+ Toutes les playlists

L'hiver est officiellement arrivé avec la programmation d'Igloofest 2015!

Crédit photo : Vi Photographie
L'hiver est officiellement arrivé avec la programmation d'Igloofest 2015!
Eh oui, c’est déjà ce moment de l’année: le dévoilement de la programmation de la plus folle fête hivernale à Montréal, l’Igloofest. Pendant 4 weekends, du 16 janvier au 8 février 2015, se succèderont sur les quais du Vieux Port des artistes d’ici et des quatre coins du globe, proposant des styles allant de la house à la techno, en passant par le trap et le hip hop instrumental.
 
Pour sa 9e édition, l’événement se rapproche de son frère Piknik en ne proposant plus de soirée le jeudi, et en optant plutôt pour le dimanche. Sunday is the new Saturday, mes amis! Et si on retient une chose de cette programmation, c’est qu’il reste énormément d’artistes à déterminer… ce qui signifie beaucoup de surprises à venir! Voici un survol des quatre weekends.
 
WEEKEND 1 : 16, 17 et 18 janvier
 
On commence en force le 16 janvier avec le Brésilien Gui Boratto, que j’allais justement inclure dans ma wishlist d’artistes dont je souhaite la venue à Montréal en 2015. Thanks, Igloofest. Il maîtrise la tech house comme pas un et on pourra assurément entendre des morceaux de son nouvel album, Abaporu. Il sera accompagné sur la scène principale Sapporo par Detroit Swindle, dont la deep house présente des pointes de disco. Également au menu ce jour-là : Adam Husa, sur la scène principale, et une programmation signée Soirée Lazy Days avec Fred Everything et Phil Larochelle sur la Scène Vidéotron.
 
Comme si on n’en avait pas eu assez la veille, l’excellent Justin Martin sera de retour le 17 janvier pour une deuxième année consécutive, seul cette fois, question de nous gratifier de ses grosses basses doublées de samples vocaux complètement envoûtants. Sa comparse de San Francisco J.Phlip sera sur la même scène aux côtés de Kill Frenzy, eux-mêmes précédés de Talal & Zoi. La Scène Vidéotron nous offrira quant à elle une soirée La Famiglia, gracieuseté de Marciano et Karl ChuLo.
 
On aura beau être un dimanche, ça risque de brasser le 18 janvier prochain au Vieux-Port, alors que le gros trap de Flosstradamus va faire trembler les quais (et sûrement Saint-Lambert par le fait même). Et que dire de The Gaslamp Killer, dont les sets passent habilement du hip hop au rock, le tout dans une atmosphère de beats cosmiques éclatés? Ils seront accompagnés sur la Scène Sapporo par Sam Vipond, alors que la Soirée Neon se déroulera sur la seconde scène avec notamment des représentants de RAW Records. On pourra y voir Project Pablo, Thomas White, Dear Lola et M. Bootyspoon.
 
WEEKEND 2 : 23, 24 et 25 janvier
 
Amateurs de techno allemande, le 23 janvier est à ne pas manquer, avec les Allemands Loco Dice et Robert Dietz. Le duo Enfants Malins aura la tâche d’ouvrir pour ces deux artistes. Du côté de la Scène Vidéotron, ce sont nos amis de SaintWoods qui proposeront les sets de Dave Luxe, Ekali, Da-P et Nick Wisdom.
 
Le 24 janvier, on revient dans le monde de la house avec le Suisse Deetron en tête d’affiche, ainsi qu’un artiste toujours à confirmer. À surveiller : Ponsolo et Ledisko qui feront un set commun sur la Scène Vidéotron. Également à l’affiche ce soir-là : Rue Palm et Duo-Tang.
 
Le weekend se termine en beauté avec Oliver Heldens et… un artiste à confirmer! Heldens, pionnier du genre future house, nous offrira assurément un set efficace rempli de remixes de l’heure comme lui seul sait le faire, à l’image de son Heldeep Radio Show hebdomadaire. Sur la Scène Vidéotron, place à Graze et à notre toujours très aimé Prison Garde.
 
WEEKEND 3 : 30 et 31 janvier et 1er février
 
On retourne dans une atmosphère plus techno le 30 janvier avec à l’affiche le British John Digweed et les locaux Blond:ish et Paskal Daze. Sur la deuxième scène, nous aurons droit à Joey Anderson et Buck Smith.
 
Le 31 janvier verra le duo allemand M.A.N.D.Y. enflammer les quais avec ses basses lourdes, et à leurs côtés la Britannique Cassy ainsi que MightyKat. Du côté de la deuxième scène, on assiste au retour du trio Relish House Mafia, après leur passage aux Piknics cet été, accompagnés d’aOTY Dirty Duet.
 
Le 1er février est entouré de mystère, alors que l’ensemble de la programmation de la scène principale reste à confirmer. On peut par contre vous annoncer que la deuxième scène, présentée ce soir-là par Under Pressure et HighOnBeats.com, verra se succéder Construct avec Wally, In_The_Valley et Ella Grave.
 
WEEKEND 4 : 6, 7 et 8 février
 
Le dernier weekend s’amorcera sur la musique de Dubfire. Le set de cette figure emblématique de la scène électronique, si l’on se fie à son dernier passage aux Piknics, sera progressif, envoûtant et classique à la fois. À voir si vous avez aimé la prestation de Hot Since 82 l'année passée! La programmation de la Scène Sapporo sera complétée par l’Espagnol Paco Osuna et le Québécois Jimmy Be. Sur la Scène Vidéotron, nos chums de SJU nous ont préparé une soirée avec Dead Horse Beats et la star montante CRi.

Un gros duo de Britanniques s’offre à nous le 7 février avec Midland et Paul Woolford, qui risquent de nous présenter un énorme set de tech house. Vous l’aurez deviné : le troisième artiste de la scène principale est toujours à confirmer. Du côté de la Scène Vidéotron, nous pourrons entendre Nico Sé, EEKKOO et Maybe Moby Is Playing Tonight.
 
Nous dirons au revoir à l’Igloofest une année de plus le 8 février… principalement sur la musique d’un artiste à confirmer! Nous y verrons également le vétéran Luciano, ainsi que Girl Unit et The One Tash
 
Il vous reste donc un peu plus d’un mois pour déterrer vos one pieces les plus laids!

Découvrez toute la programmation ici. Nous vous invitons également à suivre la page Facebook pour obtenir les updates sur la programmation en temps réel.