+ Toutes les playlists

Les bouteilles d'alcool à mettre dans votre valise au retour d'un grand voyage à l'étranger

Crédit photo : Bill Brandt
Les bouteilles d'alcool à mettre dans votre valise au retour d'un grand voyage à l'étranger
« I have taken more good from alcohol than alcohol has taken from me. »
Sir Winston Churchill


Chaque culture ou nation possède son alcool chéri qui est imprégné dans le quotidien des gens locaux. Pensons seulement aux Écossais et leurs scotchs, qui se sont battus (mais pas à la Braveheart) pour distinguer le whisky écossais des autres whisky provenant d'ailleurs. Actuellement, une loi du parlement régit ce précieux liquide doré des Highlands et des îles. Don't fuck with Scotch Whiskey!

Moi-même, quelques fois, je me laisse envoûter par cette douce liqueur dont le parfum fumé donne des frissons à mes narines. Disons que c'est mon alcool fort de prédilection, mon arme de combat pour savourer un spiritueux délicieux, surtout par temps froids.

Cependant, il m'arrive de commettre un adultère alcoolique et de verser dans les bouteilles exotiques que j'ai pu découvrir lors de mes excursions. Je rédige ces lignes en sirotant un béton. Un drink composé d'un alcool tchèque, de tonic et d'un glaçon. Je fais ça pour l'article, je goûte pour mieux vous aiguiller. Un peu comme quand on engloutit les samples de chez Costco, pour l'expérience.

En visitant un pays, plusieurs ramènent du vin, de la bière ou des alcools forts pour conserver ses souvenirs de voyage par le billet de ses papilles...et de son foie. Ce Beaujolais me rappelle les couchers de soleil sur la Rhône à Lyon, cette pinte de rousse me transporte dans mon pub préféré de Londres ou cette vodka me donne mal à la tête comme cette soirée trop arrosée à Moscou.

Voici quelques liqueurs qui vous feront autant découvrir un coin de pays que développer votre penchant pour la bouteille.

Becherovka (République Tchèque)L'été dernier, j'ai passé quelques jours à Prague et je me suis fait un devoir de récupérer cette boisson nationale tchèque. Mes amis m'avaient expliqué que cet alcool était simplement délicieux avec du tonic et du jus de citron (le fameux béton) et qu'ils avaient pu le savourer au Bily Kun. Indisponible au Québec en ce moment, la Becherovka est la création d'un herboriste tchèque qui a mélangé une vingtaine d'herbes (dont la cannelle et le clou de girofle) pour guérir les maux d'estomac. Ça marche! Mon estomac est tout heureux de recevoir ce liquide aux odeurs d'épices. Great for the winter season qu'ils disent.

Pisco (Chili)
Où vais-je après avoir mis les pieds sur le sol chilien pour la première fois de ma vie? Dans un restaurant japonais de Santiago situé dans un centre commercial, grâce à mon ami en échange à la Catolica. S'envoyer un pisco sour à 11 heures du matin, on ne fait pas mieux en matière de welcome party. De plus en plus populaire, ce drink est un mix de pisco (une eau-de-vie nationale chilienne faite avec des raisins), du jus de citron et un blanc d'oeuf. Il y a aussi une version péruvienne, mais mes nombreux amis chiliens me diraient : « cállate! ».

Aquavit (Scandinavie)
Une autre eau-de-vie de céréale ou de patate, mais d'origine scandinave cette fois. Le mot aquavit est justement une dérive de ce terme. Fort populaire principalement en Suède, au Danemark et en Norvège, c'est au pays des fjords que cet alcool est le plus parfumé et d'une couleur plus prononcée. Les grains de carvi et l'aneth donnent ce goût anisé. Ça se trinque en shooter et c'est un compagnon de choix pour déguster des bouchées de saumon sur pain de seigle.

Soju (Corée)
Pas si populaire au Québec, le soju est devenu l'alcool le plus consommé dans le monde. Yes sir! Pas la vodka, le rhum ou le whiskey, mais ce spiritueux coréen distillé au riz. Semblable à la vodka, il se boit habituellement cul sec sans flafla. Par contre, il est possible de le mélanger avec une bière blonde pour crée un cocktail intéressant. Ça fait bien descendre le kimchi, mon cher monsieur. La star sud-coréenne PSY, AKA le one-hit wonder youtubien, a cautionné une marque de soju. Effectivement, celui-ci a permis à plusieurs billboards sur le bord l'autoroute de montrer son faciès souriant devant cet alcool indispendable pour tout bon coréen.

Je quitte cet été et j'ai hâte de découvrir d'autres boissons à ramener dans mes valises qui pourront me remémorer des souvenirs de voyage, tout en triquant avec mes potes.

Cheers!