+ Toutes les playlists

Les secrets du cimetière du Père-Lachaise

Crédit photo : Verbal Architecture
Les secrets du cimetière du Père-Lachaise
"À mon mari, mort après un an de mariage. - Sa femme reconnaissante."
Épitaphe gravée sur l'une des pierres tombales du cimetière du Père-Lachaise


Se balader à l'automne en-dessous des arbres ornés de leurs couleurs flamboyantes est fort agréable. Avec la mélancolie qui surgit et nous enlace pendant cette saison pluvieuse, quoi de mieux que de le faire dans un cimetière? 

Je ne vous écris pas maquillé de mascara couleur Corbeau de jais et en écoutant The Rasmus. Me balader dans les cimetières n'est pas une habitude, mais le cimetière du Père-Lachaise à Paris est un univers peut-être glauque, mais d'une richesse historique et anecdotique immense.

Lorsque j'ai résidé à Paris en 2008, j'avais du temps à tuer après avoir visité plusieurs monuments de la Ville Lumière. Par un temps maussade, je me suis dirigé dans le 20e arrondissement pour explorer ce fameux cimetière parisien. Mes attentes étaient assez basses, car seule la tombe de Jim Morrison m'était familière.

Une fois arrivé devant le lieu du dernier repos de l'iconique crooner des Doors, j'étais comme un enfant perdu au La Baie. Je ne savais pas où me rendre pour profiter de l'histoire de ce cimetière de 43 hectares et où un million de personnes sont enterrées.

Apercevant mon regard vide, un homme s'est tout bonnement présenté comme étant un professeur d'égyptologie au Musée du Louvre et également historien du cimetière du Père-Lachaise. Il a proposé une visite guidée dont lui seul connaissait les secrets. Pourquoi ? Parce que mes comparses et moi étions des Québécois. Ok d'abord.

Je vous révèle quelques secrets d'une visite qui a été le highlight de mon séjour à Paris.

Crédit: DR
- Oscar Wilde, romancier irlandais et homosexuel. Sa pierre tombale est taguée par des empreintes de rouge à lèvres de fans et d'homosexuels dont il a été l'inspiration.

- Il y a une stèle gravée par nul autre que Picasso à la demande des parents d'un pauvre bambin. On reconnaît le style, mais la signature est sous la pierre pour éviter que des pilleurs s'envolent avec l'oeuvre.

- Un directeur de cirque a été enterré avec son lion préféré (il était mort lors de l'opération).

-  Chopin était un remarquable compositeur polonais déménagé en France. Il est enterré au Père-Lachaise où un drapeau polonais flotte. Des fleurs demeurent fraîches et les alentours sont balayés par un vieil homme polonais et son chat caramel.


- Victor Noir (photo ci-dessus) était un journaliste français que vous ne connaissez probablement pas. Toutefois, il est devenu une des stars du cimetière. Il paraît qu'il possédait un engin considérable et il en est de même sur la sculpture le représentant. Les femmes se frottent à cet endroit pour avoir la chance de rencontrer un étalon. Vous pouvez voir la photo où celles-ci astiquent ledit membre.

- Il a une princesse russe enterrée dans une sépulture en verre.

- Un homme fut jadis renvoyé d'un ordre religieux en raison de ses escapades romantiques. Il devint riche et lorsqu'il mourrut, il fit ériger un monument funéraire phallique énorme sur le point culminant du cimetière. Fait à noter: il est visible pour le QG de la congrégration religieuse l'ayant renvoyée. Vous avez dit revanchard ?

- Le célèbre écrivain français Honoré de Balzac était tellement obèse lorsqu'il est mort que les fossoyeurs ont eu toutes les misères du monde à l'enterrer dans l'espace réservé.

- Si vous lancez des sous dans le tombeau de la famille Rothschild, vous serez riche. Les études confirmant cette légende ne sont pas concluantes. Je crois plutôt que le fossoyeur qui ramasse les pièces est revenu riche.

Si vous êtes à Paris, passez par le Père-Lachaise et explorez ces divers monuments grandioses. Vous n'en mourrez pas.