil à leur page Kickstrater si vous désirez les aider ou pour en apprendre d'avantage.

Photo : Hime Hiko