+ Toutes les playlists

Le MOMEM : premier musée dédié à la musique électro dans le monde

Crédit photo : Facebook MOMEM
 Le MOMEM : premier musée dédié à la musique électro dans le monde
Un nouveau musée dédié exclusivement à la musique électronique va voir le jour à Francfort en Allemagne. Le projet répondra au nom de MOMEM pour Museum Of Modern Electronic Music.
L’annonce a été faite durant la foire internationale Musikmesse de Francfort qui s’est déroulée le week-end dernier à Francfort. L'évènement réunissait tous les acteurs importants de la scène musicale autour des nouveaux instruments et de la production musicale.

Pour ceux qui doutaient encore que la musique électronique fait partie de la culture du XXème siècle, les Allemands ont entamé un début de réponse très prometteur. Mais ne vous précipitez pas, ce n’est pas pour tout de suite. Même si le MOMEM possède déjà son site web et sa page Facebook, il n’ouvrira ses portes que dans le courant de l’année 2017.

Il était logique que ce soit Francfort qui accueille un tel projet, même si beaucoup de villes d’Europe revendiquent une scène électronique… on pense entre autres à Londres ou Berlin. De ce côté de l’Atlantique, Francfort est le Detroit de la musique électro, c’est la ville où tout a commencé.
Et quoi de plus logique que de confier le projet à celui qui a posé les bases du courant «  techno », Andreas Tomalla, alias Talla 2XLC. Tomalla est aussi celui qui a baptisé ce courant musical, il est le premier à avoir utilisé le terme « techno » en parlant de sa musique. Il est aussi le fondateur des Techno club et des premières soirées techno à Francfort et en Europe au début des années 80.

Une devise pour le musée, cette phrase de Brian Eno  : « Music is the key to technology. »

Les plus passionnés d’entre vous vont me dire « Oui, mais il y a aussi le Exhibit 3000 à Detroit, justement… » Vrai, seulement ce musée n’est accessible que sur rendez-vous et il ne traite que des influences et artistes de la ville.

L’espace proposera aux visiteurs des expériences sensorielles, des expositions interactives et des workshops avec les DJ’s. On y exposera aussi les designs graphiques qui ont illustré la musique électronique et qui ont évolué avec celle-ci, donnant notamment naissance au VJing. Bien évidemment, le musée fera une large place aux technologies et innovations qui ont marqué la musique, faisant la renommée de grands groupes aussi bien dans le hip-hop que dans le rock. Personnellement en grand fan des Moogs vintages et autres machines anciennes, tel que le TR 808 de Roland, bien hâte de voir ce que ça va donner.

Oh oui! On ne vous l’a pas dit, mais l’accès sera gratuit! Il faut juste se rendre à Francfort!