+ Toutes les playlists

10 incontournables d’Osheaga pour oser et ne rien regretter

Crédit photo : Travi$ Scott | Facebook
10 incontournables d’Osheaga pour oser et ne rien regretter
Vous allez à Osheaga et vous ne voulez pas vivre avec des remords d’avoir manqué le meilleur de l’édition 2014, en découvrant trop tard un artiste qui y était? Pour ceux qui n’ont pas le temps de googler la programmation (exceptionnelle, disons-le) entière, voici quelques musts :

1. Chance The Rapper – Vendredi 14 h 50 sur la Scène Verte
Dans cette sélection, Chance se mérite le titre de « show que je vais voir parce que je suis vraiment intrigué ». Son mixtape Acid Rap me donne des impressions différentes chaque fois que je l’écoute, alors aussi bien aller voir ce que ça donne en live, à condition d’arriver assez tôt vendredi. À écouter : Cocoa Butter Kisses

2. London Grammar – Vendredi 17 h 55 sur la Scène Verte
Il y a peu de chance que vous n’avez jamais entendu le son de London Grammar, même si leur nom vous est inconnu, vu leur collaboration avec Disclosure sur Help Me Lose My Mind, leur reprise de Nightcall de Kavinsky et un nombre incalculable de remixes. Allez donc confirmer cela en personne; vous m’en donnerez des nouvelles.

3. Flume – Vendredi 19 h 00 sur la Scène Piknic Électronik
Avec ses remixes de Lorde ou de Chet Faker et ses propres compositions, le DJ et producer australien Flume va plaire tant aux amateurs de musique électronique qu’indépendante. Et puisqu’il est en train de travailler sur son nouvel album, on peut espérer y entendre quelques exclusivités… 
4. Outkast – Vendredi 21 h 05 sur la Scène de la Rivière
Que ce soit pour faire sa groupie le temps d’Hey Ya, pour pouvoir dire à l’avenir « j’étais là » – rappelons qu’Outkast ne prévoit aucun album pour le futur – ou pour vous inspirer du look d’André 3000, ça vaut le coup de s’aventurer du côté des scènes principales pour clore ce vendredi.

5. Jon Hopkins – Samedi 18 h 30 sur la Scène Piknic Électronik
L’homme derrière plusieurs titres de l’album Viva la Vida de Coldplay est également un artiste solo hors pair. Ses derniers albums – Immunity et Insides – peuvent autant accompagner une dure soirée d’étude qu’agrémenter une soirée entre chums. Si vous aimez, vous voudrez peut-être arriver une heure plus tôt pour profiter du son de Four Tet, et/ou aller à l’after-party de ces deux génies le soir même à la SAT.

6. Danny Brown – Samedi 20 h 05 sur la Scène Verte
Sûrement le show que j’attends le plus à Osheaga cette année. Fort de son album Old, la star de Fool’s Gold Records (le label d’A-Trak) revient à Montréal nous montrer qu’une voix fuckée et des beats qui dérangent, c’est une recette gagnante. Gageons qu’à la fin de sa (trop courte) heure de prestation, vous en redemanderez, bruh.

7. Jack White – Samedi 21 h 05 sur la Scène de la Rivière
Jack White, t’sais.
Et pour la possibilité de voir le mash-up 99 Problems / Icky Thump :

8. Travi$ Scott – Dimanche 14 h 35 sur la Scène Verte
Ne vous laissez pas décourager par le signe de piasse dans son nom: Travi$ Scott fait tout sauf du rap conventionnel. Une espèce de mixe entre le Kid Cudi des premières heures et un Kanye West saupoudré d’A$AP, « La Flame » va assurément vous surprendre si vous prenez la peine d’arriver à l’heure dimanche. En plus, sa mixtape Owl Pharaoh est téléchargeable gratuitement.
9. Portugal, The Man – Dimanche 16 h 00 sur la Scène de la Rivière
À leur dernier passage à Montréal, ils ont présenté un spectacle à l’image d’Evil Friends, avec patterns récurrents qui donnent l’impression d’écouter une seule et même chanson pendant toute la durée du spectacle. Pour ma part, j’irai voir Cyril Hahn sur la scène Piknic, mais si je n’accroche pas à ce show, je retournerai certainement voir une seconde fois cette formation originaire d’Alaska. BONUS: Suivez leur compte Instagram pour des astuces vestimentaires quasi quotidiennes, parce que ces gars-là ont définitivement du style.

10. Lorde (ou Gogol Bordello) – Dimanche 20 h 20 sur la Scène de la Montagne (ou sur la Scène Verte)
Je risque de choisir à la dernière minute entre ces deux options complètement opposées : la pop rafraîchissante de Lorde ou le Gypsy punk de Gogol Bordello. Si on se fie aux éditions antérieures, la crowd risque d’être plus agréable à Gogol, puisque toutes les petites Ontariennes qui ne sont venues dimanche que pour voir Lorde et Arctic Monkeys seront à la scène principale à chanter « ROYALS, ROOOYALS » à tue-tête. 
 

D’autres noms à surveiller ou que vous voudrez peut-être googler si vous ne les connaissez pas : Ryan Hemsworth (vendredi 15 h 00), Shlohmo (vendredi 16 h 00), Chromeo (vendredi 19 h 30), Jacques Greene (vendredi 20 h 00), Kaytranada (samedi 15 h 30), HAIM (samedi 17 h 15), !!! (samedi 18 h 45), Modest Mouse (samedi 18 h 05), Tom Trago (dimanche 15 h 00), Duke Dumont (dimanche 17 h 00) et Lykke Li (dimanche 21 h 55).

À redécouvrir: le line up d'Osheaga en musique
Update, 29 juillet: la présence de Chance The Rapper vient d'être annulée, dû à un épuisement de l'artiste.