+ Toutes les playlists

On ne parle jamais assez de vos barbes

Crédit photo : Pinterest
On ne parle jamais assez de vos barbes
La barbe est, depuis quelques temps, de plus en plus présente dans les visages des hommes qui nous entourent, dans celui de plusieurs de nos collaborateurs - et, bien évidemment, dans le vôtre. Alors qu'elle ajoute indéniablement un charme à tous ceux qui la portent, reste qu'il faut savoir s'avantager et l'arborer comme il se doit. Cet article ne se veut pas une leçon de style, mais plutôt un guide et un lexique pour avoir une pilosité faciale à la hauteur de notre personne.
 
La barbe de trois jours: Simple à adopter, passe-partout, cette « barbe » bien qu'elle n'en soit pas tout à fait une, permet de garnir votre visage et vous offre, aussi cliché que cela puisse paraître, un look un peu négligé qui ne manque pas d'ajouter un petit quelque chose à votre look. 
 La barbe complète courte: Classique, elle demande toutefois un entretien plus soutenu pour la maintenir à la longeur idéale. On ne peut passer sous silence l'élégance qu'elle donne à la personne qui sait la porter fièrement.
 
La barbe complète longue: Parce que même si vous n'êtes pas aussi drôle que Zach Galifianakis, vous pouvez toujours vous essayer pour imiter sa barbe emblématique. Comme on peut le voir sur l'image ci-dessous, celle-ci va à merveille avec son visage plus rond. Il ne faut pas non plus oublier qu'une telle barbe demande des visites plutôt régulières chez votre barbier, si vous souhaitez avoir un look aussi impeccable que notre comique favori.

LA barbe: Si vous n'êtes pas le genre de gars qui aime attirer les regards, je vous conseille peut-être de ne pas envisager d'aborber une barbe aussi imposante. Les commentaires ne cesseront de fuser de toute part pour vous complimenter sur votre superbe pilosité faciale, mais prenez tout de même le temps d'en prendre soin. Jean-Pierre, qui porte lui-même une superbe barbe nous donnait, il y a quelques mois, quelques étapes pour chouchouter votre plus bel atout.
Évidemment, you do you. Ce qui est bien avec les barbes, c'est qu'il n'y en a pas une qui se ressemble. Plus longue, plus courte, rousse ou fleurie, il y a autant de barbes que d'hommes les arbhorant, ce qui rend ces poils faciaux merveilleux. À tous ceux qui ne seraient pas très chaud à l'idée de croiser de plus en plus de barbus, ma seule réponse serait de vous conseiller la lecture du Manifeste pour la pilosité faciale de Donavan.